04 mai 2023

femme part en lâchant la main d
Question

Ma compagne me quitte (nous nous aimons très fort). Le pasteur lui a dit qu’il fallait se briser, tout abandonner.

Par : pasteur Marc Pernot

femme part en lâchant la main d'un homme

Question posée :

Bonjour
Ma compagne me quitte(20 ans de vie commune et nous nous aimons trés fort). Elle va vers un groupe de priéres chrétiennes pour allez vers jésus-christ.Le pasteur lui a dit qu’il fallait se brisé,tout abandonné. Que dois-je faire,dire?? Je suis en souffrance. Merci de m’éclairé de la lumiére de vie de dieu.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Hélas, mes pauvres. Quel drame. Et quel scandale aussi.

L’amour vient de Dieu, la fidélité aussi à nos attachements. Il n’est donc pas une seconde imaginable que Dieu brise un couple uni par l’amour dans la fidélité. Ce serait une contradiction. Par contre, un gourou trouve son plaisir morbide dans le fait de posséder ses victimes comme des objets qu’il tient entièrement dans sa main et ne veut pas partager.

Dieu ne veut pas détruire nos relations, lui qui nous dit d’aimer notre prochain. Au contraire, la foi du Christ ajoute une dimension supplémentaire à l’amour des amoureux, à l’amitié des amis, à l’esprit de famille : il ajoute ce que l’on grec on appelle d’un autre nom : l’agapè : l’amour que Dieu nous inspire : l’amour qui se soucie de l’autre, qui cherche à lui faire du bien même quand il ne nous est pas sympathique.

Je pense sincèrement qu’il n’y a qu’une secte pour briser ainsi un couple qui s’aime, sous prétexte de suivre Jésus-Christ. C’est donc tout à fait désolant pour vous. C’est encore pire pour elle. Mais nous n’y pouvons rien.

Si ce n’est garder la porte ouverte, et de le lui dire. Attendre quelques mois, peut-être un an. Ensuite, il est possible et peut-être bon de faire le deuil de cette espérance, de tourner la page, d’être disponible pour une nouvelle rencontre. Enfin, c’est à vous de juger, bien entendu. Mais en même temps, qu’il y ait une victime est déjà trop. Cela n’avancerait à rien qu’il y en ait une de plus, au contraire.

Avec ma compassion, mes pensées, mes prières pour vous.

Dieu vous bénit et vous accompagne.
Qu’il bénisse également cette femme, qu’il la garde dans sa bonne main.

par : pasteur Marc Pernot

PS. C’est bien plus facile et rapide de se faire attraper par un mouvement sectaire. rien que pour cela mieux vaut que les jeunes reçoivent une formation, ouvrant leur sens critique

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

5 Commentaires

  1. Rino Gasperin dit :

    Merci pasteur pour cette bonne explication qui nous éclaire dans les agissements des sectes. Vos commentaires me touchent vraiment et m’interpellent souvent.
    Rino

    1. Marc Pernot dit :

      Grand merci, Rino.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  2. Lili dit :

    On peut porter plainte, alerter les autorités. C’est difficile mais il y a des choses que l’on peut faire, du moins si ce monsieur vit en France. Il faut réagir car cette femme est en danger. On peut trouver de l’aide (personne à contacter, démarches, identification des phénomènes sectaires, associations d’aide aux victimes…) sur le site de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES),

    https://www.miviludes.interieur.gouv.fr/

    Je ne sais pas si c’est super opérationnel mais il y a au moins des informations. Il y a sûrement d’autres relais pour aider, il faut chercher.

    Qu’est ce que ce gourou va ensuite demander à cette femme et à ses adeptes ? De jeûner jusqu’à la mort pour « suivre le Christ » comme l’autre malade de Shakahola (article édifiant relayé hier dans La Croix) ? De se jeter sous un train qui passe pour que cette rencontre soit plus rapide peut-être ?
    Chacun est libre de ses représentations mais lorsqu’on s’attaque à une famille, à l’intégrité psychique ou physique de quelqu’un, là, non ce n’est pas acceptable. Mais quelle image terrible ! Comment ce « pasteur » a-t-il pu construire une telle représentation dans l’esprit de ses « fidèles » ? Cet homme semble être un pervers manipulateur, dangereux, juste bon à enfermer. Heureusement que le mari a encore toute sa tête pour trouver cela anormal et vous écrire.
    Vous pardonnerez ma vivacité mais je suis révoltée par un tel endoctrinement, d’autant que la marge d’action est sûrement mince et que ce genre de malfaisant en profite.

    1. Marc Pernot dit :

      Bien d’accord.
      Ce n’est pas facile, on est heureusement en république et chacun fait ce qu’il veut de sa vie quand on est une personne adulte et responsable.
      C’est pourquoi il me semble essentiel de donner aux enfants et aux jeunes une éducation qui les aide à développer un sens critique, en particulier en ce qui concerne la dimension spirituelle, théologique et religieuse. De leur apprendre à lire, à interpréter, à débattre, à discerner les tenants et les aboutissants. C’est ce que nous essayons de faire au catéchisme et dans les diverses activités de l’église. Ces jeunes ne deviendront peut-être pas chrétiens, ni protestants, mais ils seront en tout cas infiniment moins sujet à être manipulés par divers mouvements religieux ou non.

  3. Pascale dit :

    Personnellement, j’ai fréquenté bien des milieux divers et je pense qu’il ne s’agit pas nécessairement d’une secte, hélas, mais peut-être tout simplement d’une certaine interprétation de la Bible qu’on imagine la seule possible. Aucune loi ne peut, ni ne doit contrer cela. Il me semble que la seule façon de lutter contre ce type de dérive, est de continuer inlassablement, et partout où on peut le faire, à promouvoir la liberté et la diversité d’interprétations des textes religieux, et le sens critique de manière générale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *