J’ai entendu une voix me dire « tu peux le faire ya aucun soucis »

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. nani dit :

    On n’est pas toujours déçu par ses émotions….mon mari et moi, nous sommes mariés sur une base d’émotions peu soutenues par un échange verbal ( nous parlions entre nous un mauvais anglais avec des mots en latin ou en grec quand nous ne les connaissions pas en anglais) et la vie au quotidien nous a amenés à faire l’effort de nous découvrir, de nous orienter vers une conversation à 3( Dieu étant le 3ème car au départ j’avais épousé un catholique façon Italie des années 50 dont le père général était dans la ligne  » le sabre et le goupillon » et, donc un jeune homme en révolte contre cette religion. J’étais moi même très réformée et engagée)…. nous avons suivi notre route avec des hauts et des bas puis plus calmement ( aussi parce que chacun a appris la langue de l’autre et que nos décisions prises en commun nous ont amenés à rencontrer des cultures différentes des deux nôtres) et nous fêtons cette année 46 ans de mariage avec 3 filles et 8 petits enfants. Tout cela pour dire que je pense que quelquefois un peu de « folie » n’est pas le pas vers l’échec et que les emotions peuvent être un déclencheur de prise de responsabilité.
    Mais c’est vrai aussi que nous n’avions pas 17 ans mais 22et 23 ans, que j’avais le CAPES et j’étais prof ( mais sans travail une fois mariée et en Italie) et mon mari venait de réussir le concours pour entrer en banque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *