Je recommence encore et encore ma prière jusqu’à qu’elle soit parfaite à mes yeux pour notre Dieu, c’est épuisant.

Par : pasteur Marc Pernot

Un jeune souriant devant un mur peint en vert - Photo by JD Chow on Unsplash

La joie de prier en confiance.

Question d’un visiteur :

Bonjour je me permets de vous envoyer ce message car j’ai trouvé votre mail sur le site je cherche Dieu

Je viens à vous car j’aurais besoin qu’on m’éclaire sur un de mes problèmes
Je prie chaque jour que Dieu fait
chaque matin et chaque soir

Mais à chaque fois que je prie j’ai comme une sorte de sensations, ce n’est pas une voix ni quelqu’un je ne pourrai même pas l’expliquer mais cela m’empêche d’avancer dans ma prière

car dès que je ressens cela Je me bloque car je me dis que je ne peux pas continuer la prière en ayant cette sensation et que Dieu n’acceptera pas cette prière

Et donc je recommence sans cesse ma prière et je ressors énervé malheureux et déçu de moi car dès fois je prend plus de deux heures A faire ma prière Pour qu’elle soit à l’identique de celle d’hier et d’avant-hier jusqu’à qu’elle soit parfaite à mes yeux pour notre Dieu
Alors que je voulais juste simplement lui dire ce que j’avais sur le cœur

Et cela est une simple abréviation de mon problème

J’espère que vous pourrez m’éclairer sur mon problème et que je puisse de nouveau priez notre Dieu avec sagesse Car je l’aime du plus profond de mon cœur

Sincères salutations !

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir
Bravo pour votre ardeur à prier. Vraiment.

Cela dit, il n’y a absolument rien à craindre de Dieu. Dieu vous aime, et la prière est donc comme un moment passé avec un ami. Un ami qui nous comprend et nous accepte tel que nous sommes.
Le problème n’est certainement pas votre prière, c’est votre théologie.

Encore une fois, Dieu est amour, et cela chasse toute crainte de lui. Vous pourriez méditer l’hymne de 1 Corinthiens 13, cet amour dont parle Paul est bien entendu Dieu (qui ne meurt jamais, qui nous connaît et nous aime, qui ne garde rien de mauvais en nous, qui se réjouit de nous, qui court devant nous et que nous pouvons suivre (1 Cor. 14:1)

Dieu n’attend pas de nous que nous soyons parfait, ni que notre prière soit parfaite. Devant nous il est comme une maman devant son bébé, bien sûr il a encore à grandir et à apprendre, il parle encore en faisant des rots et des areu-areu, mais ce n’est un aucun cas pour la maman. Il est même possible que cela la fasse fondre de tendresse devant son bébé qui est le plus beau du monde. Dieu est comme cela, n’hésitez donc pas de prier, comme vous le dites, simplement avec le cœur, comme ça vient, en confiance dans la tendresse de Dieu. C’est alors qu’il pourra vous donner ensuite le lait qui vous permettra de devenir peut-être pas parfait demain, mais en chemin.

Ensuite, le plus important dans la prière n’est pas tant ce que nous disons, mais le fait même de se présenter devant Dieu, et de le laisser agir. C’est pourquoi la sincérité, la confiance sont si importante. Afin de le laisser travailler comme il l’entend lui, avec confiance que ce sera bien et bon.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Donfack rovis dit :

    Bonjour svp parmi les apôtres de l’agneau cité dans Apocalypse 21 constituant les douze fondements de la nouvelle Jérusalem , où est la place de l’apôtre Paul

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Je ne pense pas qu’il faille lire l’Apocalypse comme un livre d’histoire en identifiant telle figure du texte avec telle personne historique. Ce livre est une prédication, chaque passage, chaque ligne, chaque figure est une dimension de notre propre personne et de l’humanité. Nous sommes chacune et chacun « apôtre », c’est une dimension de notre vocation personnelle. C’est cette dimension de nous-même que l’Apocalypse place comme une des fondation de la ville nouvelle, cet être nouveau qui est né en nous de l’eau, du sang et du souffle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *