Pourquoi je n’arrive pas à trouver la femme de ma vie alors que j’ai tout fait ?

Illustration : homme souriant regarde l'objectif -  Image: 'Be Piercing'  http://www.flickr.com/photos/33882871@N05/39111949455 Found on flickrcc.netQuestion d’un visiteur :

Bonsoir

Comment se fait il que je n’arrive pas à trouver la femme de ma vie, considérant que:

  1. Dieu = Créateur ( je suis d’accord )
  2. Homme = parcelle de Dieu, fils de Dieu ( je suis d’accord )
  3. Donc moi = Créateur
  4. Avec la Foi qui déplace les montagnes, j’ai demandé de toutes les manières possibles :
    j’ai essayé
    j’ai fait confiance
    j’ai demandé
    j’ai plus demandé
    j’ai pleuré
    j’ai mis des cierges
    j’ai fait lire des papiers que l’on laisse à l’église

Dites-moi POURQUOI ? que dois-je faire???

Bonne continuation

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Ah que votre message est sympa.

Pour ce qui est de la recherche de l’âme sœur, c’est certainement une bonne chose. Mais il est bon, à mon avis, d’être assez calme et tranquile sur la question, sinon :

  • 1) nous faisons peur aux personnes qui pourraient éventuellement convenir, avec une attente trop trop troooop forte.
  • et à l’inverse : 2) nous sommes si motivé que cela nous aveugle et que l’on est prêt à croire être amoureux d’une personne qui ne nous correspond pas du tout du tout…

Bref, je crois qu’il faut partir dans l’idée : « je reste disponible à toutes les solutions :

  • si je trouve mon amour : c’est génial,
  • si en plus nous pouvons avoir des enfants ensemble : c’est génial de fonder une famille et de donner ainsi la vie,
  • et si je reste célibataire : c’est génial, une vie bien moins compliquée et trouvant une fécondité dans d’autres actions que la procréation.
  • en attendant, je commence déjà à aimer ma vie aujourd’hui, y trouver du bonheur, y chercher des occasions d’embellir le monde et la vie de quelques personnes autour de moi.
  • demain est un autre jour.

C’est dans cette disponibilité toute simple que l’on est à mon avis le mieux prêt à reconnaître en vérité la personne. Je vous dit ça d’expérience de cause, après avoir été un célibataire endurci j’ai finalement épousé une femme coréenne qui parlait au début pratiquement pas le français et jamais je n’aurais imaginé une seconde cette piste…

Et oui, je pense que Dieu nous aide à trouver notre chemin et qu’il a une petite idée de qui pourrait nous convenir… Mais nous ne sommes pas des marionnettes dans ses mains. Ce n’est pas une question de bonne volonté de sa part et un million de cierges ne le motiverons donc pas plus de nous donner un coup de main (il est déjà à fond pour ça, ou je n’ai rien compris au témoignage du Christ), mais plutôt que nous-mêmes changions afin de nous ouvrir aux petits signes et aux grandes surprises qu’il place sur notre route. Et pour cela, vivre, s’activer dans le monde en faisant un peu de bien comme nous le pouvons, sans arrière pensée.

Bonne route
Amitiés
& tous mes vœux de bénédiction pour cette année qui va être géniale.

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *