Quelle est la spécificité de la lecture chrétienne de la Genèse ?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. François Cabane dit :

    Bien entendu, n’oublions jamais que de nombreux textes étaient des poèmes, et par conséquent, devaient être interprétés comme tels. La Genèse, par exemple. Le centre du livre de Job, aussi. Et l’histoire de Jonas. L’Apocalypse, aussi. Je pense donc que le message qui doit être retenu est évidemment au deuxième degré (sinon davantage…). Les passages en prose dont plus complexes car il peut avoir plusieurs mains, de plusieurs écoles différentes. Chacun peut (doit ?) lire la Bible, mais il appartient a chacun (avec l’aide du pasteur) de se faire une opinion personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *