Je subis des pressions : notre vie doit elle tourner autour de l’église ? doit on forcement s’y engager ?

un requin en eau sombre - Photo by Greg Jeanneau on UnsplashPar : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour Pasteur,

Notre vie doit elle tourner autour de l’église ? Dans le sens : doit-on forcement s’y engager ? J’aime penser que peu importe ou l’on s’engage, dès que cela nous tiens à coeur et que c’est pour faire plaisir à Dieu.
Parfois j’ai l’impression que dans certaines églises, certaines personnes engagées sont intrusives, posant plein de questions afin de pousser à entrer dans un groupe de prière, une église de maison. Alors que cela fait partie de ma journée de prier Dieu, de le remercier pour la journée et celle du lendemain.

On me ressort souvent, en ce qui concerne mon engagement à l’extérieur de l’église « c’est l’Esprit Saint qui t’a dit d’aller là ?» je suis à vrai dire déstabilisé par cette question et je ne sais pas quoi répondre.

Merci à vous

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Personnellement, je trouve cela tout à fait insupportable.

Jésus n’était vraiment pas comme ça. Il disait « le shabbat est fait pour l’humain, pas l’humain pour le shabbat« , et cela vaut pour l’église et toutes ses activités : ce n’est pas un but ou une obligation, c’est comme une salle de musculation pour notre santé : c’est une des façons possibles de faire de l’exercice. Ensuite, il y a bien des façons de faire de l’exercice, c’est comme pour l’exercice physique. Chacun son rythme, sont activité préférée, collective ou individuelle. Vous priez régulièrement, dans la louange à Dieu. Vous pouvez lui faire confiance.

Je ne sais pas où vous trouvez des personnes comme cela dans la société. Il me semble que ce n’est pas très utile de parler de religion avec des personnes qui exercent une pression pour imposer à l’autre leur propre façon d’être. Elles pensent que l’Esprit les guide plus que d’autres ? Que toute personne qui vit par Dieu devrait être dans leur église ?

Vous n’avez pas à répondre à ce genre de questions. Cela ne les regarde pas. Cela regarde Dieu seul.

Ne vous inquiétez pas de ce genre de paroles transpirant le jugement et la menace.

Choisissez plutôt vos fréquentation, de rencontrer et de discuter avec des personnes ayant des relations de bienveillance et de respect pour les autres.

Quand à être en dehors de l’église tout en étant guidé par l’Esprit, pourquoi pas ? Il arrive souvent que Jésus dise à une personne « va en paix » en l’envoyant retourner auprès de sa famille et de son travail, sans lui imposer de rester dans la foule qui l’entoure.

Ne vous inquiétez pas des pressions exercées par des personnes, mais plutôt de vous attacher à Dieu par la sincérité, la confiance.

Il vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *