Mon copain revient encore et encore sur mon passé

Un couple devant une double flèche peinte sur le sol - Photo by Emma Frances Logan on UnsplashPar : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour Pasteur,
Je vous contacte puisque je ressens depuis quelque temps un grand tiraillement intérieur et ne sais comment le résoudre.
Je suis en couple depuis plusieurs mois avec un jeune homme, également catholique pratiquant. Nous projetons de nous marier, partageons les mêmes projets et souhaitons tous deux avoir Dieu pour premier servi.
Pourtant, quelque chose semble nous éloigner tous deux. Lui n’a jamais eu aucune relation avant la nôtre, tandis que j’ai eu pour ma part plusieurs relations. Je regrette amèrement ces dernières et lui ai exposé cela, tout en lui montrant que je voulais désormais vivre en ayant la chasteté pour idéal.
Toutefois, bien que nous ayons plusieurs fois évoqué ce sujet, il n’a de cesse de revenir dessus. Je comprends que cela soit une forme de blessure, mais cette forme de blocage me ramène sans cesse à mon tour à cela, lors même que je n’y pensais même plus.
Je ressens désormais un sentiment de profonde nullité, de désœuvrement intérieur et en arrive à penser qu’il serait assurément plus heureux en cheminant vers Dieu avec quelqu’un s’étant préservé en vu du mariage, comme lui. Lorsque je lui expose cela, il s’engage à ne plus jamais me parler de ce sujet mais ne peut s’en empêcher plusieurs jours ou semaines plus tard.
Que me conseilleriez-vous ?
Je vous remercie et vous porte dans ma prière.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Bravo pour la sincérité de votre démarche, bravo pour votre courage dans cette difficulté, et pour votre volonté d’avancer.

Le problème n’est pas votre passé.

Le problème est que ce monsieur espère vous posséder entièrement, vous posséder comme on possède un objet, totalement, sans résistance, posséder votre passé (ce qui est impossible), posséder votre être tout entier, votre personnalité profonde, votre souffle, votre présent. Or, un être vivant est vivant, il a son passé, sa personnalité profonde que personne ne peut enfermer à moins de la détruire, sa spontanéité. La question n’est pas votre passé, je pense, c’est celle du présent. Et c’est insupportable. Pour vous, d’abord, et cela ne l’aide pas non plus.

Ce n’est sans doute pas de sa faute. comme vous le soulignez. Il va devoir faire un vrai travail sur lui-même avant d’être en capacité de vivre en couple.

Si vraiment vous tenez à cet homme, comment faire ? Peut-être qu’il faudrait faire un bon break d’une année, et qu’il se fasse aider par un psy pour travailler sur ce qui ne va pas dans sa façon d’être en relation avec le monde et avec les êtres qui l’entourent, du temps aussi pour se construire avec l’aide de Dieu.

Jésus a un bon conseil pour aider des personnes prisonnières de leur envie de juger une autre personne. Jésus leur conseille de se souvenir et de s’occuper de leurs propres fautes à eux, pour travailler dessus, et que cela devrait les aider à ne pas être dans la condamnation de leur prochain, plutôt dans la compréhension et la compassion. C’est ce travail à l’intérieur de lui-même qui pourrait ouvrir le cœur de cet homme au respect, et à accepter de ne pas tout maîtriser dans la vie des autres, en particulier de ceux qu’il aime.

Mais à distance sans vous connaître, je suis obligé de vous conseiller un peu à l’aveugle, et je ne suis moi-même pas médecin. Juste théologien et pasteur.

Avec compassion et plein d’espérance pour vous.

Dieu vous bénit et vous accompagne

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *