Dois je rester en relation avec un homme qui ne prie pas et qui est violent ?

Par : pasteur Marc Pernot

Illustration : homme en sweat à capuche regardant son téléphone - Photo by Jon Tyson on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour, je suis en relation depuis bientôt un an avec un homme qui ne prie pas.
Il a fait beaucoup de mal autour de lui, il est violent et son père avait même été chef de gang, et aujourd’hui plus rien ne marche pour lui.
Dois je renoncer?

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Et bon courage, bon discernement pour tracer votre cheminement de vie. Vous avez bien raison : la prière est bien importante pour cela.

A mon avis, il n’est pas interdit (bien sûr) à un croyant de fonder un couple avec une personne non croyante. C’est vrai que cela aide quand les deux personnes aiment Dieu et lui font confiance et le recherchent et le prient. Que dans le couple il y ait une des deux personnes qui soit profondément et sincèrement priante est déjà bien. Cela peut aller très très bien si la personne non croyante du couple (ou d’une autre religion) est une personne cherchant à vivre dans le bien, et qui accepte que son conjoint pratique sa religion et l’apprenne à leurs enfants éventuels.

Pour le second point : il existe des personnes très bien qui sont fils ou fille d’un brigand. Il y a même des personnes qui ont eu un passé criminel qui peuvent devenir des personnes très bien (c’est plus rare mais j’en ai rencontrées).

Par contre ce qui m’ennuie plus est ce que vous me dites « il est violent ». Est-ce qu’il vous a menacée, est-ce qu’il a une fois levé la main sur vous ? Ce n’est en aucun cas acceptable, et donc si cela a été le cas, oui, je pense que vous devriez renoncer immédiatement et totalement. Cela vous obligera à faire bien attention à vous pendant quelque temps, car les violents n’aiment pas voir s’échapper une proie, mais il vaut mieux devoir faire attention quelque temps plutôt que ce soit en permanence et de perdre la vie quand les coups empirent (ce qui est bien souvent le cas quand cela a commencé).

Dieu vous bénit et vous accompagne.

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *