Un homme s
Bible

Mon foyer est en désordre, bibliquement la femme doit être soumise à son mari, mais là non : elle n’est pas soumise.

Par : pasteur Marc Pernot

Un homme s'agenouille devant une femme pour lui demander d'être sa femme - Photo de Nikola Mihajloski sur https://unsplash.com/fr/photos/LPMoA5AaMBI

Un homme s’agenouille devant une femme pour lui demander d’être sa femme. Ce n’est pas seulement mignon, cela veut dire quelque chose.

Question posée :

Bonjour j’ai 46 ans je suis grand père.
Je vous demande une prière pour moi car j’ai vraiment besoin de Dieu parce que je suis un rétrograde j’étais baptisé mais la j’essaye de revenir à Dieu car je suis un dépression je prenais des traitements pour antidépresseurs et pour dormir aussi car avec mon foyer ça ne marche plus on a pas d’amour enfin moi plutôt j’ai pas d’amour parce que elle m’a déçu par rapport son caractère sale et elle est au-dessus à moi donc moi je suis rabaissé je n’ai plus autorité comme un chef de la maison et c’est vraiment désordre car normalement à la loi, bibliquement la femme doit soumise à leur mari, mais là non elle n’est pas soumise, elle est souvent déchaînée et elle jure souvent à Dieu et vraiment sa me fait peur en plus elle n’est pas chrétienne ni baptisée donc s’il vous plaît prier pour moi je souffre énormément, je sais pas quoi faire et puis déjà moi je me reconnais mes fautes devant Dieu mais la je me repens je veux que dieu me sauve mais c’est souvent l’empêchement a cause d’elle par des attaques et maintenant moi je suis découragé j’ai baissé mes bras j’ai pas de force mais j’essaye de efforts pour avancer vers Dieu et je demande pardon a Dieu tout les jours voilà j’attends votre réponse merci

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Courage à vous, dans le Seigneur, il fait toute chose nouvelle, il le fait pas à pas en marchant avec lui, en étant entouré, soutenu par lui.

Nous avons immédiatement prié pour vous, pensé à vous et à votre famille.

Seulement, je suis désolé mais l’interprétation comme quoi « bibliquement la femme doit soumise à son mari » n’est pas exacte ni correcte. En effet :

Que dit le Christ, qu’a montré le Christ par ses actes, par sa vie ?

  • C’est vrai qu’il existe quelques phrases comme cela dans des lettres de Paul, c’est à replacer dans le contexte particulier de la société de l’époque, et l’on ne peut pas en faire un prétexte pour soumettre aujourd’hui la femme dans le couple.
  • En particulier parce que nous ne sommes pas pauliniens, mais chrétiens, c’est la parole de Christ que nous suivons en priorité, et c’est ce que dit le Christ qui oriente notre façon d’interpréter les parole de Paul plutôt que l’inverse. Or, Jésus n’était absolument pas dans cette idée d’un rapport de soumission de qui que ce soit à une autre personne, mais à Dieu seul. Le rapport entre humains qu’il propose partout et toujours : c’est l’amour du prochain jusqu’à se faire son serviteur (voir Jean 13), et même c’est de donner sa vie pour son prochain. C’est valable encore plus dans le couple, bien entendu puisque par mariage nous choisissons que notre conjoint soit le plus proche de nos prochains.
  • Christ ne faisait pas de différence parmi ses disciples entre homme et femme. Plusieurs femmes étant chargées par Jésus lui-même d’annoncer l’Evangile à des hommes, de fait cela fait de ces femmes des apôtres : il envoie la femme samaritaine donner un ordre à son mari : celui de venir rencontrer Jésus « Va, appelle ton mari, et viens ici. » (Jean 4:16). Et Jésus dit à Marie-Madeleine d’aller vers les apôtres et les disciples et de leur enseigner rien de moins que l’Evangile de la résurrection, ce qu’elle fera. A sa suite, Paul dira qu’en Christ « Il n’y a plus ni homme ni femme, car tous vous êtes un en Jésus-Christ. » (Galates 3:28).
  • Le même apôtre Paul dit ailleurs « non pas vivre selon la chair; mais rendez-vous, par l’amour, serviteurs les uns des autres. » (Galates 5:13). Le conjoint doit donc être serviteur de son conjoint, par amour, et cela est valable pour l’homme vis à vis de sa femme et pour la femme vis à vis de son homme.
  • Et Paul dit aussi « Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi. » (Romains 13:8). C’est valable pour votre femme, elle ne vous doit pas d’être soumise, mais de vous aimer.Et vous en tant que chrétien ce que vous devez à votre femme c’est de l’aimer et de la servir d’autant plus que vous êtes disciples du Christ. Mais si vous prenez un texte biblique pour tenter de lui imposer d’être soumise : le résultat c’est que vous la poussez à haïr le texte biblique, à se détourner du Dieu de Jésus-Christ comme machiste, parce que vous avez sali le nom du Dieu d’amour révélé par Jésus Christ en donnant une mauvaise image de lui.
  • Or, quel exemple nous donne le Christ ? Comment être son disciple comme homme et comme mari ? Paul, ce même Paul nous enseigne ceci en Philippiens 2:3-7 :
    « Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes.
    Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres.
    Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ : existant en forme de Dieu, il n’a point regardé son égalité avec Dieu comme une proie à arracher, mais il s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur… »

Par conséquent, comment lire ces passages de Paul où il appelle l’épouse à être soumise à son mari ?

Comme un conseil qui est apparu nécessaire à l’apôtre Paul dans les circonstances de la diffusion du christianisme dans la société grecque du premier siècle. Christ ne faisait pas de différence parmi ses disciples entre homme et femme, donnant une fraie place aux femmes. Cela a pu avoir comme conséquence que des femmes chrétiennes se sont mises à enseigner publiquement la foi chrétienne, or, dans cette culture il existait des religions avec des prostituées sacrées, et certaines personnes ont pu faire la confusion entre ces cultes et la nouvelle religion chrétienne en voyant les femmes annoncer l’Evangile avec autorité. Ces circonstances particulières n’ont plus cours. Et nous suivons le Christ, qui nous commande de nous aimer les uns les autres, et non de nous soumettre à qui que ce soit d’autre, en encore moins de demander à un autre être humain de nous être soumis. C’est absolument impossible dans la foi du Christ.

Alors certes, il existe des prédicateurs pour aller chercher ces quelques versets de l’apôtre Paul, faisant un absolu de la lettre de ces versets pour imposer la domination de l’homme mâle sur la femme. C’est leur interprétation, humaine, très discutable car ils auraient pu prendre bien d’autres versets que ceux-ci pour penser la relation dans le couple, comme je le dis plus haut, et c’est leur choix, et non celui de Dieu, qui les a conduit à lire la Bible comme cela.

En vous souhaitant le meilleur : à votre femme en particulier, et à vous, ainsi qu’à toute votre famille.
Que la Paix du Christ règne dans vos cœurs.
Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *