Une femme découvre que son mari est impuissant, peut elle divorcer ?

deux personnes marchent en se tenant par la main - Image par birgl de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

C’est l’histoire d’une jeune fille.
Elle découvre que son mari est impuissant et elle supporté cela pendant 8 ans.
J’aimerais savoir si elle peut divorcer ?
Merci pour votre réponse, monsieur le pasteur.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

La question me semble être : est-ce qu’elle pense que cet homme est l’homme de sa vie, de part sa personnalité unique ?

Pour le reste, bien sûr que l’on fait avec l’imperfection de l’autre, nous le faisons tous. C’est même un petit peu la base du concept de se marier, en réalité. Que même si cette personne n’est pas parfaite, même si je ne suis pas parfait, nous ferons équipe ensemble pour construire quelque chose, en particulier essayer de faire que la personen que l’on a épousée s’épanouisse. Cela dit, c’est vrai qu’il peut arriver que des problèmes se révèlent qui font que la vie est impossible et que l’on ne puisse pas tenir. Mieux vaut alors se séparer le plus humainement possible, le plus respectueusement possible.

Il est très difficile de conseiller une personne dans ce domaine, car il faudrait vraiment bien la connaître.

En ce qui concerne son impuissance, quel serait le problème fondamental ?

  • Le fait que son mari soit impuissant n’empêche pas d’avoir des moments de tendresse et de plaisir, même si ce n’est pas les performances mise en scène dans les films pornos (!) Est-ce qu’elle a parlé avec lui de cela ?
  • Cela n’empêche pas non plus d’avoir des enfants (la médecine doit venir un petit peu à votre secours).

Mais souvent, comme dit la sagesse populaire « qui veut se séparer de son chien l’accuse de la rage ». Je ne sais pas, mais c’est peut-être que le fond du problème serait qu’elle ne l’aime pas, ou plus ? Peut-être que lui ne l’aime pas non plus et qu’elle ne sait pas tout de sa vie ?

Pour ce qui est de Dieu, il est grâce et pardon. Il ne cherche pas à nous ennuyer ou nous empêcher de vivre ou d’être heureux. Nous n’avons rien à craindre de lui : il n’y a pas de crainte qu’il nous laisse tomber si nous faisons n’importe quoi. Bien sûr. La question est qu’en faisant n’importe quoi nous engendrons du chaos. Comme le dit Paul « Toit est permis, mais tout n’est pas constructif » (1 Corinthiens 10:23).

C’est donc à cette jeune fille de voir ce qui serait le plus constructif pour son chemin de vie et pour le monde autour d’elle. Il faut certainement aussi penser à cet homme…

Dieu la bénit et l’accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

PS. Il est possible aussi de chercher à soigner un problème d’impuissance, c’est parfois possible : voir https://impuissance-entraide.org

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Rosset Claire-Lise dit :

    Bonjour,

    Je me permets de laisser un commentaire, parce que hier soir, en suspendant ma lessive, j’ai entendu la fin d’une émission radiophonique sur l’impuissance masculine.

    L’impuissance peut être le signe d’une maladie cardio-vasculaire, donc organique et à vérifier.

    L’impuissance peut être d’origine psychogène, vécue dans l’humiliation obsédante de celui qui se sent jugé par autrui, d’autant plus que, outre les motifs conscients, des motifs insconscients sont en jeu.

    A ce sujet, vous pouvez écouter l’émission RTS « On en parle », du 16.10.2019 à 9h06 : Chroniques sexo : troubles de l’érection dans une nouvelle relation.
    https://www.rts.ch/play/radio/on-en-parle/audio/chronique-sexo-troubles-de-lerection-dans-une-nouvelle-relation?id=10752631

    D’autre part, avant de se précipiter chez l’avocat, une aide par un sexologue pourrait vous aider à comprendre ce qui se passe.
    Et éventuellement, quels sont les enjeux pour le couple d’une vie sexuelle à recréer dans l’intimité à deux, quitte à être « hors normes », en sachant que l’acte d’amour n’est pas que la fusion pulsionnelle des corps, mais aussi celle des âmes.

    Pensez à tous ces couples qui doivent s’adapter à une nouvelle vie amoureuse, pour cause de maladie (cancer, sclérose en plaques, etc…), distance géographique, fatigue chronique, troubles sexuels, blessures d’attachement ou autre, quels sont leurs secrets pour, malgré tout, surmonter cette épreuve ?

    Je vous laisse à vos réflexions pour chercher votre petit secret à vous deux , dans l’altérité et la complicité d’une relation qui reste à définir sur d’autres bases.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *