On ne devrait pas pleurer ou même être triste ou même se poser des questions sur la mort d’un proche ?

Par : pasteur Marc Pernot

plumes et une goutte - Image par Ina Hoekstra de Pixabay

Avancer en sincérité, en authenticité.

Question d’un visiteur :

Bonsoir Marc j’espère que vous allez bien ainsi que votre famille.

Voilà Marc j’ai l’impression que pour certaines personnes on ne devrait pas pleurer ou même être triste ou même se poser des questions sur la mort d’une personne et surtout quand elle nous est proche.

Cela m’attriste profondément car ce soir j’ai appris la mort d’un jeune homme et j’ai voulu en discuter avec un proche.. J’ai regretté car je me suis faite disputer car il fallait que j’accepte tout simplement que c’est la volonté de Dieu, que son heure est arrivée. Point.

Peut-être ai-je tort mais je ne pense pas que Dieu ait fixé la date, l’heure, et les circonstances de notre mort. Je ne peux pas étayer mes propos soit mais je le pense.. Et vous ?

Très bonne soirée à vous.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Tout à fait d’accord avec vous : on a bien sûr le droit de pleurer, d’être triste et de se poser des questions à la mort d’un proche. Et c’est même bénéfique. Car se laisser émouvoir fait partie de la vie, cela signifie que l’on a un attachement et cela aussi fait partie de la vraie vie vivante.

Quand en plus il s’agit d’une mort dramatique, d’une personne qui n’a pas pu vivre tous les âges de la vie, c’est juste et salutaire, cela va dans le sens de la volonté de Dieu que de s’indigner contre cette mort.
Non, ce n’est jamais la volonté de Dieu qu’un jeune meure. C’est injurier Dieu que de le rendre responsable d’une mort trop vite venue, interrompant le déploiement de vie en une personne.

Je pense que vous devriez vous écarter de cette personne qui vous a grondée, car ce n’est pas normal d’oser ajouter de la peine à une personne qui vous dit sa peine. C’est un manque de compassion. Même si cette êrsonen avait raison avec sa théologie (ce que je ne pense pas), elle devrait faire passer la compassion pour une personne frappée de tristesse (vous) avant le dogme. C’est ce que dit l’apôtre Paul dans son formidable et célèbre hymne à l’amour « Quand j’aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j’aurais même toute la foi jusqu’à transporter des montagnes, si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien. » (1 Corinthiens 13)

Ce sont plutôt les Musulmans qui pensent parfois que notre destin est écrit d’avance. Par contre, dans la Bible on voit souvent Dieu être surpris parce que l’homme a fait, Dieu doit alors changer ses plans, essayer de réparer les dégâts, accompagner les personnes dans des situations difficiles, ajouter une étape supplémentaire, trouver des personnes pour intervenir en son nom…

Dieu bénit ce jeune homme et Dieu vous bénit. Merci et bravo pour ces vrais sentiments exprimés.

par : pasteur Marc Pernot

PS. Un des plus beaux versets de la Bible, et le plus court est « Jésus pleura » (Jean 11:35) à la mort de son ami Lazare.

PPS. Se poser des questions est essentiel, c’est comme cela que l’on avance, que l’on s’élève d’un pas. On peut évidemment se poser des questions, et même les crier à Dieu sous forme de reproche, on peut le faire puisque son amour nous le permet, et lui laisse une chance de répondre.

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. ANDIRAN NATHAN dit :

    Devant le cercueil de son Ami Lazare, Jésus se laissa aller aux larmes { Jean 11:35).
    Théologiquement, la question se trouve réglée.
    Jésus avait compassion pour la peine que la mort de Lazare provoquait. De la miséricorde !
    Comme Marcel Proust le disait : « vos larmes prouvent au contraire que vous l’aimiez au plus profond de vous »‘ { Le Temps retrouvé}.
    Croire en la résurrection ne dispense pas d’éprouver peines et chagrins devant la souffrance qui nous entoure.
    Que Dieu dans sa grande miséricorde vous accorde sa paix et vous permette en ces temps de troubles de garder votre équilibre et la confiance en Lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.