Étudiante en médecine, je culpabilise beaucoup d’avoir fait une erreur sur un patient très fragile

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *