Si on est chrétien, a-t-on le droit de recourir à des médecines parallèles, guérisseurs, etc ?

pierre de guérison en pendule - Image par OSTC de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour Marc,

Une fois n’est pas coutume, je prends l’initiative de partager une question que j’ai abordée avec quelqu’un il y a peu : si on est chrétien, a-t-on le droit de recourir à des médecines parallèles : homéopathie, fleurs de Bach… Ou de faire appel à un « guérisseur » ou quelqu’un qui a le « secret »? Ne serait-ce pas la porte ouverte au Mal ?

Merci de ta réponse éclairante, comme à chaque fois.
Bien à toi. Amitiés,

Réponse d’un pasteur :

Cher Collègue

Mil mercis pour tes encouragements, tes articles et tes partages fraternels.
Et merci pour cette question.
Je commencerais déjà par répondre que, par définition « un chrétien a le droit de ». Car il est sous la grâce de Dieu.
Ensuite, comme le dit très très justement l’apôtre Paul « Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile ; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. » « Tout est permis, mais tout n’édifie pas. » (1 Corinthiens 6:12 et 10:23)

Cela ouvre à d’assez bonnes questions, que la personne doit se poser pour elle-même, afin de trancher par elle-même dans un choix qui pourra être : je choisis de ne pas le faire, je choisis de le faire, ou de le faire un petit peu,en complément… Les organes, si je puis dire, permettant de se décider devraient être l’intelligence (eh oui), éclairée par le Saint Esprit (qui souffle comme il veut, comme il peut, et est plein de surprises). Ces « organes » se renforcent, s’assouplissent et s’affinent dans l’exercice régulier, comme tous les muscles et talents de notre magnifique personne. Mais pour cela, encore faut-il précisément que le chrétien se sente autorisé à pratiquer cet exercice du questionnement libre et responsable, l’exercice du choix personnel, puis du retour plus tard sur ce que l’on a fait pour voir (toujours avec l’aide de Dieu, afin de pouvoir observer avec plus d’intelligence et de clairvoyance).

C’est pourquoi, je pense que les églises et les prédicateurs doivent faire elles-même un travail sur soi afin d’éradiquer tout moralisme, et d’aider à aider plutôt chacune et chacun à progresser dans ce geste du « tout est permis mais… », d’assumer cette vocation chrétienne. L’annonce de la grâce inconditionnelle de Dieu est bien entendu la base de la base pour entrer dans cette démarche.
Ensuite, sur cette question très pratique des médecines parallèles et autres guérisseurs, magnétiseur, énergies et chakra… c’est vrai que je ne suis absolument pas client. Il me semble que cela distrait des véritables enjeux. Mais c’est très personnel. Si cela fait un peu de bien à telle personne, si cela ne l’empêche pas de faire appel quand il faut à des soins vitaux, si elle n’encourage pas des personnes influençables à se détourner de soins vitaux…
La personne humaine est une réalité extrêmement riche et complexe, les interactions entre nos différents dimensions existent, la notion même de « être en bonne santé » est une notion qui n’est qu’en partie objective.
Avec mes amitiés
Dieu te bénit et t’accompagne dans ton ministère

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

21 réponses

  1. le mecreant dit :

    Je ne crois vraiment pas que les « guérisseurs » soient le mal incarné. Dans ma région, nous avons par exemple moult « tireurs de feu » dont il faut bien reconnaître que les « pouvoirs » sont bien plus efficaces que la médecine traditionnelle, en tout cas sur les maladies de peaux et autres brûlures. Au point qu’il y a quelques années, le médecin du village qui poursuivait le guérisseur du coin très régulièrement pour pratique illégale de la médecine, lui a amené son fils pour une grave maladie de peau rétive a tout traitement médical. Que croyez vous qu’il arriva? le fils fut guérit. J’ai eu l’occasion de discuter avec cette dame, et je vous assure qu’elle était bien plus chrétienne dans son approche (amour de l’autre) que nombre de ses visiteurs. Je ne sais pas en quoi consiste ce « don » et au final peut importe si c’est seulement de l’autosujétion si cela aboutit a soulager la douleur. Dans le genre je ne crois pas que « la prière » soit un remède médical plus efficace (ou moins) On peut aussi penser que c’est de la superstition que de croire que la prière peut guérir une jambe cassée (si si j’ai entendu des gens affirmer ça ). En revanche il y a des vrais fripouilles, parmi ces guérisseurs qui exploitent la souffrance et la crédulité humaine. Pour conclure, de mon point de vue, les médecines parrallèles « contre le projet de Dieu » qu’autre chose, elle peuvent même être une planche de salut. Si péché il y a c’est dans « l’adoration » qu’on pourrait leur porter excluant les autres formes de soin.

  2. le mecreant dit :

    les médecines parallèles “contre le projet de Dieu” qu’autre chose, elle peuvent même être une planche de salut.
    Il faut lire les médecines parallèles ne sont pas plus “contre le projet de Dieu” qu’autre chose, elle peuvent même être une planche de salut.

    • Marc Pernot dit :

      « contre le projet de Dieu » ou bien « contre-projet de Dieu » ?
      Comme toujours, tout dépend comment c’est fait, pour-quoi c’est fait.

      • Flo dit :

        J’aimerais vraiment être éclairée souffrante de fibromyalgie j’ai fait un soin énergétique m’ayant fait beaucoup de bien mais les Chrétiens de mon église me disent que c’est mauvais !

        • Marc Pernot dit :

          Bonjour
          Vous n’avez pas adoré d’autres dieux que Dieu à cette occasion ? Ce guérisseur n’a pas fait appel à des puissances ou des formules magiques ?
          Alors je ne vois pas du tout pourquoi ce serait mauvais si cela vous fait du bien.
          Pour ce bien, vous pouvez rendre grâce à Dieu, d’ailleurs. Car la maladie ne vient pas de Dieu, il est le Dieu de la vie.
          Si ces chrétiens de votre église vous critiquent, laissez les dire.
          C’est leur cœur qui se révèle dans leurs paroles. Je pense que Dieu préférerait les voir vous encourager, avoir compassion de votre souffrance, et apporter un réconfort réel, et non de la peine, et non du jugement, non de la culpabilité ajoutée à leur prochain qui souffre.
          N’ayez crainte, Dieu vous bénit et vous accompagne.

  3. Pascale dit :

    Et les guérisons opérées par Jésus ? Médecine parallèle ?

  4. Flo dit :

    Bonjour mais pourquoi les pasteurs nous sorte des versets sur les choses occultes disent que ça vient du diable et finissent par nous faire peur ? Je ne voudrais pas faire des choses qui sont contre la parole de Dieu
    J’aimerais ne pas me tromper !

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Vous avez raison, il faut être prudent. Et donc ne pas tomber dans des trucs occultes, des sectes.
      Et il est bon aussi de s’interroger quand on entend l’opinion de quelqu’un, même quand c’est un pasteur, bien sûr.
      Dieu a promis de nous éclairer. Il n’a pas dit qu’il éclairerait seulement les pasteurs, les théologiens et les prêtres. Donc, après avoir écouté divers avis, après avoir réfléchi, demandez encore à Dieu de vous éclairer, de donner force à votre intelligence, de donner de la chair à votre cœur, du discernement à votre conscience personnelle.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  5. Flo dit :

    Merci je sais juste que ça m’a fait du bien et que j’ai pu m’occuper de ma fille !

  6. Flo dit :

    Je sais pas ce qui se cache derrière les chakras, magnétisme mais je sais juste que mon enfant a besoin de moi et c’est la seule chose qui me donne du repis et de l’énergie !

  7. Flo dit :

    Oui je rends grâce à Dieu ! Mais vous pensez vraiment que ce n’ai pas mal ni sorcier ou que ça vient du mal ! Que des versets biblique nous interdit ?

  8. Flo dit :

    Et le fait qu’il ne guérisse pas au nom de Jésus ne vous choque pas ? Excusez moi pour le pavé !

    • Marc Pernot dit :

      Tout dépend de ce que vous avez, vous, dans le cœur, et vers qui vous rendez grâce, vers qui vous dirigez votre espérance.

      • Flo dit :

        Je crois en Jésus j’ai demander aux Pasteur la prière je prie moi aussi et vu que mon état ne s’arrangeait pas j’ai chercher une thérapeute qui ne se dit pas guérisseuse d’ailleurs mais elle m’a dit qu’elle rééquilibre les chakras et fais du magnétisme. Elle aide à retrouver une qualité de vie mais en aucun cas elle guérit les gens ! Mon cœur appartient à Jésus. Je vous remercie de prendre le temps de répondre car je suis perdu

  9. Flo dit :

    Je crois en Jésus j’ai demander aux Pasteur la prière je prie moi aussi et vu que mon état ne s’arrangeait pas j’ai chercher une thérapeute qui ne se dit pas guérisseuse d’ailleurs mais elle m’a dit qu’elle rééquilibre les chakras et fais du magnétisme. Elle aide à retrouver une qualité de vie mais en aucun cas elle guérit les gens ! Mon cœur appartient à Jésus. Je vous remercie de prendre le temps de répondre car je suis perdu

  10. Sté dit :

    Du coup elle soulage vos douleurs mais ne les faits disparaître à jamais ?
    Jésus guéri encore et il le fait de manière définitive. Mais il faut avoir la foi. Hier j’ai écouté un témoignage d’une petite fille de 3ans qui avait des règles chaque mois. Les médecins n’ont rien pu faire. Sa maman a abandonné la foi, elle a même rétrogradé. Mais son oncle le petit frère de sa maman a prié, il avait le fardeau de sa nièce, il a prier sans relâche au fur des mois. Il a même pris un temps jeûne de 40 jours et aujourd’hui là petite est guéri. Elle a reçu la guérison divine. Par la foi tout est possible. Je vous encourage à avoir la foi et à faire confiance à Dieu il agire. L’homme peut faire mais il sera toujours limité. Mais Dieu fait au delà des limites. Il fait l’impossible. Soyez béni Flo et je crois que Dieu vous guérira.

  11. Geneviève Foucart dit :

    J’ai si souvent été maltraitée par les prêtres que je ne tenterai plus jamais d’en rencontrer un. Je ne parle pas de pédophilie.
    Les paroles, le machisme de certains, la condamnation, le jugement sont autant de choses qui vous blessent aussi durement. Le manque d’écoute ou les prières et absolutions qui ressemblent à des automatismes. Des prêtres, il y en a de moins en moins. On nous demande de croire aux miracles ou à la virginité de Marie mais nous devons être rationnel… Il suffit de connaître un peu l’histoire de l’Eglise pour constater au fil des siècles, l’accumulation des dogmes et doctrines. Jésus a été très critique vis-à-vis de sa propre religion. N’avons-nous pas le devoir, nous aussi, d’être critique vis-à-vis de la religion chrétienne.

  12. Émile Morantin dit :

    Bonjour madame,
    Je partage votre opinion sur les différents dogmes et doctrines,de quelque religion que ce soit!
    Vous n’avez pas obligation de rencontrer,ni de converser avec une « autorité »,se poser quelques instants au dernier banc d’un lieu où des « priants »se sont réunis durant des siècles peut vous servir à une certaine élévation,à une imprégnation par le ressenti du lieu!
    Je ne pense pas que les temps à venir seront religieux,mais spirituels et c’est bien différent et porteur d’espérance!
    je vous conseille d’aller de livre en livre ,de découverte en découverte,de méditer,pas de vaines prières,tout est dans le notre père(celui traduit par simone Weil est magnifique!)
    ce site ,très tolérant,(les pasteurs marc Pernot,et marie Cenec,sont de bons conseils!!)pourra vous guider!
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *