Le pardon est-il toujours conciliable avec l’estime de soi ?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Cabane dit :

    Peut être une absence (du genre randonnée avec des copines, shopping avec des amies, ou même retraite spirituelle) serait bienvenue. Cela permettrait de remettre les pendules à l’heure, de prendre su recul, de penser à autre chose, … et d’être mieux “armée” pour les prochains jours. Il semble important de ne pas se sentir seule, mais d’être plusieurs de votre côté, à discuter, à échanger des points de vues (par essence différents de ceux des hommes !). C’est presque une question de survie. Mentale, bien sûr.
    Et si par votre métier, vous étiez amenée à prendre des distances (éloignement kilométrique), ce serait aussi bon. Car il est dit : “l’homme quittera son père et sa mère, et ira vivre avec sa femme. Ils feront plus deux, mais un” (je suppose que ca doit être dans la Genèse, mais Jésus n’a t’il pas affirmé venir, non pour abolir, mais pour reprendre l’enseignement de la Loi et des Prophètes ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *