Question sur la Kabbale et la réincarnation

Par : pasteur Marc Pernot

petite synagogue à Jérusalem - Photo de Levi Meir Clancy sur Unsplash

Question posée :

Bonjour
J’espère que vous allez bien ?
J’ai une question concernant la Kabbale, en effet, j’ai été surpris que le judaïsme prenne en compte une connaissance dite secrète. D’ailleurs on l’appelle l’autre face de la torah. Ce qui m’as le plus surpris c’est cette théorie de la réincarnation à laquelle je n’adhère absolument pas, qui est développée dans la kabbale est dans la branche hassidique.

Je ne pensais qu’il y avait une tel diversité de pensée.
Est-ce que il y a une majorité de juifs-ves qui croient en ces thèses de reincarnation (Guilgoul). Pour ma part je ne le crois.

Que pensez vous ?

Meilleures salutations.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Merci, oui, c’est la forme, heureusement.
Un petit peu très chargé en ce temps de Noël, mais c’est joyeux et sympa.

La Kabbale ne fait pas l’unanimité, et pas tout dans la Kabbale. Le judaïsme est très pluriel. Je ne sais pas quelle est la proportion de juifs dans chaque sensibilité. Il faudrait demander à un rabbin. Et encore, dans une même synagogue il peut y avoir de multiples sensibilités, comme pour nous dans une même paroisse protestante. Et je ne serais pas certain de pouvoir dire la proportion de personnes qui seraient plutôt de sensibilité libérale, ou plus de sensibilité traditionnelle, ou de sensibilité plus charismatique dans la paroisse. il est parfois possible de le sentir, mais nous ne sommes pas du tout intrusif dans la foi de chacun (bien sûr).

Il y a de belles choses, dans les prédications nourries de Kabbale, mais je ne suis pas toujours convaincu par la démonstration.

En plus, c’est très récent comme approche par rapport au texte biblique. Cela ne la rend pas invalide car la Bible est faite pour l’interpréter de mille façons, chacun à sa façon. Mais on a bien le droit de ne pas trouver cela à son goût,bien sûr.

Quant à la réincarnation, personnellement, je n’y crois pas une seconde. Et je trouve que même si cela était vrai, il faudrait vite oublier cela car cela me semble dissoudre la valeur de l’individu personnel, la valeur de l’instant. Mais là encore, il est possible que certains fidèles de la paroisse protestante et certains de la synagogue ont une sympathie pour cette idée, d’autres espèrent en une vie après la mort, d’autres ont des doutes là dessus. Cela appartient à chacun.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *