Au quotidien j’essaie de retranscrire la volonté de dieu par de petites choses dans tout ce que je fais

Par : pasteur Marc Pernot

chemin en montagne en Suède - Photo by Mats Hagwall on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour monsieur,
Au quotidien j’essaie de retranscrire la volonté de dieu par de petites choses dans tout ce que je fais , au volant, au travail, dans la rue, etc., au lieu de grandes dévotions on va dire je fait attention a mon parler mes attitudes etc. , sans chercher a nuire a mon prochain et je demande souvent a dieu de m’aider a poursuivre dans cette voie et à le faire de manière désintéressée , la suite je lui fais confiance. Pensez vous que mon attitude est un bon chemin?
Que dieu vous accompagnes et bénisses tout votre travail.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Vraiment grand bravo.

La recherche de cohérence entre ce que l’on croit et ce que l’on vit concrètement est une démarche essentielle. L’essentiel est effectivement dans les petites choses de la vie quotidienne, c’est de cela que notre chemin est fait. Et bravo de le faire dans l’attention personnelle et dans la prière, les deux vont bien ensemble et nous avons besoin des deux pour avancer. En même temps : ne soyez pas non plus trop exigeant avec vous même, il peut nous arriver à tous de ne pas être dans la perfection. Donc bravo pour votre « j’essaye de », comme une visée. C’est un chemin, comme vous dites, et c’est alors un chemin d’élévation.

Ensuite, je dirais qu’il faut chercher non seulement à ne pas nuire (ce qui est déjà excellent), mais même à faire parfois un peu de bien, à apporter quelque chose au monde, à apporter quand on le peut quelque chose de juste à une personne. Cela demande de faire attention, de regarder, d’aimer, de prier. C’est parfois une petite chose, et souvent ça change tout.

Et il est bon aussi de savoir se laisser aider, apporter quelque chose par les autres qui nous fait du bien. C’est aussi une belle façon d’interagir. Et une façon de laisser une personne s’exprimer de façon positive à cette occasion : c’est aussi un coup de main pour tout le monde.

J’ai aimé aussi votre « de manière désintéressée », car Dieu ne nous bénira pas plus (il est déjà au maximum) si l’on fait le bien. Et que parfois en rendant service à quelqu’un on est bien mal remercié. Mais il y a un enrichissement à avancer dans un bon chemin. Et on a le droit de s’en réjouir. Mais oui, quand on aide, c’est bien d’avoir cette disposition d’esprit que vous dites : désintéressée, et que la personne que l’on aide le sache : qu’elle ne nous doit rien, que c’est normal d’agir ainsi et qu’elle aurait fait pareil ou fera pareil à une autre personne une autre fois… cela soulage bien tout le monde.

Avec encore ma joie de vous voir dans de telles dispositions. C’est communicatif autour de vous.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *