Bible – Paraclet

Une jolie fleur jaune ayant poussé dans une fente d'un sol desséché - Image par klimkin de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Paraclet

Un des noms (παράκλητος) donnés à l’Esprit Saint dans l’Évangile selon Jean.

Ce mot est en réalité une fonction, celle de voler au secours pour consoler, soutenir, encourager, instruire (παρακαλέω). Comme le sens est ainsi assez large, le mot grec paraclet est parfois utilisé en théologie.

Quelques heures avant son arrestation, Jésus dit à ses disciples : « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre paraclet, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité (fidélité), que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. » (Jean 14:16-17).

Ce verset est utilisé par la propagande islamiste pour dire que Jésus aurait annoncé la venue d’un autre prophète après lui, qui enseignera toute chose. Sauf que ce paraclet est l’Esprit, le Souffle de Dieu, et que Jésus dit qu’il « sera en nous ». Ce que ce passage promet donc c’est que chacune et chacun de nous sera prophète ou prophétesse. Cela n’a rien de très étonnant pour qui sait ce que signifie la fonction de Christ (Messie) et qui connaît les annonces messianiques

 

Suite :
Liste des 'mots qui piquent' en théologie et sciences bibliques

 

Participez au débat (dans le respect, bien entendu) :

Vous aimerez aussi...