Bible – Torah

Une jolie fleur jaune ayant poussé dans une fente d'un sol desséché - Image par klimkin de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Torah

Plus précieuse partie de la Bible pour le judaïsme, les cinq livres dits « de Moïse » (le Pentateuque). Même si ces livres sont placés en premier dans nos éditions de la Bible, ils ne sont pas les textes les plus anciens. Ils commencent par de grands mythes en partie repris de textes plus anciens comme l’épopée de Gilgamesh (de mil an plus anciens).

Dans la pensée hébraïque, la Torah est double, il y a la Torah écrite (la Pentateuque, ou même la Bible entière, voir Tanakh), et la Torah orale (formidable effort d’interprétation et de réinterprétation permanente de la Torah écrite).

Le mot Torah (תּוֹרָה) vient du verbe yarah : lancer vers une cible, ou tendre la main pour indiquer une direction. Ce n’est donc pas d’abord une Loi venant contraindre (comme le suggère la traduction de Torah en grec par Νόμος), la Torah est plutôt une visée.

Ce mot est parfois laissé en hébreu dans un texte en français.

 

Suite :
Liste des 'mots qui piquent' en théologie et sciences bibliques

 

Participez au débat (dans le respect, bien entendu) :

Vous aimerez aussi...