Théologie – Mystique

Une jolie fleur jaune ayant poussé dans une fente d'un sol desséché - Image par klimkin de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Mystique

Perception de Dieu.

Il y a deux façons, que je pense complémentaires, de découvrir Dieu :

  • par l’étude de la Bible, la théologie et le raisonnement, le débat millénaire.
  • par l’expérience de Dieu, dans la prière ou par surprise (comme Paul, ou Blaise Pascal, par exemple)

Effectivement, bien des personnes, aussi raisonnables et équilibrées les unes que les autres, demandant un baptême d’adulte, viennent par l’un ou l’autre de ces deux chemins. La somme des deux est à mon avis le plus riche.

  • S’intéressant à Dieu par l’intellect il est possible de prier même si l’on ne ressent rien de particulier au sens de l’émotion.
  • Et pour la personne qui a vécu une expérience vive du Christ (comme Blaise Pascal), ou plus diffuse, il est bon de creuser la question en dialogue avec les témoignages des autres, dans la Bible et dans l’histoire.

La mystique sait bien que Dieu est au delà de tout ce que l’on peut en dire, et néanmoins qu’il n’est pas sans rapport avec l’objet de la théologie. C’est ce que tente de résoudre la théologie apophatique. Sans aller jusque là, il est simplement possible de se rappeler que Dieu (son être) est au dessus de Dieu (le personnage que dresse la théologie).

 

Suite :
Liste des 'mots qui piquent' en théologie et sciences bibliques

 

Participez au débat (dans le respect, bien entendu) :

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...