Bible – Sabaoth (Tsebaoth), « Dieu des armées »

Une jolie fleur jaune ayant poussé dans une fente d'un sol desséché - Image par klimkin de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

YHWH Tsebaoth,

Le Dieu de tout l’univers.

Cette expression a longtemps été traduite par « l’Éternel des armées ».

À l’origine « le Dieu des armées » était le dieu national qui combat les ennemis. Chaque peuple ayant son dieu ou ses dieux pour combattre à ses côtés. Cela se retrouve dans bien des passages de la Bible hébraïque.

Ensuite, avec la progression d’une conception monothéiste de Dieu dans le peuple hébreu « l’Eternel Tsebaoth » prend le sens de Dieu de l’univers entier (puisqu’il n’y a plus d’autres dieux, il est le dieu de tous). C’est ainsi que dans le premier récit de création de la Genèse, il est dit en conclusion « Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur « Tsebaam »  » (Genèse 2:1). Dans ce contexte, on ne peut pas traduire Tsebaam ( = leur Tsabaoth) par « leurs armées », mais par « leurs éléments » puisqu’il s’agit de lumière, de firmament, de plantes, d’oiseaux, de poissons, d’animaux, d’humain.

D’ailleurs, quand Dieu est appelé YHWH dans la Bible, c’est plus pour dire le Dieu qui fait grâce, qui pardonne, qui aide à avancer, qui soigne et guérit. Le Dieu fort et puissant est plutôt appelé Elohim (« Dieu »). « YahWéH Tesebaoth » évoque par conséquent plus la compassion de Dieu pour tous qu’un Dieu guerrier. C’est ce que nous voyons quand Jésus est en croix, les soldats qui viennent de le crucifier rigolent en se moquant de Jésus. Certains se demandent si Dieu va venir le sauver (Mt 27:43, 49), peut être avec douze légions d’anges pour combattre la légion romaine (Mt 26:53) ? Or, c’est autrement que Dieu agit, par la compassion et même par le pardon, comme on le voit quand Jésus prie pour ces soldats romains et leur pardonne (Luc 23:34).

 

Suite :
Liste des 'mots qui piquent' en théologie et sciences bibliques

 

Participez au débat (dans le respect, bien entendu) :

Vous aimerez aussi...