Théologie – Liturgie – liturge

Une jolie fleur jaune ayant poussé dans une fente d'un sol desséché - Image par klimkin de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Liturgie

L’ ensemble des prières, chants, lectures, paroles du culte.

Mot dérivé du grec λειτουργία « le service (ergon) du peuple (laos) ». Dans le Nouveau testament, ce pouvait être un temps de culte (Actes 13:2) : c’est alors le peuple qui offre un service à Dieu. Ce peut être aussi un service des pauvres au nom de Dieu, (comme en Romains 15:27). Ce double aspect est signifiant et beau.

Aujourd’hui, quand on parle de liturgie, il est question du culte. On parle de liturgie d’un culte, de la liturgie d’un mariage ou d’un service funèbre, liturgie de baptême ou de Sainte-Cène.

Pour moi, la liturgie d’un culte protestant

  • commence par l’annonce de la grâce de Dieu (signifiant ainsi que Dieu nous a aimé le premier, et que le culte (et même l’église) est une réponse à un appel de Dieu, avant même qu’on l’invoque. Et que sa grâce est donnée avant-même que nous l’ayons prié, avant même que nous ayons reconnu notre péché devant lui.
  • et la liturgie du culte se termine par la bénédiction, Dieu ayant là dessus le dernier mot.
  • entre les deux, un culte protestant comporte au moins une lecture de la Bible et une recherche d’actualisation de ce texte ancien. Cela forme le cœur du culte protestant. Il en était de même pour le culte de la synagoque du temps de Jésus (voir Luc 4).
  • et d’autres éléments, à bien plaire : chants, louange, prière de repentance et annonce du pardon, confession de foi, baptême d’enfant ou d’adulte, engagement d’époux, prière, Notre Père, Saint-Cène…

La liturgie me semble gagner à prendre la forme d’un dialogue entre Dieu et l’humain. Par exemple, à la grâce de Dieu (Dieu -> humain) répond la louange à Dieu (humain -> Dieu), à l’invitation de Dieu à aller à lui sans crainte (Dieu -> humain) répond une prière de repentance (humain -> Dieu) suivie de l’annonce du pardon de Dieu (Dieu -> humain)… tout en laissant à Dieu le premier et le dernier mot.

Un liturge prépare l’ordre du culte, les textes, et les dit devant l’assemblée. Cela peut être le ou la pasteur, ou un paroissien, ou une équipe.

 

Suite :
Liste des 'mots qui piquent' en théologie et sciences bibliques

 

Participez au débat (dans le respect, bien entendu) :

Vous aimerez aussi...