Bible – Kairos, chronos

Une jolie fleur jaune ayant poussé dans une fente d'un sol desséché - Image par klimkin de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Kairos – Chronos

L’instant juste pour faire quelque chose : une divine occasion.

Kairos est à comparer avec chronos : le temps dans sa durée.

Alors que certaines cultures pensent le temps comme étant constitué de cycles, la pensée biblique conçoit plus le temps comme une succession d’instants uniques qui constituent l’histoire. Le rythme des marées, des lunaisons, ou le cycle des saisons peuvent faire penser à un temps circulaire; cependant, que quand une feuille pousse sur un arbre au printemps, cette feuille n’est pas revenue, c’est une nouvelle feuille qui pousse sur un arbre qui a évolué depuis l’année précédente, un arbre qui n’existe pas depuis toujours et qui disparaîtra un jour.

C’est ainsi que la personne est vue comme une personne toute neuve évoluant dans le temps, chaque instant de sa vie étant un instant unique, un kairos. Alors que certains conçoivent l’âme comme éternelle, tombée sur la terre, et destinée à retourner de là où elle était venue.

Jésus-Christ ouvre dans l’histoire une période nouvelle, celle de la fin des temps où Dieu est présent en nous. Tout instant est alors un instant à vivre comme unique, comme ultime, un instant ayant une saveur et une valeur extraordinaire : un kairos. L’éternité n’est alors plus comparable à un temps infiniment long, mais selon Jésus et Paul, la vie éternelle est déjà commencée, nous la vivons déjà par la qualité de ce qui est vécu aujourd’hui. La vie éternelle n’est alors pas tant une question de quantité infinie de durée du temps (chronos) que de valeur infinie de l’instant (Kairos) ?

Le chapitre 11 des « confessions » de Saint Augustin est une réflexion sur le temps qui mérite d’être lue et relue.

Dieu est le spécialiste du kairos : il intervient dans le temps pour changer l’histoire et pour nous offrir de belles occasions de la changer.

Voir (si vous le vouliez) cette prédication : « L’instant ultime ayant cargué ses voiles… » (1 Corinthiens 7:28c-32a)

 

Suite :
Liste des 'mots qui piquent' en théologie et sciences bibliques

 

Participez au débat (dans le respect, bien entendu) :

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...