Théologie – Apostasie

Une jolie fleur jaune ayant poussé dans une fente d'un sol desséché - Image par klimkin de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Apostasie

Rejet de sa religion.

C’est rejeter, quitter sa propre religion. Cela doit bien entendu être respecté. Chacun vit sa vie. Puisque Dieu lui-même nous laisse cette liberté.

Certaines personnes demandent d’être alors « débaptisées » ; même si l’on comprend la démarche et que l’on désire la respecter, ce n’est évidemment pas possible de faire qu’un événement du passé n’ait pas eu lieu. Il est seulement possible de signifier que l’on ne s’inscrit pas (ou plus) dans la ligne de cet événement et que l’on désire prendre un chemin différent, ne s’inscrivant donc pas sous la grâce de Dieu (manifestée par le baptême). Cela peut alors être dit et vécu dans le respect de chacun. Il est parfois possible de demander que soit porté sur le registre de baptêmes que la personne ne s’inscrit pas dans cette perspective à telle date.

 

Suite :
Liste des 'mots qui piquent' en théologie et sciences bibliques

 

Participez au débat (dans le respect, bien entendu) :

Vous aimerez aussi...