Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Par : pasteur Marc Pernot

Illustration : couple courant ensemble - Image: 'Couple running together - Copenhagen, Denmark' by Kristoffer Trolle https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/126744325@N07/46020672532

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je vous écris car je me pose beaucoup de question sur le chemin que je prends. Aujourd’hui je me sens triste et très peinée depuis que je ne suis plus avec celui que j’ai aimé. J’ai 22 ans, cela a duré 2 ans, et je ne m’étais jamais sentie aussi heureuse que pendant ces années là. Je remerciais toujours le Seigneur de me bénir d’autant de joies et d’amour, et lorsque mon ami m’a abandonnée (il n’est pas croyant) c’est comme ça que mon monde s’est écroulé. J’ai trouvé du réconfort dans la prière. Je ne me suis jamais sentie laissée par le Seigneur. Mais je me sens tellement triste de m’être « trompée » et de ne pas avoir su garder mon amour pour la bonne personne.

Mais comment savoir si la personne que l’on choisit est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Mon Pasteur me dit qu’il faut prier car trouver sa moitié est très important, mais qu’il fallait surtout garder son amour. Aujourd’hui après des mois à essayer de ne plus être triste, j’ai trouvé de nouveau un amoureux, mais ma démarche est différente. C’est la personne que je pense être pour moi mais je ne cesse de demander dans la prière à ce que Dieu m’envoie des signes, je ne cesse de me demander « est ce que je fais bien? ». Après l’aventure précédente, je n’ai plus du tout confiance dans mon sentiment comme une indication sûre. Comment faire pour reconnaitre l’amour que Dieu me réserve? Comment faire pour ne plus être affectée par un amour précédent..

Merci beaucoup à vous.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Et bravo pour la sincérité de votre démarche, pleine de courage et de foi, d’humilité et de sagesse. Peut-être que votre pasteur était contre le divorce pour vous conseiller de « surtout garder son amour » ? C’est vrai qu’il est bon de prier pour cela quand on est en couple, que Dieu nous aide à construire un amour solide et vrai, qu’il l’aide à évoluer, vivre, car pour durer l’amour doit vivre et évoluer au fil des ans. Mais pour qu’un couple existe il faut être deux, il faut aussi que ce « couple » ne détruise pas une des personnes du couple et de la famille. Et il y a des cas où un bon divorce vaut infiniment mieux que de rester dans une situation qui ne soit pas bonne du tout. Dans votre cas, la prière peut vous aider, votre sagesse et votre volonté d’avancer aussi, afin d’avancer, de progressivement arriver à arrêter de culpabiliser (cela ne sert à rien de bon). La prière et votre sagesse m’ont l’air de vous faire avancer sur la bonne voie, avec plus de foi et de sagesse, de maturité. C’est très bon signe. Vous êtes amoureuse, et cela est bien.

Sur cet autre point, je suis du même avis que votre pasteur : Dieu a beaucoup à nous dire et à nous enseigner. En particulier sur le choix d’un conjoint.
Mais Dieu est bien plus souple que d’avoir choisi pour nous à notre place. Je suppose qu’il a sa petite idée et qu’il cherche à favoriser de belles rencontres, mais il ne restreint pas notre vie à un unique bon chemin qu’il aurait planifié d’avance pour nous. Il est le Dieu de la vie, il ouvre devant nous une créativité possible, une liberté. Ensuite, quel que soit nos choix, et même si notre choix n’est pas le top du top de ce qu’il aurait espéré, Dieu nous accompagnera sur cette route. C’est la grande nouveauté proposée par l’histoire de Jacob. Dieu l’encourage et lui promet « Je t’accompagnerai ».

Je pense que c’est comme cela pour le couple.

  1. Il y a certainement des personnes dont nous pourrions tomber amoureux et qui sont pour nous à éviter absolument et Dieu saura nous le faire savoir (si nous nous ouvrons à lui), le témoignage de la Bible c’est souvent que Dieu est lumière (par exemple ce Psaume 36)et que Christ nous ouvre les yeux : afin de voir les .
  2. Il peut y avoir des signes de lui qui nous encouragent vers telle personne.
  3. Mais sinon, c’est à nous de voir parmi les possibles ce qui nous inspire et ce qui inspire l’autre en face, pour bâtir un couple. Dieu, lui, ne se contente pas de regarder, il est un immense service comme créateur pour nous accompagner, alors. Car tout est alors dans la façon de construire, de créer ce couple, cette famille, sur le long terme.

Donc je ne pense pas que « Dieu choisit pour nous », car ce n’est pas un tyran et nous ne sommes pas ses marionnettes. Dieu choisit avec nous, Dieu nous aide à choisir en connaissance de cause, Dieu nous donne la force de choisir alors que nous aimerions choisir tout en gardant ouverts tous les choix encore possibles. C’est particulièrement visible chez les enfants, mais ne sommes-nous pas toujours un petit peu des enfants ? Dieu nous laisse choisir, nous aide à avoir la force, la lucidité, le courage de choisir. Et ensuite il nous accompagne sur la route que, nous, nous aurons choisie même si ce n’était pas selon lui la route optimale : il fera tout pour que notre choix devienne un véritable choix de vie.

Donc je dirais : pas de panique. C’est bien, très bien au début de se demander « Que pense Dieu de cette idée de me mettre avec cette personne là ? ». Mais au bout de quelque temps, il me semble bon de passer à une autre question. Cet homme qui vous inspire de l’espérance, vous semblez sentir que vous n’êtes vraiment pas dans le cas de l’horreur que Dieu veut vous faire éviter (cas n°1 ci-dessus). Donc bon, la question n’est pas « est-ce que c’est celui que Dieu me réserve », mais plutôt « comment Dieu nous aide à construire le couple, la famille qu’il rêve sur la base de cet homme et de moi », comment faire avec le meilleur qu’il y a en chacun de nous deux, et de s’épauler pour ce qui est moins bon dans chacun des deux, comment apprendre comment l’autre « fonctionne » et faire au mieux comte tenu de cela. Comment l’aimer tel qu’il est maintenant, renoncer à vouloir le changer, et en même temps l’aider à cheminer, s’épanouir…

Bien sûr que vous êtes affectée par un amour précédent. Mais cela peut vraiment être pour le meilleur, en étant plus consciente que le couple n’est pas un acquis, mais que le meilleur est devant, le couple que vous formerez dans 10 ans, dans 50 ans et qui aura évolué car tous les deux vous aurez évolué et que vous serez passés ensemble par mil petites et grandes choses. Accompagnés par Dieu.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

291 réponses

  1. DOKOU Georges dit :

    Bonjour Pasteur
    Je viens par ceci vous remercier pour les divins conseils que vous prodiguez à toutes ces personnes qui ont des inquiétudes. Sincèrement, vos réponses sont très convaincants et édifiants. Je prie que le Saint Esprit vous accorde plus de sagesse et illumine davantage votre pensée. Que Dieu se souvienne de vous à chaque fois e qu’il ait son regarde authentique toujours tourné vers vous.

  2. DOKOU Georges dit :

    Bonjour Pasteur
    S’il vous plaît Pasteur, je suis un jeune garçon chrétien. Ayant tout petit reçu les enseignements bibliques de la part de mes parents et de mon église, j’ai eu la crainte de Dieu et par la grâce divine et par l’aide du Saint Esprit je me suis abstenu en tout ce qui concerne les relations amoureuse et de copinage. Aujourd’hui j’ai 27 ans. Il y a de cela 2 ans que je prie pour le choix de conjoint, et hier je suis parti à une réunion et j’ai croisé une jeune fille avec qui j’ai eu quelques échanges. Tout à coup j’ai eu un intérêt pour elle. Etant revenu à la maison j’ai prié et dit à Dieu que j’ai rencontré une fille et je sais qu’il le sait bien car rien ne lui ait caché, et que j’éprouve une affection pour elle, mais juste que je ne sais pas que c’est elle ma femme donc qu’il m’éclaire.

    Ce matin, je suis tombé sur votre plateforme et j’ai lu vos réponses qui m’ont beaucoup réconforté et très humblement j’ai voulu vous soumettre mon cas pour quelques conseils.

    Merci Pasteur

  3. Frank dit :

    S’il vous plaît Pasteur
    Je suis un jeune garçon chrétien. Ayant tout petit reçu les enseignements bibliques de la part de mes parents et de mon église, j’ai eu la crainte de Dieu et par la grâce divine et par l’aide du Saint Esprit je me suis abstenu en tout ce qui concerne les relations amoureuse et de copinage. Aujourd’hui j’ai 28 ans. Il y a de cela 2 ans que je prie pour le choix de conjointe, et hier je suis parti à une réunion et j’ai croisé une jeune fille avec qui j’ai eu quelques échanges. Tout à coup j’ai eu un intérêt pour elle. Etant revenu à la maison j’ai prié et dit à Dieu que j’ai rencontré une fille et je sais qu’il le sait bien car rien ne lui ait caché, et que j’éprouve une affection pour elle, mais juste que je ne sais pas que c’est elle ma femme donc qu’il m’éclaire.

    Ce matin, je suis tombé sur votre plateforme et j’ai lu vos réponses qui m’ont beaucoup réconforté et très humblement j’ai voulu vous soumettre mon cas pour quelques conseils.

    Merci Pasteur

    • Marc Pernot dit :

      Cher Frank

      Bravo pour cette belle façon de vivre ! Sérieuse, réfléchie, fidèle. Je suis persuadé que c’est comme cela que l’on construit une belle et bonne vie.

      Bravo de vous demander si cette fille que vous avez rencontrée pourrait être, selon Dieu, la femme de votre vie. C’est exactement comme cela, je pense, qu’il faut se positionner dans sa propre vie. Dieu laisse libre dans la plupart des cas, comme le montre la parabole de la brebis perdue et des 9 brebis laissées libres car elles sont sur un juste chemin (Luc 15). Cela dit, Dieu a certainement un avis sur la question et il est bon de se placer à l’écoute de son avis. Et il accompagnera notre démarche, il est bon de compter chaque jour sur cet accompagnement si important, si éclairant, et en même temps si respectueux pour nous.

      Il est bien trop tôt pour que vous sachiez si vous êtes faits l’un pour l’autre, cette fille et vous-même. Mais c’est très possible. Pour cela, je pense qu’il faut prendre le temps de discuter, et même de philosopher un petit peu ensemble. Pour que vous puissiez tous les deux apprendre comment l’autre « fonctionne », si je puis dire, ce qui est essentiel comme valeurs pour elle et pour vous, ce qui est en commun, ce qui est différent (c’est normal qu’il y en ait). De débattre de certains points et de voir comment vous pouvez accepter d’évoluer et/ou d’accepter des différences. Prenez aussi le temps de rigoler ensemble, de prendre du bon temps, régulièrement. Sans coucher encore ensemble car cela viendrait troubler cette découverte de la personnalité profonde.

      Mais surtout, ne laisser pas trop interférer les autres dans cette découverte. Ce n’est pas au pasteur, ni aux amis, à la famille de décider. Qu’ils aient un avis est bien normal, c’est à écouter, mais pas nécessairement à suivre. Repassez ces rencontres dans votre cœur, dans votre tête, dans votre prière pendant quelques mois au moins. Et vous aurez la réponse, je pense. Si ce n’est cette jeune fille, ce sera une autre personne. Votre démarche est si belle.

      Dieu vous bénit, et il bénit cette jeune fille. Il vous accompagne.

  4. Clara dit :

    Bonjour pasteur
    J’ai de difficulté à choisir entre un homme avec qui je sort actuellement et mon ex fiancé que j’avais tromper à cause de cet homme mais qui est revenu par ce que Dieu lui a révélé que c’est moi son âme sœur. Le problème est que je suis heureuse avec mon homme et il aime vraiment il a même accepté Christ à cause de moi puisse qu’il était un paien. Merci beaucoup

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Je ne sais pas comment on peut dire que « Dieu lui a révélé que c’est moi son âme sœur » ? Dieu lui aurait tendu une table de pierre où il a écrit cela avec son doigt ? Il faut se méfier d’une personne qui dit avec assurance que « Dieu m’a révélé ceci et cela ». Parce que ce genre de chose demande de l’humilité, au moins de dire : je sens dans mon cœur quelque chose qui m’incline à penser ceci et cela, est-ce que cela ne viendrait pas de Dieu ?

      Ce que cela révèle, c’est que votre ex-fiancé vous aime et veut vous reconquérir.
      Pour savoir ce que Dieu, lui, en pense, il faut le demander vous-même à Dieu, dans la prière, sonder au fond de vous si vous désirez vous engager avec tel homme ou tel autre. Et décider par vous même. Et ne plus changer après. Dieu vous accompagnera alors.

      C’est à cela que ça sert de se marier : à s’engager. A ne pas avoir ensuite à se demander si vous l’aimez encore ou si peut-être vous pourriez changer pour prendre telle autre personne qui déclare vous aimer, avec d’autres avantages… Cela n’en finira alors jamais et vous n’aurez rien construit, et fait plein de malheur autour de vous.

      Je vous conseille de vous fixer. Ce n’est pas une bonne idée de tromper son fiancé comme vous l’aviez fait. Si on aime une personne on reste avec, et si on ne l’aime pas on la quitte, avant de rechercher une autre personne. Et maintenant que vous êtes avec cet homme, ce n’est pas fidèle de vous poser la question de savoir si vous voulez changer encore. Si vous aimez l’homme avec qui vous êtes, restez avec et engagez vous avec lui, sans regarder à gauche, à droite ou en arrière. Ce n’est pas une façon constructive de vivre. La fidélité est une dimension essentielle, une fidélité du cœur, du regard, et bien sûr du corps. En tout cas, moi, c’est comem cela que j’ai envie de vivre. Mais chacun vit comme il l’entend.

      Dieu vous bénit et vous accompagne.

  5. Peterson dit :

    Bonjour bien aimé dans le Seigneur. J’ai une situation compliquée. J’ai connu dans ma vie sentimentale beaucoup d’échecs. Plusieurs filles m’ont rejeté car je n’etais pas dans une famille riche mais plutôt très pauvre. Dans la maison de prière où je prie j’ai rencontré une soeur on s’est aimé par la suite (enfin moi je l’ai aimé) puis après deux ans ensemble elle a renoué avec son ex qu’elle a connu quand elle était encore du monde. Tout cela a repris quand le Monsieur en question a eu une bourse pour l’étranger et moi je n’etais que dans une université sans espoir d’avoir du travail. Elle me disait qu’elle m’aime et ne trouvera plus personne comme moi que je sois patiente elle va se débarrasser de ce sentiment et moi comme un idiot j’acceptais toujours elle m’a fait souffrir puis finalement elle a déclaré qu’elle aime le gar et a préféré quitter l’Assemblée pour être avec lui car c’est un non croyant. Dans m’a douleur j’ai certe commis des fautes en paroles et en pensées mais pour ne plus entendre parler d’elle j’ai préféré chercher un moyen de quitter le pays et j’ai trouvé un moyen je suis parti mais arrivé dans le pays étranger Dieu m’a fait connaître d’autres épreuves de m’a vie qui seraient long à raconter mais Dieu me faisait passer au feu pour meprouver et me glorifier plus tard. Dans m’a souffrance donc j’écrivais toujours à cette fille car je l’ai aimé serieusement cette fille et elle et moi on à failli tomber en fornication mais je me suis fait la promesse depuis tout Petit de ne pas déshonorer c’est à dire toucher une fille sans l’avoir épousé et par la grâce de Dieu je tiens jusqu’à ce jour. Dans m’a souffrance donc j’ai demandé à cette fille qu’on recommenfe tout elle a accepté et je lui alors demandé ce qu’il en était de son ex elle me répondit qu’elle l’aime toujours que je lui donne du temps je lui demande combien de temps elle m’a répété la même chose qu’elle me disait avant c’est à dire « je ne sais pas ». Alors j’ai décidé de laisser tomber et pour être sûre je lui demande ce qu’elle ressent pour moi elle répondit qu’elle ne sait pas elle m’aime comme un frère alors j’ai laissé tomber après 4 ans de souffrance. Puis je commençais à causer avec une autre soeur d’une autre maison de prière. Cette soeur là j’ai voulu construire une relation avec elle mais mes critères pour le choix d’une femme sont simples mais pourtant complets: je veux une femme qui craint Dieu qui vit pour Dieu qui ne se laisse pas dominer par les plaisirs du monde mais qui recherche la face de Dieu jour et nuit une femme sage et intelligente dans l’amour de Dieu et l’amour du prochain car selon moi mieux vaut être seul que d’être avec une femme qui a l’admiration pour le monde pour moi si m’a femme cherche à plaire à Dieu et moi je cherche à plaire à Dieu alors nous nous plairons l’un l’autre et ce sera plus facile de se pardonner lorsque les problèmes surviendront dans le foyer car nous aurons la sagesse de Dieu avec nous. Ainsi cette soeur là est attirée par le monde tout ce qu’elle fait est par rapport à sa beauté elle se dit que sa beauté c’est tout et parfois me reprend en me disant qu’elle a besoin de faire ses erreurs et ne veut pas être hypocrite ce que je trouve bizarre pour quelqun qui reçoit l’instruction de Dieu. Je lui ai fait part du projet que je nourissais à son égard et elle m’a dit que elle ne sait pas encore ce qu’elle veut ce que je respecte mais elle me dit qu’elle aime qu’on lui dise de choses douces or moi depuis que je la connais Je ne fais que lui dire des exhortations à changer de comportement. Alors j’ai dit en moi même que je lui dirais des choses douces et des choses qu’elle aime entendre et lorsque Je le faisais elle était joyeuse mais en même temps se disait que j’approuve sa manière de vivre comme quelqu’un qui Je connaît pas Dieu alors après une situation qu’elle m’a rapporté sur une chose qu’elle voulait faire Je me suis dit « mais non tu es un enfant de Dieu comment peux tu penser à faire ce genre de choses » Alors Je me suis rendu compte que j’avais usé de faiblesse de coeur et serait coupable de son sang devant Dieu alors j’ai repris ma fermeté à son égard et un jour Je lui aïe tout dit car elle prenait la distance avec moi je lui donc dit que je suis innocent de son santé j’ai été une sentinelle pour elle mais je la laisse faire ce qu’elle veut et elle n’a pas trouvé cela dure et depuis on ne se parle pas vraiment juste des prises de nouvelles. L’année passée donc j’ai rencontré une autre soeur qui vit dans un autre pays pendant que moi j’étais dans l’autre pays où Je vivaises situations difficiles. J’ai rencontré cette fille par un de mes frères qui me disait qu’il connaît quelqu’un qui parle comme moi des choses de Dieu. Effectivement cette fille craint Dieu elle remferme en elle tous les critères don’t j’ai parlé plus haut. Très vite mon coeur s’en est attaché on se parlait on causait des heures au téléphone mais après silence absolu. J’ai eu l’idée de lui parler de mes sentiments à son égard j’ai un peu trop insisté et elle m’a dit c’est pas possible que j’oublie puis on à arreté de s’écrire. Dernièrement j’ai recommencé à lui écrire plus calmement et après un moment Je lui ai encore fait part de ça et elle m’a appelé on a longuement causé on s’est ouvert l’un à l’autre et on s’est raconte nos histoires et elle m’a dit qu’actuellement elle a quelqu’une à qui elle tient mais rien d’officiel et que c’est compliqué pour elle même. J’ai répondu « d’accord mais rassure toi qu’il craint vraiment Dieu stp avant de te lancer afin de ne pas être malheureuse  » Elle n’a rien dit.. Puis me. Concernant j’ai ajouté  » Je ne laisse pas tomber facilement pour l’instant Je sais une chose tu es dans mon coeur  » Et elle répondit « j’ai compris ».. Puis on cause tous les jours on s’appelle par vidéo on parle de tout et de rien. J’aimerai qu’elle soit m’a femme mais Je ne sais pas xè que Dieu a prévu pour moi parfois j’ai envie d’être méchant et rendre tout ce qu’on m’a déjà fait mais la paix de Christ me remplit et Je me dit que certainement Je trouverai une femme selon le coeur de Dieu. Je ne veux pas que Dieu choissise pour moi déjà que il ne l’a jamais fait et il ne le fera jamais ce serait une atteinte à sa loi divine qui fait qu’il soit Dieu car il est écrit « Je tinstruirai Je te montrerai la voie que tu dois suivre Je te conseillerai j’aurai les regards sur toi  » Dit le Seigneur l’Eternel des armées. Pardon chers lecteurs et tous ceux qui croient que Dieu va vous imposer une femme en songe ou par une prophétie il ne l’a je crains jamais fait et il ne le fera jamais même Adam Dieu n’a pas choisi pour lui mais Dieu vit que l’homme était seul et il dit il n’est pas bon que l’homme soit seul je lui ferai une aide semblable à lui même alors Dieu a créé la femme il a posé il a attendu l’homme s’est réveillé et c’est l’homme qui ayant vu la femme a crié haut et fort « voici enfin celle qui est os de mes os…. » Et c’est l’homme qui donna le nom de femme à la femme Dieu lui a laissé le choix il aurait pu prendre la femme comme un animal c’est lui qui a choisi et non Dieu de même lorsque Abraham envoya son Serviteur prendre une femme Dieu a fait que le voyage reussisseemais il est écrit « appelons la jeune fille et demandons lui si elle veut partir avec toi  » Et Rebecca accepta ce ne fut pas imposé..pardon pour cette parenthèse je reviens à mon soucis.J’ai envie de prier pour cette fille que j’aime que l’Eternel arrange tout mais je me dis ce n’est pas une bonne prière alors je ne sais comment prier concernant ce sujet J’ai 25 ans et je voudrai me marier d’ici peu si Dieu me donne la vie. Je ne sais encore qui est la femme faite pour moi Je sais une chose j’aime la soeur avec qui Je cause actuellement on s’entend très bien elle aime le Seigneur elle. M’a même demandé d’organiser un jour de prière pour elle et moi on à choisi le jour mon souhait est que l’amour soit réciproque. Merci pour vos conseils. La paix du Seigneur soit avec vous

    • Marc Pernot dit :

      Bravo pour ce beau parcours sérieux, et plein de foi, d’espérance.
      C’est bien, bon, et juste d’espérer trouver l’âme sœur. Mais comme vous dites, il est mieux de l’attendre dans le calme et la confiance. Quand on est dans la frénésie d’absolument trouver vite la bonne personne, le risque est grand de s’enflammer pour la première personne vue. Et de chercher à imposer à Dieu ce plan. Cette démarche est assez risquée. C’est mauvais signe aussi de chercher à séduire une personne qui elle même a déjà une ou plusieurs personnes en vue. Une personne qui a plusieurs relations sérieuses en même temps n’est pas dans de très bonnes dispositions.
      Le calme et la confiance. La disponibilité pour une belle rencontre. L’écoute de Dieu.
      Il vous bénit et vous accompagne.

  6. Bernard dit :

    Bonjour pasteur je viens de lire un article sur un sujet comment trouver la bonne personne.
    Je suis un frère de la Guadeloupe et je cherche des réponses.
    Voilà depuis mes 20 ans aujourd’hui j’ai 40. Je suis tombé amoureux d’une femme qui a 3 ans de moins que moi mais j’ai jamais osé lui dire ce que je ressentais pour elle. Puis les temps ont passé elle s’est mariée j’ai pas ressenti de signe de jalousie pour ça. Donc moi suis partie a l’étranger. Pendant que j’étais làbas j’ai appris le décès de sont mari. À mon retour j’allais plus à l’église j’avais tout abonné . Un jour elle m’appelle pour me demander quelque chose pour sont fils je vous dis que ça ma beaucoup surprise sont appelle. Ce reste on a commencé a se parler de nouveau et petit à petit les sentiments sont revenus et j’ai lui est toute avoué. Elle m’a dit qu’elle a toujours su que je l’aimais depuis longtemps. On est sorti ensemble j’ai connais presque tout d’elle et elle aussi mais ce quelqu’un de forte caractère on se quitte pendant un moment puis on se remis ensemble. Je cherche des réponses car j’ai sais pas si c’est elle que Dieu a mis pour moi. J’avoue que j’ai fréquenté d’autres femme pendant notre séparation mais c’est elle qui était dans mes pensées.
    Vous en pensez quoi

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour Monsieur
      Votre histoire est très belle.
      Je ne peux pas savoir, bien sûr, si vous êtes faits l’un pour l’autre. Car je ne suis pas dans vos cœurs, et je ne suis pas Dieu.
      Cela dit, en toute humilité, tout ce que vous me dites me fait penser que vous avez mutuellement un sentiment très profond l’un pour l’autre.
      Il me semble que, et vous et elle, avez mis du temps à mesurer combien vous êtes reliés. C’est parfois comme cela, dans la jeunesse. Et vous vous êtes alors mutuellement ratés.
      La question de votre bonne entente est à discuter entre vous. Son fort caractère, votre douceur. Vous vous connaissez bien, il faut en parler pour voir comment vous pourriez gérer cela. Vous préparer à l’avance. Pas seulement vivre ensemble, mais aussi discuter beaucoup ensemble, de la vie, de Dieu, de l’actualité. Apprendre ainsi à discuter et à se comprendre mieux ?
      Et que chacun, dans sa propre prière, matin et soir, se place devant Dieu. Et sache mutuellement se demander pardon et se remercier de ce qui a été vécu.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *