Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Par : pasteur Marc Pernot

Illustration : couple courant ensemble - Image: 'Couple running together - Copenhagen, Denmark' by Kristoffer Trolle https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/126744325@N07/46020672532

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je vous écris car je me pose beaucoup de question sur le chemin que je prends. Aujourd’hui je me sens triste et très peinée depuis que je ne suis plus avec celui que j’ai aimé. J’ai 22 ans, cela a duré 2 ans, et je ne m’étais jamais sentie aussi heureuse que pendant ces années là. Je remerciais toujours le Seigneur de me bénir d’autant de joies et d’amour, et lorsque mon ami m’a abandonnée (il n’est pas croyant) c’est comme ça que mon monde s’est écroulé. J’ai trouvé du réconfort dans la prière. Je ne me suis jamais sentie laissée par le Seigneur. Mais je me sens tellement triste de m’être « trompée » et de ne pas avoir su garder mon amour pour la bonne personne.

Mais comment savoir si la personne que l’on choisit est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Mon Pasteur me dit qu’il faut prier car trouver sa moitié est très important, mais qu’il fallait surtout garder son amour. Aujourd’hui après des mois à essayer de ne plus être triste, j’ai trouvé de nouveau un amoureux, mais ma démarche est différente. C’est la personne que je pense être pour moi mais je ne cesse de demander dans la prière à ce que Dieu m’envoie des signes, je ne cesse de me demander « est ce que je fais bien? ». Après l’aventure précédente, je n’ai plus du tout confiance dans mon sentiment comme une indication sûre. Comment faire pour reconnaitre l’amour que Dieu me réserve? Comment faire pour ne plus être affectée par un amour précédent..

Merci beaucoup à vous.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Et bravo pour la sincérité de votre démarche, pleine de courage et de foi, d’humilité et de sagesse. Peut-être que votre pasteur était contre le divorce pour vous conseiller de « surtout garder son amour » ? C’est vrai qu’il est bon de prier pour cela quand on est en couple, que Dieu nous aide à construire un amour solide et vrai, qu’il l’aide à évoluer, vivre, car pour durer l’amour doit vivre et évoluer au fil des ans. Mais pour qu’un couple existe il faut être deux, il faut aussi que ce « couple » ne détruise pas une des personnes du couple et de la famille. Et il y a des cas où un bon divorce vaut infiniment mieux que de rester dans une situation qui ne soit pas bonne du tout. Dans votre cas, la prière peut vous aider, votre sagesse et votre volonté d’avancer aussi, afin d’avancer, de progressivement arriver à arrêter de culpabiliser (cela ne sert à rien de bon). La prière et votre sagesse m’ont l’air de vous faire avancer sur la bonne voie, avec plus de foi et de sagesse, de maturité. C’est très bon signe. Vous êtes amoureuse, et cela est bien.

Sur cet autre point, je suis du même avis que votre pasteur : Dieu a beaucoup à nous dire et à nous enseigner. En particulier sur le choix d’un conjoint.
Mais Dieu est bien plus souple que d’avoir choisi pour nous à notre place. Je suppose qu’il a sa petite idée et qu’il cherche à favoriser de belles rencontres, mais il ne restreint pas notre vie à un unique bon chemin qu’il aurait planifié d’avance pour nous. Il est le Dieu de la vie, il ouvre devant nous une créativité possible, une liberté. Ensuite, quel que soit nos choix, et même si notre choix n’est pas le top du top de ce qu’il aurait espéré, Dieu nous accompagnera sur cette route. C’est la grande nouveauté proposée par l’histoire de Jacob. Dieu l’encourage et lui promet « Je t’accompagnerai ».

Je pense que c’est comme cela pour le couple.

  1. Il y a certainement des personnes dont nous pourrions tomber amoureux et qui sont pour nous à éviter absolument et Dieu saura nous le faire savoir (si nous nous ouvrons à lui), le témoignage de la Bible c’est souvent que Dieu est lumière (par exemple ce Psaume 36)et que Christ nous ouvre les yeux : afin de voir les .
  2. Il peut y avoir des signes de lui qui nous encouragent vers telle personne.
  3. Mais sinon, c’est à nous de voir parmi les possibles ce qui nous inspire et ce qui inspire l’autre en face, pour bâtir un couple. Dieu, lui, ne se contente pas de regarder, il est un immense service comme créateur pour nous accompagner, alors. Car tout est alors dans la façon de construire, de créer ce couple, cette famille, sur le long terme.

Donc je ne pense pas que « Dieu choisit pour nous », car ce n’est pas un tyran et nous ne sommes pas ses marionnettes. Dieu choisit avec nous, Dieu nous aide à choisir en connaissance de cause, Dieu nous donne la force de choisir alors que nous aimerions choisir tout en gardant ouverts tous les choix encore possibles. C’est particulièrement visible chez les enfants, mais ne sommes-nous pas toujours un petit peu des enfants ? Dieu nous laisse choisir, nous aide à avoir la force, la lucidité, le courage de choisir. Et ensuite il nous accompagne sur la route que, nous, nous aurons choisie même si ce n’était pas selon lui la route optimale : il fera tout pour que notre choix devienne un véritable choix de vie.

Donc je dirais : pas de panique. C’est bien, très bien au début de se demander « Que pense Dieu de cette idée de me mettre avec cette personne là ? ». Mais au bout de quelque temps, il me semble bon de passer à une autre question. Cet homme qui vous inspire de l’espérance, vous semblez sentir que vous n’êtes vraiment pas dans le cas de l’horreur que Dieu veut vous faire éviter (cas n°1 ci-dessus). Donc bon, la question n’est pas « est-ce que c’est celui que Dieu me réserve », mais plutôt « comment Dieu nous aide à construire le couple, la famille qu’il rêve sur la base de cet homme et de moi », comment faire avec le meilleur qu’il y a en chacun de nous deux, et de s’épauler pour ce qui est moins bon dans chacun des deux, comment apprendre comment l’autre « fonctionne » et faire au mieux comte tenu de cela. Comment l’aimer tel qu’il est maintenant, renoncer à vouloir le changer, et en même temps l’aider à cheminer, s’épanouir…

Bien sûr que vous êtes affectée par un amour précédent. Mais cela peut vraiment être pour le meilleur, en étant plus consciente que le couple n’est pas un acquis, mais que le meilleur est devant, le couple que vous formerez dans 10 ans, dans 50 ans et qui aura évolué car tous les deux vous aurez évolué et que vous serez passés ensemble par mil petites et grandes choses. Accompagnés par Dieu.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

307 réponses

  1. Florence dit :

    Salut!
    Je suis dans un periode trop dur. J’ai 20 ans , j’étais en relation avec un frère de l’église pendant une année, après le une année de la relation le frère il est aller faire ses études à l’étranger malgré notre sepation nous étions toujours en relation je lui aimait et il m’aimait aussi, mais moi j’avais peur de la distance et mes pensées se tournaient toujours vers la négativité je pensais mal pour lui je croyais comme s’il me trompais orque ce n’était pas vrai, au fur de trop pensés les pensés se former en actions ce que je pensais c’est ce que je pratiqué vis-à-vis de lui en même temps je prié vraiment pour la relation, pendant que je lui voyais posté les photos sur Whatsapp avec ses amies sa me rendais de plus à plus jalouse et tout ce qu’il faisait sa m’énerver grave et j’avais décidé de rompre avec lui, malgré ma décision nous étions toujours amoureux l’un à l’autre, et en 2018 vers novembre nous avons rompue … Après 5 mois de séparation il m’envoyer un message de réconciliation il m’a dit qu’on se remette ensemble parce qu’il est toujours amoureux de moi malgré la distance et moi aussi j’étais amoureuse j’ai accepté et la relation se mise en forme tout était bien il m’appelait sur l’appel Whatsapp et on prenait du temps de parler après 2 mois il m’a demandé de me voir sur l’appel vidéo ,moi je n’étais pas d’accord parce que j’avais peur de mes parents et des mes frères ils sont trop rigueur et qu’il ne veulent pas que je puisse se mette das une relation amoureuse que de se concentrer à d’autres choses ,et à chaque fois qu’il m’appelait sur l’appel vidéo je ne décroché pas par peur des mes frères et mes parents vue que je suis là cadette, et il insistait ,j’avais gardé la vérité ai lieu de lui expliquer, j’ai gardé la vérité par peur qu’il me considére comme une petite fille et pendant tout ses insistance il pensais que je lui trompais et je lui veule plus et moi, j’avais décidé de lui dire la vérité mais il n’avait pas cru parce que le début je lui avait caché la vérité, à chaque fois trop des disputes, et sa me rendais mal à l’aise j’étais déconcentré en pensant qu’en notre relation déconcentré dans les études et dans ma relation avec Dieu car je faisais que prié pour la relation au lieu des prié pour d’autres choses
    j’ai pris encore une décision de rompre et de rester libre focalisé, dans mes études, dans ma relation avec Dieu ,mais notre relation est pris fin par le silence personne a envoyé à l’autre un msg d’une rupture, je lui avait juste proposé s’il veut s’engager avec une autre fille qu’il le fasse il m’avait pas répondu un silence.. Et depuis ce jour là la relation a pris fin malgré tout je suis toujours amoureuse de lui ,depuis notre sepation il ne pas engagé et moi aussi.
    Mais on s’écrit juste comme de simple ami.. j’ai le sentiment comme c’est lui l’homme de la vie, parfois j’ai envie d’arranger le choses et tout recommencer avec lui mais je peur d’être désobéissant devant Dieu pour ma décision prise d’arranger ma relation avec lui…. le garçon en question il m’aime bcp il m’écrit souvent et je le fasse aussi.. Mais je suis un peu troublé, je demande à Dieu qu’il me fasse connaître sa volonté pour cette relation même par des signes, des songes mais je vois rien, à chaque fois quand je prends la décision de lui oublié dans ma tête be fais que pensé à lui et son amour augmente des plus à plus, je prends le temps de prié pour lui et ses études….. Je me pose trop de questions pour cette relation vue que c’est ma tout première relation.

    je me demande si se remette ensemble c’est une bonne idée?si Je peux lui écrire en première pour arranger les choses ? Si aussi c’est la volonté de Dieu se remette ensemble.

    Merci Bcp.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      A mon avis, il est bon de vivre dans la simplicité, la droiture, la franchise.

      J’ai l’impression que vous cherchez à vous compliquer la vie volontairement. Soyez certaine que le résultat est effectivement une vie compliquée.

      Vous m’avez l’air d’aimer ce monsieur et qu’il vous aime. Et bien dites le lui.

      Au contraire, que faites vous ?

      • il vous aime mais vous lui dites qu’il a le droit de vous quitter,
      • il est fidèle (semble t il) et vous imaginez que peut-être il est en train de vous tromper,
      • vous l’aimez mais vous ne le lui dites pas.
      • Vous pensez dans votre cœur que c’est l’homme de votre vie et vous demandez à Dieu des signes et des songes (par ailleurs, c’est mauvais de penser se guider sur ce genre de choses, c’est pas fiable du tout).

      Bref, il me semble que vous adorez vous compliquer la vie. Si c’est votre choix, votre bonheur, continuez.

      Personnellement, il me semble qu’il est meilleur de vivre avec droiture, sincérité, franchise, simplicité, transparence.

      Ça se travaille. Avant de faire ou de ne pas faire quelque chose, plus chaque matin et chaque soir, priez Dieu, présentez lui ce que vous avez sur le cœur sans dire à Dieu ce que vous pensez qu’il devrait faire, mais demandez-lui ce qu’il aimerait, lui. Demandez vous ce que vous pourriez faire dans votre journée, posez vous la question de savoir ce qui serait droit, fidèle, simple et vrai.

      Vis à vis de Dieu, n’ayez aucune crainte, il comprend, vous aime, et vous bénit.

  2. Anoh Emile dit :

    Bonjour chers amis.
    Que Dieu vous benisse.
    Voici mon histoire j’ai besoin d’aide,
    je suis veuf , j’ai perdu mon epouse il n’y a 3 ans de cela et depuis ma situation financiere a pris un coup je suis un jeune fonctionnaire je le precise et pere de deux enfants je precise encore que j’ai mes enfants hors mariage et ma femme defunte mariee legalement elle et moi on a pu avoir d’enfant mais elle savait que j’ai enceinte une femme au dehors bref.
    Depuis lors je veux me remarier et j’ai fais deux rencontres sa n’a pas marche et pour la 3eme rencontre elle est agee de 5ans de plus que moi et elle n’as d’enfant elle est cadre d’une tres grande entreprise elle est aisee est 3 fois mieux financierement que moi hors moi dans mon esprit aujourd’hui je cherche une femme qui va epauler financierement, j’ai fais sa rencontre par l’intermediaire d’un grand ami et sa femme a 3 mois de rencontre je me suis presente a toute sa ma famille et a quelques mrmbres de ma famille et nous avons decide d’amenager ensemble dans une meme maison et puis que nous avons commencer amenage le doute s’intaller dans coeur je ne sais si je l’aime ou pas je suis chretien elle egalement , nous nous sommes associer pour avoir la maison et moi j’ai amenage deja et elle va le faire bientot je souffre enorment car je ne veux meme pas lui faire du mal elle est prete pour moi , que dois je faire merci de m’aider que Dieu nous garde
    je vous remerci

    • Marc Pernot dit :

      Franchement, je trouve que vous n’avez pas une façon très responsable de vivre. L’apôtre Paul conseille « tout est permis, mais tout ne construit pas ». Est-ce que vous pensez que votre façon d’avancer est constructive ? de tromper, de coucher, de faire des enfants un peu partout ?
      Maintenant, peut-être que vous essayez de construire ? De faire du solide et du vrai, du sincère, du fidèle ?
      Est-ce que vous avez sincèrement l’intention de vivre ainsi en vérité avec cette femme ? De la chérir, de la respecter, de l’honorer comme une personne précieuse ?

  3. Sylvia dit :

    Bonjour
    Je souhaite être éclairé sur ma situation.
    J’ai rencontré cette personne il y a 5 ans mais elle a dû rentrer dans son pays en Afrique car elle ne pouvait pas rester de manière illégale sur le territoire. On craint tous les deux Dieu.
    Ses nombreuses tentatives pour revenir sur le territoire sont restées vaines. Nos sentiments réciproques nous ont donc amenés à décidé de s’unir pour enfin vivre notre relation. Nous mettons tous les mois à travers des neuvaines Dieu au centre de ce projet et lui demandons que sa volonté se fasse. Mon problème est que je suis sans cesse remplis de doutes et principalement à cause des difficultés relationnelles liées à cette distance.
    Je bénéficie grâce à Dieu d’un certain confort de vie et je suis financièrement indépendante ce qui n’est pas le cas pour lui. De plus, nos contacts se font au gré de coupures d’électricité et ces périodes d’indisponibilités me plonge encore plus dans l’incertitude.
    Je me demande même parfois si ce n’est pas un signe supplémentaire que Dieu me montre pour m’indiquer que cette union n’est pas sa volonté.
    J’aimerais savoir si je fais fausse route.
    Le fait que nous nous retrouvions du jour au lendemain si éloigné et que ça soit si difficile de se retrouver n’est pas un signe de plus. J’ai besoin de vos conseils avisés.

    • Marc Pernot dit :

      Bon courage !
      Votre histoire me semble bien belle.
      Je ne pense sincèrement pas qu’il faille voir dans les coupures d’électricité un signe de Dieu !
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  4. Myrqueria dit :

    Bonsoir Pasteur Marc. Alors sans plus plus tardé, je vais droite au but.
    Moi personellement , j’ai 19 ans (je sais, je suis très jeune) et de mes plus jeunes ages vue à la situation que il y a des gens qui passe toute une serie de personne à aimer c’était pas plaisant pour moi. Car, je me suis dit que je ne pourrais le supporter. Et j’ai decidé à prier Dieu pour qu’il me choisisse une personne . Je lui ai tout décrit de lui à la moidre détaille. Je lui ai même dit il faut que se soit une personne que je connais jadis(parce que je sentais que j’ai pas la capacité de choisir) j’aivais 12 ans. Alors , je suivais Dieu comme un esclave dépouilllé de toute volonté. A 15 ans, un soir, il m’a envoyé prêché qlqu’un . J’ai ne voulais parce c’est quelqu’un que je connaissais depuis mes 9ans,(il a 5 de plus). Parce que je ne voulais pas qu’il me ridiculise. J’ai cédé et prêché ce garçon. Il ne m’a pas ridiculisé mais, il m’a dit : »j’ai fait cette demande à Dieu. De m’envoyer qlq’une qui m’aideras à faire l’évagile de Christ et pour qu’elle soit ma femme. Dans la sage décision de faire passer ce que j’avais de charge je lui dit Dieu m’a dit 1 je compte pas faire 2 sans sa vonlonté.
    Il devint pour moi un fils spirituel je lui conseillais, l’instruisais…
    Il fut un temps qu’il me parlait d’amour (j’étais méconnaissable de ce point , je ne ressentais rien interieurement, à ma connaissance juste il me faut qlqu’un. J’ignorais encore l’effet d’aimer qlqu’un). Après 7 mois, je ressentais de cœur une forte apréciation qui me fesait peur. Je me suis recourru à la prière pour savoir si c’était lui, j’ai pas eu de reponse qu’après 4 années. Je lui ai pas repoussé et lui disait que Dieu dit si ça se pourait. Mais pendant c’est 4 ans, il a connu plusieurs autres filles . Avant cette réponse de la 4e annee, je me suis c’est juste un fils.(je savais que j’aurais des fils et je suis au courante de mon appel) . Il avait habitude de m’insulter après s’excuser. Cette année , je lui dit la réponse. Il m’a dit qu’il ne veut plus de moi et allait annulé cette demande et m’a dit des choses très méchantes.
    J’avais su repousser tous les autres sur mon chemin pour avoir qu’un que lui en vue. Mais , je ne pouvais empêcher que d’autre me plaise autant qu’il avait d’autre petit’amie. J’ai maintenant un ami de la terminale de l’année derniére qui me courtisait puis septembre je lui deja repossé et dit tout pace que c’était un grand ami , on était trois ensemble .il est encore là et il me plait. L’autre ne veux plus me parler ,il m’accuse de briser c’est relation avec d’autre pendant que je gardais silence dans ces affaires de couple. Je n’espérait pas le perdre. Par ces mots et ces actions ,il m’a blesser cela diminue mon affection. Je ne sais que faire si je dois repondre le camarade ou attendre que 4ans revient á lui, ou balancer tout. Mais je prie encore sur ce sujet.
    En detaille, 4ans était dans un assemblé et avait quitter lorsque je luis prêchais il avait deja abondonner. Mais une chose des esprits cherchaient toujours à nous séparer.
    Mais , le camarade est dans un assemblé et craint Dieu mes nous ne voyons pas Dieu de la même manière.

    Il y a des choses que j’ai pas pris le tant d’écrire.
    Merci de répondre.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour Mademoiselle
      Effectivement, tout cela est un peu compliqué et embrouillé dans votre vie. Vous pensez à plusieurs hommes en même temps, entremêlez les histoires. Je pense qu’il serait bon de prendre du temps pour se poser tranquillement dans votre vie. Apprendre à être fidèle aussi dans son cœur, son attention, sa compréhension de l’autre, son pardon. Si l’on pense à quelqu’un qui, peut-être, pourrait être la personne avec qui on a envie de vivre et de vieillir, alors il me semble bon de ne pas regarder ailleurs pendant ce temps là, jusqu’à ce que l’on pense peut-être que ça n’ira pas, qu’on rompe alors le plus humainement et dignement possible. Et alors, il me semble utile de vraiment rompre, pas de faire semblant de rompre à moitié en imaginant pouvoir être « juste ami » avec un ex… et encore moins le garder en réserve dans un coin de son coeur.
      Mais il n’y a que des cas particulier dans la vie, et mes conseils ne valent que pour le cas général. Faites donc au mieux, bien sûr, dans la confiance que nous avons dans le pardon de Dieu. En s’appuyant sur lui aussi pour éclairer notre conscience sur ce qui est le plus juste de faire.
      Dieu vous bénit et vous accompagne.

  5. Lydiane dit :

    Lydiane

     1 juin 2020 à 11 h 19 min

    Moi egalement je suis dans cette situation.
    Ma.mere.ne voit pas un.bon oeil.ma relation avec mon copain actuel
    Nous sommes de.deux cultures.differentes et je me dis cest ca qui derange ma mere.en plus il na pas.encore une stabilite financiere.elle a beau me dire que cest pas ca qui la fait douter de ma relation mais je pense que si car elle a.tpujours dit que ce nest pas ce genre dhomme qu’elle.voulait pour moi ,elle revait grand pour moi.
    Je rappelle.que ca fait 5 ans que je suis en.relation avec mon copain et nous avons un enfant.
    Jai deja tellement au Seigneur de m’eclairer ,de me montrer le.chemin.es ce que cest lui lhomme.de ma vie?
    Si oui pourquoi malgre.notre volonte d’etre.ensemble et de nos efforts pour.concretiser notre union ca semble si difficile?
    Es ce que cette.difficulte n’est pas un signe?
    Je l’aime enormement et de toutes les relations vecues il.est le seul.qui a.ete.different.de part sa maniere.d’etre et de se comporter.En lui jai vu une ame soeur .
    Mais es ce que cest l’ame soeur reserve par Dieu pour moi?

    Répondre

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Effectivement, il convient de regarder la réalité en face, les difficultés et les opportunités, les fragilités et les forces, les atouts et les handicaps.

      Mais il ne faut certainement pas voir dans les difficultés un signe de Dieu. Dieu n’envoie que des bénédictions. Et si vous sentez une profonde affinité avec ce monsieur, je ne pense pas que Dieu irait contre. Il n’est pas comme ça. Mais la personne humaine a bien des dimensions, parfois il peut y avoir des affinités superficielles qui cachent des incompatibilités. Je ne peux pas savoir ce qu’il en est, c’est à vous de mesurer cela.

      Ensuite, je comprends un peu votre mère, elle a peur pour sa fille de la voir vivre avec un homme qui n’a pas de situation stable, que vous ayez fait un enfant sans être engagés par le mariage… effectivement, il faut comprendre qu’une mère espère pour sa fille chérie une trajectoire plus (comment dire cela gentiment ?) plus construite.

      Je pense que vous pouvez le comprendre ?
      Ensuite, vous avez raison de vivre comme vous pensez devoir le faire. Et en même temps essayer de mettre en place les choses, ne serait-ce que pour que votre mère soit plus tranquille, mais votre enfant et vous aussi ?

      En tout cas, Dieu, lui, vous bénit et vous accompagne

      • Lydiane dit :

        Merci pasteur pour votre intervention.
        Le mr se bat vraiment pour ameliorer la situation et quon puisse fonder un foyer.il m’a demande de me renseigner quand aux formalites pour que sa famille rencontre deja la mienne.
        Mais je me dis ma mere etant deja dans cet etat d’esprit(que la relation n’aboutira nulle part) es ce qu’elle acceptera meme de rencontrer sa famille?
        Par ailleurs jai decide de lacher prise et de me laisser porter par les evenements tout en demandant au seigneur d’agir et que sa volonte soit faite.
        J’espere avoir un bon denouement a cette situation car je suis partagee entre un amour pour homme et suivre la volonte de mes parents.
        je souhaites de tout mon coeur que les 2 parties puissent etre en accord afin
        Que je sois plus epanouie.

        • Marc Pernot dit :

          Dieu vous bénit et vous accompagne.
          Pensez aussi à votre enfant. A cette famille que vous formez tous les trois.
          Si vos parents ont du respect pour leur fille (ce n’est pas toujours le cas), même s’ils ne sont pas d’accord avec l’homme que vous avez choisi, après cinq ans de fidélité et un enfant, ils pourraient commencer à arrêter de vous embêter. Si vous parents ne vous respectent pas, effectivement, c’est triste. Vous pouvez les respecter, eux, dans leur humeur et leur dire que de votre côté vous les considérez comme de bons parents qui vous ont donné la vie et élevée, et qu’ils seront bienvenus chez vous, tant qu’ils respectent ceux qui sont avec vous.

          • Lydiane dit :

            J’aurai une derniere question a vous posez pasteur .lhomme de Dieu que vous etes pourrait me conseiller de faire comment pour arranger la situation?
            Jai tellement essaye de solutions mais rien
            Le dialogue avec les parents ca passe
            Le temps qui reste le seul.juge comme on le dit mais rien
            Alors que faudrait il que je fasse pour pouvoir apaiser tous ces problemes?

            Merci encore pour votre aide
            Je prie beaucoup et quand ca va pas je me refugie en Dieu et le fait de parler a un homme de Dieu me fait du bien

          • Marc Pernot dit :

            Bon courage, c’est bien difficile.
            Il me semble que vous aimez cet homme, le père de votre enfant. Je ne pense pas que vous deviez laisser cela être brisé, même par vos parents.
            Mais je ne suis pas sur place, je ne suis pas vous. Je n’ai pas parlé avec vos parents pour savoir ce que vraiment ils reprochent à ce monsieur, et comment ils brisent le cœur de leur fille…
            Donc je ne peux pas trop m’aventurer à vous donner des conseils plus précis qui auraient bien des chances d’être n’importe quoi.
            Donc, oui, il faut réfléchir dans votre cœur, votre intelligence, votre foi, votre conscience et avancer.
            Dieu vous bénit et vous accompagne

  6. Lydiane dit :

    Bonjour pasteur
    J’aimerai.vraiment beneficier de vos.conseils.car je suis un peu perdu .trop.de pensees.m’envahissent ainsi que les difficultes.
    Je peux pas en.parler a ma.famille.vu que ca.finit toujours en dispute.
    Je me.tourne aujourdhui vers vous pour avoir une demarche .
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *