Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Par : pasteur Marc Pernot

Illustration : couple courant ensemble - Image: 'Couple running together - Copenhagen, Denmark' by Kristoffer Trolle https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/126744325@N07/46020672532

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je vous écris car je me pose beaucoup de question sur le chemin que je prends. Aujourd’hui je me sens triste et très peinée depuis que je ne suis plus avec celui que j’ai aimé. J’ai 22 ans, cela a duré 2 ans, et je ne m’étais jamais sentie aussi heureuse que pendant ces années là. Je remerciais toujours le Seigneur de me bénir d’autant de joies et d’amour, et lorsque mon ami m’a abandonnée (il n’est pas croyant) c’est comme ça que mon monde s’est écroulé. J’ai trouvé du réconfort dans la prière. Je ne me suis jamais sentie laissée par le Seigneur. Mais je me sens tellement triste de m’être « trompée » et de ne pas avoir su garder mon amour pour la bonne personne.

Mais comment savoir si la personne que l’on choisit est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Mon Pasteur me dit qu’il faut prier car trouver sa moitié est très important, mais qu’il fallait surtout garder son amour. Aujourd’hui après des mois à essayer de ne plus être triste, j’ai trouvé de nouveau un amoureux, mais ma démarche est différente. C’est la personne que je pense être pour moi mais je ne cesse de demander dans la prière à ce que Dieu m’envoie des signes, je ne cesse de me demander « est ce que je fais bien? ». Après l’aventure précédente, je n’ai plus du tout confiance dans mon sentiment comme une indication sûre. Comment faire pour reconnaitre l’amour que Dieu me réserve? Comment faire pour ne plus être affectée par un amour précédent..

Merci beaucoup à vous.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Et bravo pour la sincérité de votre démarche, pleine de courage et de foi, d’humilité et de sagesse. Peut-être que votre pasteur était contre le divorce pour vous conseiller de « surtout garder son amour » ? C’est vrai qu’il est bon de prier pour cela quand on est en couple, que Dieu nous aide à construire un amour solide et vrai, qu’il l’aide à évoluer, vivre, car pour durer l’amour doit vivre et évoluer au fil des ans. Mais pour qu’un couple existe il faut être deux, il faut aussi que ce « couple » ne détruise pas une des personnes du couple et de la famille. Et il y a des cas où un bon divorce vaut infiniment mieux que de rester dans une situation qui ne soit pas bonne du tout. Dans votre cas, la prière peut vous aider, votre sagesse et votre volonté d’avancer aussi, afin d’avancer, de progressivement arriver à arrêter de culpabiliser (cela ne sert à rien de bon). La prière et votre sagesse m’ont l’air de vous faire avancer sur la bonne voie, avec plus de foi et de sagesse, de maturité. C’est très bon signe. Vous êtes amoureuse, et cela est bien.

Sur cet autre point, je suis du même avis que votre pasteur : Dieu a beaucoup à nous dire et à nous enseigner. En particulier sur le choix d’un conjoint.
Mais Dieu est bien plus souple que d’avoir choisi pour nous à notre place. Je suppose qu’il a sa petite idée et qu’il cherche à favoriser de belles rencontres, mais il ne restreint pas notre vie à un unique bon chemin qu’il aurait planifié d’avance pour nous. Il est le Dieu de la vie, il ouvre devant nous une créativité possible, une liberté. Ensuite, quel que soit nos choix, et même si notre choix n’est pas le top du top de ce qu’il aurait espéré, Dieu nous accompagnera sur cette route. C’est la grande nouveauté proposée par l’histoire de Jacob. Dieu l’encourage et lui promet « Je t’accompagnerai ».

Je pense que c’est comme cela pour le couple.

  1. Il y a certainement des personnes dont nous pourrions tomber amoureux et qui sont pour nous à éviter absolument et Dieu saura nous le faire savoir (si nous nous ouvrons à lui), le témoignage de la Bible c’est souvent que Dieu est lumière (par exemple ce Psaume 36)et que Christ nous ouvre les yeux : afin de voir les .
  2. Il peut y avoir des signes de lui qui nous encouragent vers telle personne.
  3. Mais sinon, c’est à nous de voir parmi les possibles ce qui nous inspire et ce qui inspire l’autre en face, pour bâtir un couple. Dieu, lui, ne se contente pas de regarder, il est un immense service comme créateur pour nous accompagner, alors. Car tout est alors dans la façon de construire, de créer ce couple, cette famille, sur le long terme.

Donc je ne pense pas que « Dieu choisit pour nous », car ce n’est pas un tyran et nous ne sommes pas ses marionnettes. Dieu choisit avec nous, Dieu nous aide à choisir en connaissance de cause, Dieu nous donne la force de choisir alors que nous aimerions choisir tout en gardant ouverts tous les choix encore possibles. C’est particulièrement visible chez les enfants, mais ne sommes-nous pas toujours un petit peu des enfants ? Dieu nous laisse choisir, nous aide à avoir la force, la lucidité, le courage de choisir. Et ensuite il nous accompagne sur la route que, nous, nous aurons choisie même si ce n’était pas selon lui la route optimale : il fera tout pour que notre choix devienne un véritable choix de vie.

Donc je dirais : pas de panique. C’est bien, très bien au début de se demander « Que pense Dieu de cette idée de me mettre avec cette personne là ? ». Mais au bout de quelque temps, il me semble bon de passer à une autre question. Cet homme qui vous inspire de l’espérance, vous semblez sentir que vous n’êtes vraiment pas dans le cas de l’horreur que Dieu veut vous faire éviter (cas n°1 ci-dessus). Donc bon, la question n’est pas « est-ce que c’est celui que Dieu me réserve », mais plutôt « comment Dieu nous aide à construire le couple, la famille qu’il rêve sur la base de cet homme et de moi », comment faire avec le meilleur qu’il y a en chacun de nous deux, et de s’épauler pour ce qui est moins bon dans chacun des deux, comment apprendre comment l’autre « fonctionne » et faire au mieux comte tenu de cela. Comment l’aimer tel qu’il est maintenant, renoncer à vouloir le changer, et en même temps l’aider à cheminer, s’épanouir…

Bien sûr que vous êtes affectée par un amour précédent. Mais cela peut vraiment être pour le meilleur, en étant plus consciente que le couple n’est pas un acquis, mais que le meilleur est devant, le couple que vous formerez dans 10 ans, dans 50 ans et qui aura évolué car tous les deux vous aurez évolué et que vous serez passés ensemble par mil petites et grandes choses. Accompagnés par Dieu.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

287 réponses

  1. m. dit :

    Merci frére pouvez vous me répondre ? on ma reprocher dans ma famille que j’étais dans le péché de la rencontre que j’ai fait avec franck. Je suis convertie a DIEU on me repproche comme chrétienne j’ai fait rupture avec lui, il continue ses occulte magnétiseur mais je suis sùr que Dieu le sortira de celà et nous avons fait rupture j’ai beaucoup prier Dieu qu’il me mette un chrétien convetie sur mon chemin, et voilà qu’avec un homme nous sommes a 600kilométre l’un de l’autre avons fait des partage et sommes tombé amoureux ils va venir me voir ai je le droit ? je suis destabilisé m’on reprocher que je suis dans l’aveuglement nous sommes chrétienne évangélique. celà fait plus un ans que j’ai fair rupture avec franck que je n’ai jamais vue phisiquement. merci de me répondre si je suis en droit d’aimé je suis seul veuve depuis 6ans merci de vôtre réponse a mon égard qui m’aidera Dieu vous bénisse .

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Quand on est avec une personne qui ne nous convient pas, qui pratique des choses qui nous font horreur, je ne pense pas que Dieu nous condamne à rester en vie avec cette personne. Dieu serait vraiment cruel.
      Dieu veut notre bonheur, que nous puissions être bien dans notre vie de sorte que nous pourrons faire du bien aussi avec cette vie.

      Dieu est pardon, miséricorde et compréhension. Si vous vous étiez trompée en choisissant cet homme. Et bien vous pouvez demander à Dieu de vous pardonner, de vous éclairer. De vous donner de la force.
      C’est vrai que dans certaines églises, il y a des règles morales terribles qui enchainent les personnes. Je ne pense pas que Jésus était ainsi. Il a manifesté de la compassion, de l’amour. Vous n’avez pas de compte à rendre à l’église ou au pasteur. Mais à Dieu seul. Dans la prière. Il est amour et pardon. Il relève la personne, il donne sa paix.

      Si votre église est trop moraliste, et ne vous accepte pas comme vous êtes, je pense que vous devriez alors trouver une église protestante plus ouverte, qui vous rapproche de Dieu au lieu de prendre la place de Dieu pour juger.

      Cela dit, vous me faites un petit peu peur avec cette rencontre à distance. Ne vous précipitez pas. Ne cédez pas à la tentation de vous mettre en couple trop vite, avant d’avoir vraiment fait connaissance. Et cela prend évidemment quelques temps. Mieux vaut infiniment rester seule que de prendre le premier venu.

      Qui connaît ce que Dieu vous réserve demain ? Et l’an prochain ?
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  2. Nerea dit :

    Bonjour pasteur
    J’ai une situation qui me tourmente le cœur il y a un homme qui me fait la cour depuis longtemps pour autant cette homme je ne l’aime malheureusement, c’est quelqu’un de bien mais mon coeur n’y est pas à mainte reprise je lui ai dit que je ne voulais pas . Mais voilà pour ma famille c’est mon mari et c’est la voix de Dieu . Car j’ai mon pasteur qui a prophétisé que c’était mon mari et que mon mariage était combattu. Pour moi ce n’est pas spirituel certes mon mariage est combattu mais cette homme n’a pas ce que je recherche au niveau de sa personnalité je n’ai pas t’attrait ni physique pour moi cela ne peut pas être ma prophétie. J’ai de plus mal de me dire que je ne suit pas Dieu et que je désobéis mais je ne veux pas non plus me marier pour pêcher par la suite . Je demande au Seigneur mon père des réponses chaque jour je suis triste de cette situation

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Il me semble qu’un pasteur ne devrait pas se mettre entre Dieu et une personne pour lui dire qui elle doit aimer. Cela ne me semble avoir rien de prophétique, mais ressemble à de l’abus spirituel.

      Faites confiance à Dieu, directement. Par le Christ lui-même, l’Esprit vous est promis pour vous éclairer, vous , personnellement. Et c’est donc à vous de décider, ensuite, par votre libre conscience éclairée par l’Esprit, de ce que vous ferez dans votre vie. Jamais Jésus n’a placé une personne adulte sous le joug de sa famille et encore moins sous le joug d’un responsable d’église pour conduire sa vie. Au contraire, il libère la personne et critique sévèrement les chefs d’église qui mettent du poids sur le dos de leurs fidèles en essayant de les diriger. C’est au Christ que nous faisons confiance, pas dans une église et encore moins dans un homme, même et surtout s’il se prétend prophète. Le rôle de l’église et des pasteurs est de vous rapprocher de Dieu en ayant plus confiance en Lui, de vous libérer en vous aidant à réfléchir par vous-même, à prier par vous-même, à être plus en communion avec le Christ.

      Par ailleurs, le fait même que l’homme qui vous fait la cour insiste et insiste encore sans tenir compte de votre propre refus, cela n’est pas très bon signe non plus sur le respect qu’il vous porte. Comme vous dites très bien, comment vivre ensuite au jour le jour, sur la durée, dans ces conditions ? Je ne comprends pas non plus la façon dont voter famille se comporte vis à vis de vous ? Ce monsieur qui vous fait la cour est riche ? Ou bien c’est le pasteur de votre église qui fait pression derrière votre dos sur votre propre famille ? Ce serait alors vraiment grave.

      Bon courage. Et bravo de faire confiance au Seigneur pour vous soutenir et vous éclairer. Je ne rien vous conseiller de mieux, évidemment.

  3. Marcelin dit :

    Bonjour Pasteur
    Merci pour tous vos conseils.

    Moi je suis un jeune de 26 ans, célibataire sans enfants.
    J’ai rencontré une jeune femme de 30 ans qui a déjà eu un passé avec un autre homme et est actuellement mère de deux enfants. Le monsieur m’a abandonner quand elle était enceinte de son deuxième enfant et suite à un accident grave de la voie publique qui a entraîné la femme dans un coma de trois jours.

    Je l’ai rencontrée en février 2019 et je l’aime de tout mon cœur et je sens que c’est réciproque. Nous avons presque la même vision et je sens qu’avec elle je peux faire ma vie.

    Mais il se fait que mes pasteurs (puisque j’ai eu à changer de localités pour raisons d’études et de service actuellement, donc j’ai eu à rencontrer plusieurs pasteurs) et mes parents s’y opposent catégoriquement.

    Nous sommes tous de l’église des assemblées de Dieu et résidons actuellement au Togo, pays d’origine.

    Que faire dans ce cas de figure, SVP pasteur ?
    Merci bien

    • Marc Pernot dit :

      Cher Monsieur
      Je suis profondément désolé et vous présente mes excuses que des chrétiens aient aussi peu d’attention, de respect, de compassion pour leur prochain.
      Je suis ravi pour vous, pour ces enfants et pour cette femme qu’une vraie famille chrétienne puisse ainsi naître grâce à vous deux.
      Pourquoi un homme bon, comme vous, ne pourrais pas vivre ce beau projet ?
      Pourquoi cette femme et ses enfants qui ont été frappés cruellement par le malheur, l’infidélité, la trahison, l’abandon n’auraient pas le droit à cette nouvelle chance ?
      Dieu est un Dieu d’amour et de pardon. Christ, dans sa résurrection, incarne la possibilité de se relever, d’avancer, de vivre.
      Peut-être que vous pourriez aller voir à l’église presbytérienne, si vous en avez une proche de chez vous, ou dans une église luthérienne, épiscopalienne ou anglicane. C’est à dire une église qui laisse plus de place à l’amour de Dieu, manifesté en Christ, qu’à la rigueur impitoyable de la Loi.

  4. Sylvie dit :

    Bonsoir ou Bonjour Pasteur selon le moment où vous lirez.J’ai 19ans et j’ai un problème concernant la personne que je veux à mes côtés pour maintenant jusqu’à la fin de ma vie.Plusieurs jeunes hommes m’ont déclaré leur amour et m’ont assuré qu’ils sont prêts à suivre avec moi les enseignements du Christ,et m’ont promis qu’ils diront non à la fornication.Je les apprécie vraiment tous mais je ne sais pas comment choisir.Ils ont tous des qualités extras,une bonne personnalité,et ils semblent tous pouvoir m’aider dans ma vie spirituelle et professionnelle.Pouvez vous me guider?svp

    • Marc Pernot dit :

      Si vous ne sentez pas que l’un de ces Roméo est « le bon », il est bien possible qu’aucun d’eux ne soit la bonne personne.
      Il est possible que c’est une personne que vous connaissez mais qui n’a pas attiré votre attention parce qu’il est moins doué pour faire la cour aux belles ?

      Mais je ne peux vraiment pas savoir, il faut placer cela devant Dieu.

      Il vous bénit et vous accompagne

  5. SJ dit :

    Bonjour pasteur j’étais en relation avec un jeune catholique et moi évangélique. Nous sommes beaucoup dans notre communauté fanatiques et cela le dérangeait beaucoup alors il disait que notre relation ne pouvais pas marcher mais moi pour son amour je le rassurais mais il a mit dans son esprit que nous ne pouvons pas être ensemble. Alors arrivé à un moment il ne voyait que mes défauts je lui rappelais que bien vrai que j’ai des défauts mais qu’il devrait plutôt se baser sur mes qualités comme je le fais. Et nous avons fini par rompre. Mais je l’aime beaucoup malgré qu’il m’a fait beaucoup de mal. Et ce qui m’emmène ici est que pendant notre relation je faisais beaucoup de songe où il y avait toujours une femme qui venait me l’arracher ou qui repondait à sa place lorsque je lui parlais. Et la première fois que j’ai vu cela dans mon songe je l’ai renvoyé de ma maison malgré sa supplication malgré qu’il me disais de l’ecouter. J’ai des regrets et je me dis que c’est Parce que je n’ai mis Dieu au centre que tout cela c’est produit. Alors après notre rupture decide de revenir à Dieu pour m’aider à le reprendre si c’est de façon spirituelle qu’on a rompu. Et je suis troublée car souvent mon cœur me demande d’abandonner et lorsque je baisse les bras je ressens que je fais erreur en abandonnant. J’ai besoin de votre aide

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour mademoiselle

      Les songes sont bien plus souvent le reflet de nos espoirs et de nos craintes que de la parole de Dieu. Je pense que vous guider sur cela n’est pas une bonne idée.

      Il est possible que l’église à laquelle vous appartenez pose un léger problème, effectivement, par exemple si elle ose dire que les catholiques sont idolâtres. C’est vrai qu’il convient d’avoir une certaine cohérence dans sa vie, et être mariée avec un catholique tout en appartenant à une église qui considère son mari comme idolâtre pose quand même un problème, surtout si vous participez de façon intense à cette église, en étant persuadée que c’est une église qui est dans la vérité.
      Si vous êtes d’une église anti catholique, peut-être que vous pourriez changer d’église pour une église protestante participant au mouvement œcuménique ? Ce serait peut-être une façon de rassurer ce monsieur ? Ce serait peut-être un geste de paix, de communion, de reconnaissance.

      Ensuite, la question n’est pas de faire des jeûnes et des prières pour convaincre Dieu de faire ce que vous espérez. Cela pose à mon avis deux problèmes :
      Dieu sait infiniment mieux que vous ce qui est bon pour vous. Il vaut mieux écouter la volonté de Dieu que de vouloir lui imposer notre volonté.
      Dieu vous veut tout le bien possible, car il vous aime. Quand on aime quelqu’un, on ne monnaye pas ses services (Dieu n’est pas à acheter par des sacrifices).
      Ce qui est une meilleure chose, c’est effectivement votre conscience qui vous dit que ce monsieur pourrait être l’homme de votre vie. C’est ce genre de chose qui est à creuser, dans la prière précisément pour écouter Dieu parler en vous, éclairer votre propre conscience. La réflexion a aussi sa part, en discutant avec ce monsieur, avec ses proches, peut-être, avec des personnes qui vous connaissent tous les deux. Mais sans écouter trop ces conseils aveuglément. Seul Dieu est Dieu et c’est dans votre conscience personnelle qu’il parlera.

      Ensuite, c’est bien entendu dans le dialogue avec ce monsieur que cela se joue. Si vous posez l’hypothèse qu’il pourrait être l’homme de votre vie, alors c’est avec lui qu’il convient de discuter. Sans non plus devenir acharnée, s’il dit que non, s’il persiste que non c’est non, il faut laisser tomber sans le harceler.

      Dieu vous bénit et vous accompagne

  6. coeur dit :

    J’étais avec un homme cela remonte à 6mois. On a vécu quelque mois de bonheur j’étais bien avec lui c’est tout ce dont j’ai rêvé dans cette vie,être la priorité d’un homme qu’il m’aime comme je le mérite qu’il me respecte et me mettre à ma hauteur en tant que femme cette homme rentrait dans tout mes critère possible. (Je précise qu’il est béninois) donc je suis aller au Benin le voir. Moi je suis ivoirienne. Il m’a aimer comme personne ne l’a jamais faire. Étant une personne qui n’a jamais eu de chance en amour j’étais ravie et je me disais que Dieu avait envoyé cet homme pour essuyer mes larmes je rendais gloire à Dieu avec des larmes tellement j’étais fière. Mais au bout de quelques mois on a eu une dispute et il m’a lâcher du jour au lendemain sa faire 6mois maintenant. Et j’en souffre je n’arrive pas à tourner la page et à passer à autre chose je n’arrive vraiment pas oublier cette homme,je fais une grave dépression,sa se voir sur mon physique. Depuis cette rupture sans vous mentir j’ai essayé de l’oublier avec un homme mais hélas je n’arrive pas. Un jour j’ai parlé à la femme d’un pasteur lors d’une prière qu’on a faire à la maison et elle a eu à me dire qu’elle a vu quelque chose qui étais placé dans mon bas ventre que c’est un esprit de mari de nuit qui m’en pêche d’avoir des relations et qui détruit mes relations depuis des années. Donc que j’avais besion d’une délivrance. Dans mon église j’ai faire une cure d’arme avec mon pasteur il a faire ma délivrance. Mais j’ai rencontré une qui a qui j’ai parlé de ce qui me tourmentais et elle m’a dire que cette homme m’es destiné qu’il est mon mari. Donc on vas prier pour que Dieu me le ramène tout et tout. Donc elle et moi on a jeûner 3jours j’ai prié depuis des mois je prie pour la même cause mais j’ai aucune réponse. Cet homme en question n’es pas encore revenu. J’ai peur de perdre mon temps,j’ai peur que sa ne soit pas la volonté de Dieu je ne sais pas quoi faire? Je sais pas si je doit persévérer dans la prière ou passer à autre chose et donner de la chance au autre homme. Car j’ai eu aucun signe de Dieu depuis lors. J’ai besion de conseil pasteur!

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour Mademoiselle

      Ma conviction, c’est qu’il vaut mieux écouter ce que Dieu cherche à nous dire, plutôt que de vouloir changer sa volonté à lui.

      La prière, la vraie prière, c’est plus la louange et le silence devant Dieu.

      Comme le dit Jésus, Notre Père céleste sait très très bien, mieux que nous, ce dont nous avons besoin, avant même que nous le lui demandions.
      Ne faisons donc pas comme ces païens qui cherchent à attirer de supposées bénédictions des dieux ou des esprits, chasser des démons ou je ne sais quoi.

      Faisons confiance à Dieu, à sa volonté bonne pour nous. Faisons notre part de travail, de service, de compassion, de cheminement, de lucidité, de paroles vraies.
      Cherchons la Paix.

      Vous avez dit à ce monsieur que vous l’aimiez. Il a entendu car a priori il vous connaît un petit peu et il n’est pas stupide.

      • Donc s’il revient, tant mieux, construisez du solide ensemble, du solide, du fidèle et du vrai. En vue de fonder une famille.
      • S’il ne revient pas vers vous tant pis, c’est que vous n’étiez pas faits l’un pour l’autre et même si c’est dur, mieux vaut que ça se termine le plus tôt possible. Il y a des personnes qui sont des personnes d’un instant, qui n’ont pas de racines profondes, vivant dans l’intensité et puis passant aussitôt à autre chose, à une autre personne. Si c’est un homme comme cela, il n’y a rien à faire, en tout cas pas de projets de vrai couple et de famille.

      Vous m’avez l’air d’être une bonne personne, ne vous gâchez pas. Construisez votre vie dans la réflexion et dans la confiance en Dieu.

      Psaume 131 : « j’ai l’âme calme et tranquille, Comme un enfant sevré qui est auprès de sa mère; J’ai l’âme comme un enfant sevré. »

      Ne craignez pas, Dieu vous bénit et vous accompagne. Ce qu’il veut et prépare pour vous est le meilleur.

      • Cœur dit :

        merci d’avoir pris la peine de répondre mais sent vous mentir je suis unpeu dans confusion face a votre réponse. Je ne sais toujours pas quoi faire,car malgré mon silence je n’arrive pas cerner ce que Dieu veux réellement ou me dire. Car malgré tout cet amour faire toujours surface donc je ne sais pas si Dieu veux que je patiente ou pas. Donc dite moi au moins quelque chose de concret afin que mon cœur soit en paix et afin que je prendre une bonne décision dans de bref salaire car cet histoire me fatigue. Je me suis bon je vais passer vraiment à autre chose si c’est vraiment mon homme Dieu fera en sorte qu’on se retrouve un jour après aussi je me dire que je ne suis patiente je sais vraiment pas quoi faire pasteur. Soyez concret svp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *