Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Par : pasteur Marc Pernot

Illustration : couple courant ensemble - Image: 'Couple running together - Copenhagen, Denmark' by Kristoffer Trolle https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/126744325@N07/46020672532

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je vous écris car je me pose beaucoup de question sur le chemin que je prends. Aujourd’hui je me sens triste et très peinée depuis que je ne suis plus avec celui que j’ai aimé. J’ai 22 ans, cela a duré 2 ans, et je ne m’étais jamais sentie aussi heureuse que pendant ces années là. Je remerciais toujours le Seigneur de me bénir d’autant de joies et d’amour, et lorsque mon ami m’a abandonnée (il n’est pas croyant) c’est comme ça que mon monde s’est écroulé. J’ai trouvé du réconfort dans la prière. Je ne me suis jamais sentie laissée par le Seigneur. Mais je me sens tellement triste de m’être « trompée » et de ne pas avoir su garder mon amour pour la bonne personne.

Mais comment savoir si la personne que l’on choisit est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Mon Pasteur me dit qu’il faut prier car trouver sa moitié est très important, mais qu’il fallait surtout garder son amour. Aujourd’hui après des mois à essayer de ne plus être triste, j’ai trouvé de nouveau un amoureux, mais ma démarche est différente. C’est la personne que je pense être pour moi mais je ne cesse de demander dans la prière à ce que Dieu m’envoie des signes, je ne cesse de me demander « est ce que je fais bien? ». Après l’aventure précédente, je n’ai plus du tout confiance dans mon sentiment comme une indication sûre. Comment faire pour reconnaitre l’amour que Dieu me réserve? Comment faire pour ne plus être affectée par un amour précédent..

Merci beaucoup à vous.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Et bravo pour la sincérité de votre démarche, pleine de courage et de foi, d’humilité et de sagesse. Peut-être que votre pasteur était contre le divorce pour vous conseiller de « surtout garder son amour » ? C’est vrai qu’il est bon de prier pour cela quand on est en couple, que Dieu nous aide à construire un amour solide et vrai, qu’il l’aide à évoluer, vivre, car pour durer l’amour doit vivre et évoluer au fil des ans. Mais pour qu’un couple existe il faut être deux, il faut aussi que ce « couple » ne détruise pas une des personnes du couple et de la famille. Et il y a des cas où un bon divorce vaut infiniment mieux que de rester dans une situation qui ne soit pas bonne du tout. Dans votre cas, la prière peut vous aider, votre sagesse et votre volonté d’avancer aussi, afin d’avancer, de progressivement arriver à arrêter de culpabiliser (cela ne sert à rien de bon). La prière et votre sagesse m’ont l’air de vous faire avancer sur la bonne voie, avec plus de foi et de sagesse, de maturité. C’est très bon signe. Vous êtes amoureuse, et cela est bien.

Sur cet autre point, je suis du même avis que votre pasteur : Dieu a beaucoup à nous dire et à nous enseigner. En particulier sur le choix d’un conjoint.
Mais Dieu est bien plus souple que d’avoir choisi pour nous à notre place. Je suppose qu’il a sa petite idée et qu’il cherche à favoriser de belles rencontres, mais il ne restreint pas notre vie à un unique bon chemin qu’il aurait planifié d’avance pour nous. Il est le Dieu de la vie, il ouvre devant nous une créativité possible, une liberté. Ensuite, quel que soit nos choix, et même si notre choix n’est pas le top du top de ce qu’il aurait espéré, Dieu nous accompagnera sur cette route. C’est la grande nouveauté proposée par l’histoire de Jacob. Dieu l’encourage et lui promet « Je t’accompagnerai ».

Je pense que c’est comme cela pour le couple.

  1. Il y a certainement des personnes dont nous pourrions tomber amoureux et qui sont pour nous à éviter absolument et Dieu saura nous le faire savoir (si nous nous ouvrons à lui), le témoignage de la Bible c’est souvent que Dieu est lumière (par exemple ce Psaume 36)et que Christ nous ouvre les yeux : afin de voir les .
  2. Il peut y avoir des signes de lui qui nous encouragent vers telle personne.
  3. Mais sinon, c’est à nous de voir parmi les possibles ce qui nous inspire et ce qui inspire l’autre en face, pour bâtir un couple. Dieu, lui, ne se contente pas de regarder, il est un immense service comme créateur pour nous accompagner, alors. Car tout est alors dans la façon de construire, de créer ce couple, cette famille, sur le long terme.

Donc je ne pense pas que « Dieu choisit pour nous », car ce n’est pas un tyran et nous ne sommes pas ses marionnettes. Dieu choisit avec nous, Dieu nous aide à choisir en connaissance de cause, Dieu nous donne la force de choisir alors que nous aimerions choisir tout en gardant ouverts tous les choix encore possibles. C’est particulièrement visible chez les enfants, mais ne sommes-nous pas toujours un petit peu des enfants ? Dieu nous laisse choisir, nous aide à avoir la force, la lucidité, le courage de choisir. Et ensuite il nous accompagne sur la route que, nous, nous aurons choisie même si ce n’était pas selon lui la route optimale : il fera tout pour que notre choix devienne un véritable choix de vie.

Donc je dirais : pas de panique. C’est bien, très bien au début de se demander « Que pense Dieu de cette idée de me mettre avec cette personne là ? ». Mais au bout de quelque temps, il me semble bon de passer à une autre question. Cet homme qui vous inspire de l’espérance, vous semblez sentir que vous n’êtes vraiment pas dans le cas de l’horreur que Dieu veut vous faire éviter (cas n°1 ci-dessus). Donc bon, la question n’est pas « est-ce que c’est celui que Dieu me réserve », mais plutôt « comment Dieu nous aide à construire le couple, la famille qu’il rêve sur la base de cet homme et de moi », comment faire avec le meilleur qu’il y a en chacun de nous deux, et de s’épauler pour ce qui est moins bon dans chacun des deux, comment apprendre comment l’autre « fonctionne » et faire au mieux comte tenu de cela. Comment l’aimer tel qu’il est maintenant, renoncer à vouloir le changer, et en même temps l’aider à cheminer, s’épanouir…

Bien sûr que vous êtes affectée par un amour précédent. Mais cela peut vraiment être pour le meilleur, en étant plus consciente que le couple n’est pas un acquis, mais que le meilleur est devant, le couple que vous formerez dans 10 ans, dans 50 ans et qui aura évolué car tous les deux vous aurez évolué et que vous serez passés ensemble par mil petites et grandes choses. Accompagnés par Dieu.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

291 réponses

  1. So33 dit :

    Bonjour pasteur il y a quelques semaines j’ai fait une prière en demandant la volonté de dieu pour l’homme que j’aime même si nous sommes pas en couple de son retour et si il n’est pas pour moi qu’il reste la ou il est.
    Lorsque j’ai allumé mon téléphone il m’a envoyé un message de routine mais quelques jours après c’est redevenu au point mort parceque j’ai pris mes distances car je voulais être désiré comme une princesse, hélas sans succès.
    J’aimerais être éclairé
    Bonne journée !!!

    • Marc Pernot dit :

      Euh, je ne sais pas si ce monsieur vous aime. Mais j’ai l’impression que vous n’avez pas compris ce que c’est qu’aimer. Je veux dire : aimer pour bâtir un vrai couple, une famille. Car alors, aimer c’est vouloir prioritairement que l’autre soit heureux. C’est être heureux que l’autre se porte bien, qu’il progresse, avance, s’épanouisse. Pour faire un couple, il est nécessaire qu’un tel état d’esprit soit réciproque (sauf temporairement quand l’un des deux se porte mal).

      L’amour que vous semblez chercher c’est plutôt l’amour où l’on attend de l’autre qu’il fasse tout pour vous rendre heureuse vous. En fait, c’est vous que vous aimez, pas lui. Je veux dire pas d’amour au sens de d’aimer pour construire quelque chose ensemble. Votre « amour » pour lui est l’amour que l’on a pour un objet utile pour nous faciliter la vie. L’amour d’une princesse pour son esclave. C’est comme cela que j’aime mon précieux téléphone. Mais ma femme, je l’aime autrement, et elle aussi. Heureusement.

  2. Ngny dit :

    Bonjour Pasteur!
    J’ai lu vos conseils et je sais que cela pourra m’aider dans ce je traverse.

    Après savoir méditer sur les histoires d’être dans le concubinage sans être marié, j’ai décidé de vivre dans l’abstinence en attendant l’homme qui m’aimera et qui acceptera de se marier avec moi puis faire des rapports sexuels. Ma décision est largement animée par la Bible.

    Après plus de 5 ans d’abstinence, j’ai rencontré un garçon sur le net puis je lui donné mon numéro de téléphone. Il m’appelait régulièrement durant des heures et on parlait de tout et de rien. Après 2 mois, on s’est rencontré face à face. Il m’a semblé bien mais avec la sagesse que Dieu m’a donné, je lui ai dit qu’on devrait prendre un peu du temps pour mieux se connaitre pour savoir si on peut se mettre en couple ou pas. Mais je lui ai dit qu’on était libre de mener aussi nos vies comme nous le voulions et que s’il trouve une fille et qu’il veut être avec elle, qu’il le fasse. Moi je le lui ai dit pour voir sa réaction et le but de notre histoire.

    6 mois après, je lui disais qu’il était un homme bien et je m’attachais déjà à lui.Après 2 semaines et suites à mes nombreux messages, il m’a annoncé qu’il avait trouvé une fille. Cette annonce a été un coup de massette sur la tête mais connaissant la parole, je lui ai dit que Dieu trouvera une solution et que s’il n’est pas mon époux il partira mais s’il est mon époux, Dieu pourvoira.

    On a continué à communiquer pendant qu’il était déjà en concubinage avec cette fille. Je continuais de lui dire qu’il me manquais et lui aussi me le disait quelque fois. Je savais que tant qu’il était en concubinage, je ne pourrai jamais sortir avec lui.

    Un jour, il m’a proposé de sortir avec lui et qu’on devait garder notre relation en secrète parce qu’il ne voulait pas que sa partenaire découvre ça. Cette proposition m’a brisée en morceau et j’ai vraiment été déçu de son comportement. Je lui ai dit que j’étais incapable de réaliser une telle chose et il m’a dit que si je n’étais pas prête, que je laisse tomber et on a laissé tomber.

    Je suis étonnée qu’un tel homme demeure dans mon coeur ce que je n’ai jamais eu auparavant. Je me suis attachée à lui à cause de son honnêteté à mon égard mais je réalise que c’est un homme infidèle. J’ai continué dans la prière parce que je ne comprends comment mon coeur s’attache à un tel homme.

    J’ai envie de passer à autre chose mais j’ai l’impression d’être attachée par mon coeur et mes sentiments. Je ne comprends rien de ce qui se passe.

    J’ai décidé de tuer les pensées de mon coeur et j’ai fait 3 mois sans prendre de ses nouvelles. 3 mois plus tard, la pensée est revenue et j’ai envoyé un message sur son numéro et il m’a répondu. Il m’a dit qu’il n’est plus en couple et qu’il est déjà dans un autre pays. J’ai dit Dieu soit loué, que je devais aussi perdre mon temps comme cette fille et que ça pouvait ne pas marché.

    On a continué à communiquer. Actuellement, je me rends toujours compte que je suis attachée à lui, mon coeur m’étonne vraiment et je ne sais même pas quoi faire. On n’est jamais sorti ensemble sexuellement.

    Avec toutes ces pensées, je lui ai tout dit. Je lui ai dit que si je me marie avec un autre homme est ce qu’il sera touché, il m’a dit oui. Je lui ai alors demandé ce qu’il voulait de nous 2 et que si on pouvait se mettre en couple, il m’a dit qu’il est trop loin et qu’il ne pourra pas me donner des faux espoirs et qu’il ne pourra pas supporter aussi d’être seul sans me tromper.

    Avec toutes ces choses, je continue de m’attacher à lui et j’ai dû mal à passer à autre chose. Je me rends compte que mon cœur a un problème et parfois je ne sais pas quoi faire. Je continue dans ma prière et j’aimerai aussi un avis externe pour avoir plus d’informations sur ce sujet.

    Je me dis que vos conseils me donneront un aspect biblique que je connais peut être pas.

    Merci

    Zazy

    • Marc Pernot dit :

      A mon avis, c’est assez clair quand il dit que « il ne pourra pas supporter aussi d’être seul sans me tromper. »
      Je ne vois pas du tout ce que vous pourriez imaginer construire de solide, de fidèle et de beau avec ce monsieur.
      Même pas besoin de la Bible pour cela 🙂

  3. Dania44 dit :

    Bonsoir pasteur,

    Je confuse car un jour avant le jeûne que j’ai effectué l’homme dont je suis tombé amoureuse m’a fait part avec une audio que lui ne voulait pas être avec moi vu ma situation actuelle et la sienne car lui il se bat pour arranger sa situation personnelle et professionnelle.
    Son audio m’a complètement retourner le cerveau j’avoue que je lui ai rendu la monnaie de sa pièce par écrit puis sa c’est impeut mal passé et il ne me répondait plus.
    Le lendemain comme je vous ai dit je me suis mis en jeune de prière, puis lorsque je me suis endormie l’homme dont je suis amoureuse me montrer un enfant et me disait que se serait une femme dont il sont soit disant une relation fraternelle qui s’occupera de cette enfants, j’ai encore de nouveau rêvé de lui avec cette même femme et au part avant je rêvé souvent de lui avec cette même femme.
    Quelle message dieu ve me faire parvenir ?

    Je vous souhaite une excellente soirée !

    • Marc Pernot dit :

      Bonsoir
      Cela n’a pas de sens de vouloir interpréter les rêves. Ils sont un mélange de votre inconscient, de vos désirs, de vos hormones, de vos peurs, de vos blessures anciennes et de vos espérances, du dernier film que vous avez vu…
      Certes, il existe certainement des charlatans qui prétendent savoir les lire, mais je ne m’y fierais pas.
      Priez Dieu, réfléchissez avec votre tête, priez encore, réfléchissez encore… et prenez vous-même de sages décisions avec votre conscience éclairée,
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  4. Codjo dit :

    Bonsoir Pasteur !

    Je n’ai pas pas encore posé mes préoccupations pour en recevoir les réponses mais à lecture de vos réponses aux différentes questions dessus-ci , j’ai senti comme une paix intérieure m’envahit.

    Mon histoire n’est pas vraiment belle. J’en suis pas moi-même fier, et cela Dieu m’en est témoin.

    J’ai 25 ans et je suis étudiant. En classe de CM2 en 2009, j’ai fait une alliance avec Dieu, celui de ne pas avoir de sexe avant d’être marié. Aussitôt, je me suis engagé dans cette direction.

    Par la grâce de Dieu, Jai pu tenir jusqu’en 1ère année d’université où je fis la connaissance de Flora en Mai 2016, une soeur chrétienne d’une autre communauté par le biais de mon ami d’enfance qui était au fait son camarade du lycée. Elle était en 1ère série littéraire.
    Dès ma première vu d’elle, je suis tombé sérieusement amoureux d’elle, ce qu’elle ne m’a pas caché non plus. De son côté, elle avait déjà 2 ans passé eu le sexe avec un ami mais suite à cela elle décida de ne point livrer son corps à un quelconque homme avant de se marier.
    Déjà, on avait un point commun, celui de vivre la chasteté jusqu’au mariage. Après l’avoir promis le 8 Juillet 2017 de la fiancer lorsqu’elle reviendra pour les vacances 2019. Car après son admission au BAC session 2017, elle devait aller dans un autre pays le Burkina Faso pour ses études en droit ce que je lui avais demandé de faire car j’aimerais que ma future femme soit juriste. Elle répondais à mes exigences sans le moindre murmure ou hésitation.
    Aussi, lui dis-je, cette séparation de 2 ans nous permettra certainement de recevoir un signe de conviction que nous étions fait l’un pour l’autre.
    Pasteur, je l aime véritablement vous savez. Malgré que j’étais certe un jeune attaché au Seigneur et investir dans les activités ecclésiastiques à l’église comme au lycée et à l’université, je ne manquais pas parfois de la blesser avec mes mots et certains comportements maladroits, mais sans murmures ni colère, elle était toujours la 1ère à présenter les excuses.
    Elle m’est vraiment chère et je le suis aussi pour elle. On s’aime vraiment, mais je lui disais toujours qu il fallait forcément attendre un signe de Dieu( à cette étape de ma marche avec Christ, je ne savais pas encore que l’amour était qu’on ressentait l’un pour l’autre était déjà un signe y compris certains critères comme être réellement convertie, etc).Mais suite à promesse que j’ai fait à Flora, deux mois après j’ai eu le sexe avec une amie du groupe musical chez qui je dormais depuis presque 11 mois pour aller à l’école à cause des difficultés financières que les parents éprouvaient donc ne pouvant pas me prendre une chambre cette année comme les années précédentes. J’y vivais avec sa mère qui m’a aussi tôt considéré comme le 1er fils qu’elle devrait avoir à avant le décès de son époux.
    Après plusieurs fois après résisté plusieurs déjà, lorsqu’elle la proposa encore ce jour-là je n’ai pas hésité d’aller avec elle puis aussitôt contre toute attente elle tomba enceinte. Alors que je venais d’être admis à un concours qui me permettrait d’aller finir mes études en dehors du pays et dans une université internationale, la nouvelle de la grossesse m’avait tellement abattu que j’ai dû annuler le voyage pour me trouver un emploi car je venais aussi d’obtenir mon BTS.
    Sa mère qui m’aimait véritablement m’a dit qu’elle prendrait toute en charge et que je ne devais pas lamenter pour cela. Après pendant mois et des mois de pleuré et de colère contre elle(la soeur que j’ai enceinté ), J’ai décidé d e m’y mettre et d’assumer mon acte car j’étais aussi bien responsable. Certes,plusieurs j’avais refusé sa proposition déjà 2 fois durant ces 11 mois, mais j’ai fini par échouer et violer mon alliance avec Dieu. Avoir informé Flora dès la semaine que j’ai reçu l’information que j’ai enceinté l’enceintée.
    Puis j’ai demandé à Flora qui s’apprêtait à partir pour le Burkina Faso pour ses études en droit de s’en aller pour toujours et de ne plus m’espérer. Car je comptais désormais me mettre en relation et épouser avec celle qui était enceinte de moi. Je n’avais jamais aimé l’idée d’avoir un enfant dont je n’épouserai pas la mère.

    Mais malgré mon renvoi, Flora m’a dit après avoir longuement pleuré, je te pardonne cet acte parce que tu n’avais cessé de m’en parler dans les débuts et je craignais que ça arrive. Elle beaucoup ce jour-là. Moi de même. Elle m’a dit qu’elle ferait exactement ce que je lui avais demandé de faire. Aller et faire le droit comme je l’avais voulu, qu’elle prendrait l’enfant comme venant de ses propres entrailles.

    Après avoir donc assisté vraiment l’enceintée jusqu’à accoucher en Mai 2018, nous avons arrêté la relation car ça ne marchait vraiment du tout entre nous deux. Je décidai donc de rester vraiment en prenant 21 jours de jeûnes et prières pour retrouver ma relation avec Christ.

    Après avoir changé de lieu de culte des mois après à cause de mon déménagement, je fis la connaissance d’une nouvelle soeur (Felie) en Août 2018, à qui j’ai raconté cette histoire. Nous étions de très bon amis elle et moi quand tout à coup, nous sommes tombés amoureux l’un de l’autre.
    Mais se disant l’un à l’autre, c’est assurément une appréciation simple car nous habitions sur le même site de l’église avec d’autres frères et soeurs. Et en plus, je lui avais déjà avoué que j’étais sérieusement et véritablement amoureux d’une certaine Flora dont lui avait déjà montré et en parlait tout le temps.
    C’est dans cette atmosphère d’amitié que nous étions quand un jour de personnes membres de notre groupe d’évangélisation nous a annoncé en Octobre 2018, que le Saint-Esprit leur avait dit que nous étions fait l’un pour l’autre ( Felie et moi).
    Excité d’avoir reçu d’après moi ce signal de Dieu, j’écrivis aussitôt à Flora lui disant que Dieu vient de parler et à dire que tu n’es pas la femme de ma destinée( ce qu’on ne devrait jamais à une soeur de cette manière. )
    Elle a beaucoup de l’autre côté du fil. Moi également j’ai versé des larmes. Ce n’est que maintenant après plusieurs enseignements et recherches faites sur internet que je m’en suis rendu compte comme que j’avais agis comme un monstre.
    C’est ce jour-là elle annonça à mon père qui la connaissait comme mon meilleure amie su qu’au fait on s’aimait tous deux.
    Mon père après avoir écouté l’explication que je lui avais donné face aux prophéties m’a dit que je devrais me calmer et présenter mes excuses à Flora d’avoir parlé de la sorte.
    Je ne l’ai vraiment pas fait car j’étais vraiment excité par ces 2 prophéties qui avaient également augmenté mes sentiments pour Felie et pareillement chez elle aussi.

    C’est ainsi qu’en Novembre 2018, Felie et moi nous sommes mis ensemble. J avais déjà aussi trouvé un stage dont la prime me permettait de m’occuper de certaines charges de mon garçon.

    Flora me proposa que j’accepte au moins d’être de rester son amie ce que Felie ne voulait guère admettre de peur que je retourne avec elle. Voulant aussi être sincère dans ma relation avec Felie, je refusa d’offrir cette amitié à Flora car je l’aimais encore donc il fallait faire violence sur moi pour obéir à Dieu en la laissant( je croyais appeler payer le prix de l’obéissance).
    Mais malgré les mois qui passaient et malgré la joie et tout l’amour sincère que Felie me donnait, j’étais toujours amoureux et pensant à Flora. Je me rappelle encore de ces jours parfois au je coulais quelques larmes en pensant à Flora, une fille qui j’aime sincèrement et elle également. Je le sais et convaincu de c’est elle ressent pour moi. Elle en fait les preuves toutefois que je deconnais, elle m’a supporté.
    A y penser donc parfois, je m’attristais et je me disais, il faut que j’obéisse à la volonté de Dieu.
    De Novembre 2018 à Août 2019, j’ai fini par dire à Felie que j’étais toujours amoureux de Flora, j’avais pris même quelques instant de jeûnes pour que le Seigneur m’enlève ce amour diabolik que je ressentais pour Flora.
    Le 03 Septembre 2019 Flora revient au pays comme prévu et m’apporté comme cadeau une <> car avant son départ elle avait pris la mienne ce que j’ai aimé. Et je me suis moi-même acheté une autre. A son arrivé, je suis parti lui présenté toutes mes excuses, lui demander pardon pour tout le mal que je lui avais fait.
    Elle m’a pardonné puis a dit même si tu n’honores pas ta promesse d me fiancé com prévu, je respecterai ta décision.

    J avais vraiment prévu cette fois tenir ma parole , et aussi j’en ai parlé aux parents qui s’apprêtaient aller juste connaître ses parents aussi juste pour leur féliciter de la bonne éducation qu’ils avaient donné à leur fille.

    Alors que je m’appretais à informé son père et ma mère qui me connaissait bien de ce que j’aimais leur fille Flora et qu’on voudrait s’épouser une fois nos études terminer, le 13 Septembre 2019, pendant une veillée de priere entre jeune, un prophète annonce à Felie que l’homme dont elle est amoureuse c-à-d moi, était en train de courtiser une autre fille. Tout les jeunes qui connaissaient l’histoire m’ont regardé puis ont sourit. J’étais sur la batterie au groupe musical.

    Donc depuis lors, j’ai dit à chacune d’elle de s’en aller pour toujours de ma vie. Et je suis seul maintenant face à ma solitude.

    Je crains d’épouser Flora, celle que j’ai aimé et j’aime depuis maintenant 4 années puis me rendre compte dans le mariage après que j’ai fait le mauvais et qu’en plus Dieu m’avait prévenu.

    Je crains également de me marier à Felie par un amour influencé en parti par des prophéties, pourtant les enseignements que j’écoute sur internet et que je lis aussi affirment le plus souvent qu’on ne marie pas par prophétie mais par amour.

    Aujourd’hui, ce d’avoir promis le mariage à un moment à chacune de ses 3 filles( Flora,l’enceinté et Felie) leur épouser me fait culpabilisé. J’ai des remords d’avoir brisé d’une manière ou d’une autre le coeur de ses innocentes filles qui ont chacune de manière différentes m’ont offert le amour qu’une fille pour offrir à son homme. Je culpabilise même si j’en devrais choisi une parmi elle un jour ou une autre en dehors d’elles , je culpabilise de savoir qu’elles ont été méchamment blessé par moi.
    Mon coeur également a mal malgré que je sois le coupable.

    Merci de me pasteur.
    Que Christ vous remplisse davantage de sagesse !

    • Marc Pernot dit :

      Cher Monsieur
      J’ai effectivement l’impression que vous ne vous conduisiez pas de la meilleure des façons possibles.
      Ce n’est pas acceptable de courir après plusieurs personnes en même temps. Ce n’est pas bon pour ces personnes mais ce n’est pas bon non plus pour vous.
      A 25 ans, il n’est pas trop tard de devenir une personne responsable. D’enfin vivre dans la vérité, la fidélité, la sincérité, la droiture.
      Avec l’aide de Dieu.
      J’ai une pensée particulière de compassion pour ces femmes. Et pour votre enfant, j’espère que vous allez vous sentir responsable de lui et aider sa mère.

  5. Kouassi Grace Laurenne dit :

    Bonjour pasteur. J’ai une situation qui m’enbarrasse beaucoup. Il y a que mon petit ami qui est chrétien comme insiste sur le fait qu’il a la conviction que je suis celle qu’il veut épouser et il veut le faire le plus tôt possible alors que moi je ne suis pas prête et pas pressé. Car nous sommes ensemble et cela fait que 5 mois et le plus alarmant dans tous ça est que j’aurai bientôt 21 ans . Et suis encore étudiante . A chaque fois qu’on en parle et que dis que je ne suis pas prête il se fâche . Vraiment je ne sais quoi faire cela me déprime beaucoup. S’il vous plaît j’ai besoin de vos conseils

    • Marc Pernot dit :

      Bonsoir
      S’il veut vous épouser, il devrait d’abord vous respecter. C’est la base de la base.
      On ne force pas une personne que l’on prétend aimer. On n’insiste même pas !
      Alors qu’en plus d’insister, monsieur se fâche !
      Personnellement, je ne pense pas que vous pourriez construire un vrai couple avec une personne comme ça. Mieux vaut mille fois être seule qu’avec une personne qui ne vous respecte pas.
      Vraiment désolée pour vous que vous connaissiez cette situation.

  6. Claudia dit :

    Bonjour,
    J’ai 20 ans et je suis resté 3 ans avec mon premier amour que j’aime encore plus que tous. Malheureusement il m’a quitté il y a un peu plus d’un mois par manque de sentiments de son côté, et, s’est déjà remis avec une autre fille. Malgré ça, j’essaie de ne pas lui en vouloir et de garder la foi afin que nos chemins se retrouvent. Je demande à ce que tous bloquages entre nous soient retirés et que nous nous retrouvions pour toujours. Mais est ce que mes prières afin que Dieu nous remettent sur le même chemin sont autorisés? Ma demande est elle bien formulé et n’est elle pas égoïste? J’aimerai que ma demande soit accordé et que le Seigneur m’aide mais je ne veux pas l’offenser.
    Merci d’avance

    • Marc Pernot dit :

      Bonsoir Claudia

      Et bon courage. Ce n’est pas facile.

      Je pense que dans la prière il vaut mieux demander à Dieu de nous éclairer plutôt que de chercher à l’éclairer sur ce que nous aimerions qu’il fasse pour nous.
      Il vaudrait mieux lui demander ce qu’il a promis de vous donner : sa lumière, sa force, qu’il guérisse votre cœur blessé, qu’il vous donne d’avancer malgré les obstacles.

      Cela dit, vous ne risquez pas de l’offenser ! Il vous aime et il vous comprend.

      La question, c’est que si vous êtes totalement fixée sur ce que vous lui demandez, vous risquez de passer à côté de bien des bénédictions que Dieu a préparées pour vous sans même les apercevoir, sans les recevoir.

      Ensuite, sincèrement, je dois vous dire que je ne suis pas saisi de respect pour la façon dont ce garçon se comporte. Il vous a quittée il y a un mois après trois ans ensemble et il est déjà avec une autre fille ? Ce n’est pas correct, ce n’est pas une façon digne de se comporter dans la vie. Je n’ai pas du tout l’impression que ce soit un homme pour construire une vie, un vrai couple fidèle et durable, une famille…

      Dieu vous bénit et vous accompagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *