Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Vous aimerez aussi...

113 réponses

  1. Peterson dit :

    Bonjour bien aimé dans le Seigneur. J’ai une situation compliquée. J’ai connu dans ma vie sentimentale beaucoup d’échecs. Plusieurs filles m’ont rejeté car je n’etais pas dans une famille riche mais plutôt très pauvre. Dans la maison de prière où je prie j’ai rencontré une soeur on s’est aimé par la suite (enfin moi je l’ai aimé) puis après deux ans ensemble elle a renoué avec son ex qu’elle a connu quand elle était encore du monde. Tout cela a repris quand le Monsieur en question a eu une bourse pour l’étranger et moi je n’etais que dans une université sans espoir d’avoir du travail. Elle me disait qu’elle m’aime et ne trouvera plus personne comme moi que je sois patiente elle va se débarrasser de ce sentiment et moi comme un idiot j’acceptais toujours elle m’a fait souffrir puis finalement elle a déclaré qu’elle aime le gar et a préféré quitter l’Assemblée pour être avec lui car c’est un non croyant. Dans m’a douleur j’ai certe commis des fautes en paroles et en pensées mais pour ne plus entendre parler d’elle j’ai préféré chercher un moyen de quitter le pays et j’ai trouvé un moyen je suis parti mais arrivé dans le pays étranger Dieu m’a fait connaître d’autres épreuves de m’a vie qui seraient long à raconter mais Dieu me faisait passer au feu pour meprouver et me glorifier plus tard. Dans m’a souffrance donc j’écrivais toujours à cette fille car je l’ai aimé serieusement cette fille et elle et moi on à failli tomber en fornication mais je me suis fait la promesse depuis tout Petit de ne pas déshonorer c’est à dire toucher une fille sans l’avoir épousé et par la grâce de Dieu je tiens jusqu’à ce jour. Dans m’a souffrance donc j’ai demandé à cette fille qu’on recommenfe tout elle a accepté et je lui alors demandé ce qu’il en était de son ex elle me répondit qu’elle l’aime toujours que je lui donne du temps je lui demande combien de temps elle m’a répété la même chose qu’elle me disait avant c’est à dire “je ne sais pas”. Alors j’ai décidé de laisser tomber et pour être sûre je lui demande ce qu’elle ressent pour moi elle répondit qu’elle ne sait pas elle m’aime comme un frère alors j’ai laissé tomber après 4 ans de souffrance. Puis je commençais à causer avec une autre soeur d’une autre maison de prière. Cette soeur là j’ai voulu construire une relation avec elle mais mes critères pour le choix d’une femme sont simples mais pourtant complets: je veux une femme qui craint Dieu qui vit pour Dieu qui ne se laisse pas dominer par les plaisirs du monde mais qui recherche la face de Dieu jour et nuit une femme sage et intelligente dans l’amour de Dieu et l’amour du prochain car selon moi mieux vaut être seul que d’être avec une femme qui a l’admiration pour le monde pour moi si m’a femme cherche à plaire à Dieu et moi je cherche à plaire à Dieu alors nous nous plairons l’un l’autre et ce sera plus facile de se pardonner lorsque les problèmes surviendront dans le foyer car nous aurons la sagesse de Dieu avec nous. Ainsi cette soeur là est attirée par le monde tout ce qu’elle fait est par rapport à sa beauté elle se dit que sa beauté c’est tout et parfois me reprend en me disant qu’elle a besoin de faire ses erreurs et ne veut pas être hypocrite ce que je trouve bizarre pour quelqun qui reçoit l’instruction de Dieu. Je lui ai fait part du projet que je nourissais à son égard et elle m’a dit que elle ne sait pas encore ce qu’elle veut ce que je respecte mais elle me dit qu’elle aime qu’on lui dise de choses douces or moi depuis que je la connais Je ne fais que lui dire des exhortations à changer de comportement. Alors j’ai dit en moi même que je lui dirais des choses douces et des choses qu’elle aime entendre et lorsque Je le faisais elle était joyeuse mais en même temps se disait que j’approuve sa manière de vivre comme quelqu’un qui Je connaît pas Dieu alors après une situation qu’elle m’a rapporté sur une chose qu’elle voulait faire Je me suis dit “mais non tu es un enfant de Dieu comment peux tu penser à faire ce genre de choses” Alors Je me suis rendu compte que j’avais usé de faiblesse de coeur et serait coupable de son sang devant Dieu alors j’ai repris ma fermeté à son égard et un jour Je lui aïe tout dit car elle prenait la distance avec moi je lui donc dit que je suis innocent de son santé j’ai été une sentinelle pour elle mais je la laisse faire ce qu’elle veut et elle n’a pas trouvé cela dure et depuis on ne se parle pas vraiment juste des prises de nouvelles. L’année passée donc j’ai rencontré une autre soeur qui vit dans un autre pays pendant que moi j’étais dans l’autre pays où Je vivaises situations difficiles. J’ai rencontré cette fille par un de mes frères qui me disait qu’il connaît quelqu’un qui parle comme moi des choses de Dieu. Effectivement cette fille craint Dieu elle remferme en elle tous les critères don’t j’ai parlé plus haut. Très vite mon coeur s’en est attaché on se parlait on causait des heures au téléphone mais après silence absolu. J’ai eu l’idée de lui parler de mes sentiments à son égard j’ai un peu trop insisté et elle m’a dit c’est pas possible que j’oublie puis on à arreté de s’écrire. Dernièrement j’ai recommencé à lui écrire plus calmement et après un moment Je lui ai encore fait part de ça et elle m’a appelé on a longuement causé on s’est ouvert l’un à l’autre et on s’est raconte nos histoires et elle m’a dit qu’actuellement elle a quelqu’une à qui elle tient mais rien d’officiel et que c’est compliqué pour elle même. J’ai répondu “d’accord mais rassure toi qu’il craint vraiment Dieu stp avant de te lancer afin de ne pas être malheureuse ” Elle n’a rien dit.. Puis me. Concernant j’ai ajouté ” Je ne laisse pas tomber facilement pour l’instant Je sais une chose tu es dans mon coeur ” Et elle répondit “j’ai compris”.. Puis on cause tous les jours on s’appelle par vidéo on parle de tout et de rien. J’aimerai qu’elle soit m’a femme mais Je ne sais pas xè que Dieu a prévu pour moi parfois j’ai envie d’être méchant et rendre tout ce qu’on m’a déjà fait mais la paix de Christ me remplit et Je me dit que certainement Je trouverai une femme selon le coeur de Dieu. Je ne veux pas que Dieu choissise pour moi déjà que il ne l’a jamais fait et il ne le fera jamais ce serait une atteinte à sa loi divine qui fait qu’il soit Dieu car il est écrit “Je tinstruirai Je te montrerai la voie que tu dois suivre Je te conseillerai j’aurai les regards sur toi ” Dit le Seigneur l’Eternel des armées. Pardon chers lecteurs et tous ceux qui croient que Dieu va vous imposer une femme en songe ou par une prophétie il ne l’a je crains jamais fait et il ne le fera jamais même Adam Dieu n’a pas choisi pour lui mais Dieu vit que l’homme était seul et il dit il n’est pas bon que l’homme soit seul je lui ferai une aide semblable à lui même alors Dieu a créé la femme il a posé il a attendu l’homme s’est réveillé et c’est l’homme qui ayant vu la femme a crié haut et fort “voici enfin celle qui est os de mes os….” Et c’est l’homme qui donna le nom de femme à la femme Dieu lui a laissé le choix il aurait pu prendre la femme comme un animal c’est lui qui a choisi et non Dieu de même lorsque Abraham envoya son Serviteur prendre une femme Dieu a fait que le voyage reussisseemais il est écrit “appelons la jeune fille et demandons lui si elle veut partir avec toi ” Et Rebecca accepta ce ne fut pas imposé..pardon pour cette parenthèse je reviens à mon soucis.J’ai envie de prier pour cette fille que j’aime que l’Eternel arrange tout mais je me dis ce n’est pas une bonne prière alors je ne sais comment prier concernant ce sujet J’ai 25 ans et je voudrai me marier d’ici peu si Dieu me donne la vie. Je ne sais encore qui est la femme faite pour moi Je sais une chose j’aime la soeur avec qui Je cause actuellement on s’entend très bien elle aime le Seigneur elle. M’a même demandé d’organiser un jour de prière pour elle et moi on à choisi le jour mon souhait est que l’amour soit réciproque. Merci pour vos conseils. La paix du Seigneur soit avec vous

    • Marc Pernot dit :

      Bravo pour ce beau parcours sérieux, et plein de foi, d’espérance.
      C’est bien, bon, et juste d’espérer trouver l’âme sœur. Mais comme vous dites, il est mieux de l’attendre dans le calme et la confiance. Quand on est dans la frénésie d’absolument trouver vite la bonne personne, le risque est grand de s’enflammer pour la première personne vue. Et de chercher à imposer à Dieu ce plan. Cette démarche est assez risquée. C’est mauvais signe aussi de chercher à séduire une personne qui elle même a déjà une ou plusieurs personnes en vue. Une personne qui a plusieurs relations sérieuses en même temps n’est pas dans de très bonnes dispositions.
      Le calme et la confiance. La disponibilité pour une belle rencontre. L’écoute de Dieu.
      Il vous bénit et vous accompagne.

  2. Bernard dit :

    Bonjour pasteur je viens de lire un article sur un sujet comment trouver la bonne personne.
    Je suis un frère de la Guadeloupe et je cherche des réponses.
    Voilà depuis mes 20 ans aujourd’hui j’ai 40. Je suis tombé amoureux d’une femme qui a 3 ans de moins que moi mais j’ai jamais osé lui dire ce que je ressentais pour elle. Puis les temps ont passé elle s’est mariée j’ai pas ressenti de signe de jalousie pour ça. Donc moi suis partie a l’étranger. Pendant que j’étais làbas j’ai appris le décès de sont mari. À mon retour j’allais plus à l’église j’avais tout abonné . Un jour elle m’appelle pour me demander quelque chose pour sont fils je vous dis que ça ma beaucoup surprise sont appelle. Ce reste on a commencé a se parler de nouveau et petit à petit les sentiments sont revenus et j’ai lui est toute avoué. Elle m’a dit qu’elle a toujours su que je l’aimais depuis longtemps. On est sorti ensemble j’ai connais presque tout d’elle et elle aussi mais ce quelqu’un de forte caractère on se quitte pendant un moment puis on se remis ensemble. Je cherche des réponses car j’ai sais pas si c’est elle que Dieu a mis pour moi. J’avoue que j’ai fréquenté d’autres femme pendant notre séparation mais c’est elle qui était dans mes pensées.
    Vous en pensez quoi

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour Monsieur
      Votre histoire est très belle.
      Je ne peux pas savoir, bien sûr, si vous êtes faits l’un pour l’autre. Car je ne suis pas dans vos cœurs, et je ne suis pas Dieu.
      Cela dit, en toute humilité, tout ce que vous me dites me fait penser que vous avez mutuellement un sentiment très profond l’un pour l’autre.
      Il me semble que, et vous et elle, avez mis du temps à mesurer combien vous êtes reliés. C’est parfois comme cela, dans la jeunesse. Et vous vous êtes alors mutuellement ratés.
      La question de votre bonne entente est à discuter entre vous. Son fort caractère, votre douceur. Vous vous connaissez bien, il faut en parler pour voir comment vous pourriez gérer cela. Vous préparer à l’avance. Pas seulement vivre ensemble, mais aussi discuter beaucoup ensemble, de la vie, de Dieu, de l’actualité. Apprendre ainsi à discuter et à se comprendre mieux ?
      Et que chacun, dans sa propre prière, matin et soir, se place devant Dieu. Et sache mutuellement se demander pardon et se remercier de ce qui a été vécu.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  3. Vénus dit :

    Bonjour bien aimés dans le Seigneur.
    Moi je n’ai eu que des échecs mais j’ai rencontré quelqu’un qui depuis 08-09 mois me comble parfaitement. On dirait que nous sommes sur la même longueur d’onde , mais ma famille rejette cette union. Mon père m’a même dit qu’il est préférable que je l’écoute , il en va de mon bien, que c’est impossible que nous construisons un avenir ensemble

    • Marc Pernot dit :

      Bon courage !

      Et comment est-ce que votre père justifie cette conviction qui va contre le cœur et la pensée de sa fille ?
      L’argent ? La religion ? Les origines ? Des critères physiques ?

      Quel âge avez-vous ?

      Dieu vous bénit et vous accompagne

      • Lydiane dit :

        Moi egalement je suis dans cette situation.
        Ma.mere.ne voit pas un.bon oeil.ma relation avec mon copain actuel
        Nous sommes de.deux cultures.differentes et je me dis cest ca qui derange ma mere.en plus il na pas.encore une stabilite financiere.elle a beau me dire que cest pas ca qui la fait douter de ma relation mais je pense que si car elle a.tpujours dit que ce nest pas ce genre dhomme qu’elle.voulait pour moi ,elle revait grand pour moi.
        Je rappelle.que ca fait 5 ans que je suis en.relation avec mon copain et nous avons un enfant.
        Jai deja tellement au Seigneur de m’eclairer ,de me montrer le.chemin.es ce que cest lui lhomme.de ma vie?
        Si oui pourquoi malgre.notre volonte d’etre.ensemble et de nos efforts pour.concretiser notre union ca semble si difficile?
        Es ce que cette.difficulte n’est pas un signe?
        Je l’aime enormement et de toutes les relations vecues il.est le seul.qui a.ete.different.de part sa maniere.d’etre et de se comporter.En lui jai vu une ame soeur .
        Mais es ce que cest l’ame soeur reserve par Dieu pour moi?

  4. Stephanie dit :

    Bonjour Pasteur, si je viens vers vous c‘est de manière désespérée on va dire car j‘ai vraiment besoin de lumière. Je suis une une jeune fille qui vit en Europe depuis près de 7 ans. En quittant mon pays natal j‘avais rencontré un jeune homme pieux et très croyant avec qui j’étais en relation depuis plus d’un an. Quelque temps après mon arrivée, on se sépare car problème de distance et tout. Après notre séparation, j’ai fait la rencontre d’un jeune homme dans mon pays d’adoption, mais la relation ne dura qu’1 an car je me rendi compte que celui que je laissa dans mon pays natal était sûrement l’amour de ma vie. Je sorti de cette relation et le recontacta tout en étant honnête avec lui en lui disant que je l’aime de tout mon cœur 💓 et que je voulais refaire ma vie avec lui. Lui de son côté n’étant pas dans une relation me fit la même déclaration et on se remi ensemble sur la base qu’il viendra me rejoindre ici. Mais des tracas et problèmes sur le dossier ont entrainé beaucoup de disputes entre nous et a fait en sorte qu’il rencontre quelqu’un d’autre avec qui quelque temps après ont eu un garçon. Alors je compris que c’était définitivement fini et que ce n’était donc pas lui mon âme sœur que dieu envoya sur terre pour moi. Après 4 ans de célibat et de deuil de cette relation car j’étais dévasté, je me remis donc sur pieds et recommenca les rencontres et je fis la rencontre d’un jeune homme qui était d’abord un très bon ami, mais pour qui je n’avais pas forcément de sentiments mais avec qui j’étais bien. 4 Mous après je retourna dans mon pays natal où je revis mon ex et ce fût comme si 7 ans n’avait rien changé à nos sentiments, car on les a sous-estimé. On était fou amoureux comme le premier jour et je ne me reconnu plus car lui étant toujours avec la maman de son enfant et il l’avait épousé traditionnellement. Je pense ne jamais avoir autant pleurer de ma vie car on a tellement pleuré de s’être fourvoyé, menti et lui surtout par rapport à sa situation. Malgré tout on constata qu’on était des âmes-sœurs et qu’on ne pouvait vivre l’un sans l’autre. Alors on a décidé de se remettre ensemble envers et contre tout. Tellement je n’étais pas bien durant ce séjour, je lui dis qu’à mon retour je devrais faire une neuvaine car cette décision fera tant de mal autour de nous et surtout demander à dieu de nous éclairer car participer à la séparation d’un couple m’est insupportable. Mais quelque t’en après mon retour, pendant ma neuvaine il m’annonçait les larmes aux yeux que la maman de son enfant était de nouveau enceinte. Il faut savoir qu’elle était déjà au courant de la séparation.
    Mais avec la récente nouvelle, on constata qu’on ne pouvait une fois de plus pas être ensemble. Je sais que beaucoup penserait qu’il le savait déjà ou que c’est un malhonnête et tout mais non il ne l’est pas.
    Aujourd’hui je me demande comment passer à autre chose, comment avancer quand je sais que je n’aimerais plus jamais ainsi. Comment reconnaître celui que Dieu envoie pour nous? Car je sais que lui et moi vivront toujours un semblant de bonheur avec d’autre personne car lui et moi sommes fait pour être ensemble. Je pourrais tout abandonner pour lui, tout sacrifier pour notre amour.
    Il a des obligations aujourd’hui et je dois l’accepter chose qui m’est difficile.
    Est ce que je suis entrain de me tromper depuis le tout début ?
    Les gens disent, que tout ce qui est difficile à avoir ne vient pas de Dieu. Est ce vrai? Moi je pense plutôt qu’il faut beaucoup se battre dans la vie et surtout pour les choses qu’on veut vraiment.
    Merci de votre réponse

    • Marc Pernot dit :

      Bon courage
      C’est manifestement très dur. Bien sûr.

      Cela dit, il me semble qu’il est temps, enfin, pour vous de choisir.

      Comme toujours, dès lors que l’on ne voit pas clair, c’est qu’il y a des inconvénients des deux côtés, et que l’on a envie de choisir un chemin qui n’aurait que du bien.
      Que peut-on faire alors ?

      Choisir avec sa conscience, choisir selon ce qui est droit, fidèle et juste. Parce qu’en définitive c’est ce qui est la base de la base, le fond du fond.
      Le sentiment amoureux aussi est important. Mais contrairement à ce que l’on pense parfois, la nature humaine est bien plus souple qu’on le pense quand on a une peine de cœur. Je connais de très nombreuses personnes qui ont eu le sentiment d’avoir le cœur brisé parce que la personne dont elles étaient certaines qu’elle était leur âme sœur était morte ou les avait quittées… et ont finalement refait leur vie, comme on dit, et bâti un vrai bon couple après.

      Car Dieu est un Dieu de résurrection et de vie. Même d’un échec, ou d’une mauvaise chose qu’il ne voulait pas, Dieu peut tirer une victoire.

      Le fait que ce soit difficile ou facile à avoir ? Je ne pense pas que ce soit un critère pour déterminer si cela vient de Dieu ou non. C’est par la prière, par le calme et la confiance, que vous pourrez avancer, accompagnée par Dieu. Il a pour vous des projets de bonheur, d’espérance, de paix, de bénédiction. Tant de belles surprises.

      • Stephanie dit :

        Je vous remercie gracieusement pour vos conseils Et surtout pour la rapidité de votre réponse. Honnêtement,j’ai dû relire votre message à 4 ou 5 reprise pour le comprendre et je pense l’avoir compris.
        Merci encore pour l’écoute et surtout je garde fois

        Merci

        • Marc Pernot dit :

          C’est Dieu qu’il faut chercher à écouter et comprendre.
          J’ai juste cherché à vous montrer que la situation n’est pas si simple, et que précisément, il faut choisir par vous-même, avec l’aide de Dieu…
          Il vous bénit, et vous accompagne

  5. Karine dit :

    Bonjour ou bonsoir Monsieur ,
    Voilà déjà plus de 5ans que cherche des réponses et que je suis totalement perdu.
    Pour vous expliquer ma situation ; Je suis une jeune fille qui à la foi en Dieu , comme tout chrétiens je ne suis pas parfaite et il m’arrivais de perdre espoirs souvent.
    Ma rencontre avec le jeune homme en question était vraiment spéciale, notre premier contact fus à un mariage , il était très particulier , c’était comme çi le temps c’était arrêté , nos regards ce sont croisés et tous deux sommes restés longtemps à se regarder dans les yeux , sans un mot ,cette rencontre à vraiment était particulière. Par la suite il commença à me contacter sur les réseaux , et on fit connaissances.Au fur et à mesure que l’on parler j’apprenais à le connaitre. C’était un homme de valeur , qui respecter les gens , qui me respecter , il savais ce qu’il voulait , un jour il m’avait dit « je sais que c’est toi ma femme , j’en suis sûr » , étant très jeune à l’époque je n’éprouver par de sentiments spéciale à son égards car je le rappelle nous étions très jeune ( 13-14 ans) . Je l’envoyer bouler à chaque fois , et à chaque fois il revenais , j’était vraiment inconsciente de ce que je lui ferait subir , je ne savais pas que je le blessais. Je prenais ces avances à la rigolades , je me mettez en couple avec un garçons et un autre sans lui donner de chance , cependant il était toujours là , lui aussi ce mettez en couple parfois cependant il finissait toujours à penser à moi. Il était vraiment spéciale , c’est vraiment dommage que je me rende compte maintenant , cependant il voit des choses en moi , des petits détails que aucune de mes fréquentations n’a pus voir , je n’ai pas su voir tout l’amour qu’il avait à me donner ,ni à qu’elle point il était aimant avec moi. Il penser déjà à notre avenir ensemble mais moi j’était inconsciente.

    Et vient ce jour ou il arrêta de me parler , le dernier message qu’il ma envoyé était « Tu ne veut plus entendre parler de moi ? Ok » . Et ces là qu’il disparue . Au début franchement je ne m’occuper pas car j’étais certaine qu’il allait revenir . Les mois passèrent et je n’avais plus de nouvelle , c’est peut être 1 mois après notre separation que je l’ai vus au bras d’une autre fille. Et là je compris qu’il avait tourner la page , et qu’il ne pouvez pas rester tout seul dans sa vie , c’est comme ci il avait le besoin d’être accompagne et qu’il avait peur du célibat.
    Aujourd’hui cela fait 5ans depuis cette séparation qu’il est avec elle , récemment il ont eu un garçon.
    Enfaite , c’est mon plus grand regret. Ç a fait 5ans que j’attend son retour , que je crois voir des signes de Dieu .Je suis convaincue et je continue de croire qu’il est l’homme de ma vie , je n’arrives pas à l’oublier , il est constamment dans ma tete , lui de son coté je crois qu’il m’a oublié, je sais pas. Je prie beaucoup pour qu’il me revienne et que je me rachète auprès de lui , je prie pour qu’il revienne et que je lui donne tout l’amour que j’ai pour lui , et que je n’ai pas pus donner lorsqu’il me le demander .Franchement aujourd’hui ça me déchire le coeur de le voir avec sa copine et son bébé , mais il y a toujours quelque chose au fond de moi qui me dit que c’est lui l’homme de la vie , c’est lui ton véritable amour. Lorsque je vois sa copine , je ne cesse de me dire que c’est ma place , qu’elle a pris ma place. c’est un homme avec beaucoup d’amour et de valeur qu’il rendrais n’importe quelle femme Heureuse .

    Ce qui est si fort c’est que on s’est fait du mal mutuellement alors que l’on ne sait jamais mis couple. Il a souffert , je souffre actuellement cependant il ne s’est jamais rien passer entre nous. Je rêve souvent de lui , à chaque fois je rêve qu’il me revient , et là je ressens comme une chaleur immense dans mon coeur , cette chaleur est vraiment physique je la sens vraiment et elle fait du bien , cette chaleur est aussi bien physique que spirituelle.
    J’ai toujours la foi qu’il reviendras. Je sais pas , je sais que c’est lui et pas un autre.
    D’ailleurs lorsque l’on ce voit je ressent toujours ce petit quelque chose dans ses yeux qu’il essaie de fuir.
    Je suis perdu , je l’aime mais ils semblent aimer sa copine; Cependant je sais au fond de moi que l’on va finir ensemble , et que je suis destiné à être avec lui . Je m’efforce de me dire qu’il va revenir , et que TOUT CE QUE JE TRAVERSE fait partie du plan de Dieu afin que l’on se retrouve et que l’on ne se quitte plus jamais. Ce qu’il a ressentit pour moi , aujourd’hui je le ressent pour lui mais en double. Ce que je vis et un mélange de karma et de révélation.
    Je souffre énormement de le voir avec elle , mais j’attends que le plan de Dieu se met en place pour moi. Il y a tellement d’autre choses à dire sur cette relation néanmoins je ne veux pas vous ennuyer . Si vous avez lus jusqu’ici franchement Merci du fond du coeur , je suis en recherche de réponse , de témoignage , je crois que je veux que l’on me rassure , que l’on m’éclaire , qu’on M’AIDE À COMPRENDRE CE QUI SE PASSE DANS MA VIE , car je sais que c’est l’oeuvre de DIEU.

    Silvouplait , AIDEZ MOI à y voir claire , je cherche des réponses depuis tant d’année.

    Merci infiniment de m’avoir lus monsieur .

    • Marc Pernot dit :

      J’ai bien de la compassion pour vous et j’aimerais pourvoir vous dire ce que vous espérez.

      Cela dit, je me sens obligé de vous dire des choses bonnes pour vous plutôt que des choses faciles et agréables.

      L’Evangile du Christ nous apprend à aimer Dieu et à aimer son prochain comme soi-même. C’est la base. Et à la base de la base il y a le fait de respecter Dieu, de respecter son prochain et de respecter soi-même.
      Respecter Dieu se se placer à son écoute, comme le dit Jésus. Ce n’est pas insister pendant des années avec une idée fixe, comme pour lui imposer notre choix. Pendant ce temps là, Dieu a peut-être mille fois essayé de vous présenter l’homme de votre vie, et vous ne l’auriez même pas vu tellement vous êtes fixée sur VOTRE certitude à vous. La prière ce n’est pas essayer de convaincre Dieu, c’est se laisser convaincre par Dieu. La prière est de lui demander SES réponses, comme vous le dites à la fin de votre mail, mais pour les entendre il faut suspendre notre choix perso. Comem Jésus qui dit “Non ma volonté, mais que ta volonté soit faite”.
      Respecter son prochain. Ce Monsieur, mais il a manifestement choisi une autre femme, ils ont fait un enfant ensemble. Vous dites aimer ce monsieur, il faudrait commencer par le respecter dans ce choix. Attendre quelques mois, un an d’accord. Mais cinq ans et un enfant, non, ce n’est plus du respect. Et cette femme avec qui il est, elle n e vous l’a pas volé, elle est la mère de son enfant. Elle et son couple doit être respecté. Et cet enfant, il est petit, il n’a rien fait de mal et vous espérer que ses parents se séparent ? Que sa mère meure, peut-être? Cela ne va pas.
      Et vous respecter vous même. Vous vous faites du mal à être ainsi bloquée dans le passé, dans vos rêves. Vous êtes digne de mieux que cela. D’avancer, de faire des projets d’avenir.
      Même si vous aviez raison, et que Dieu avait prévu que vous soyez avec ce monsieur. Devant les choix qui ont été faits, la vie a tourné autrement et comme un navigateur quand on a pris la mauvaise route, Dieu a recalculé un nouveau meilleur chemin pour vous. Un merveilleux chemin, avec mil bénédictions.

      Cela dit, je ne suis pas Dieu, tant s’en faut. Et il vaut mieux lui demander ses réponses à lui. C’est plus sûr que de la demander à un pasteur. Même si j’y mets toute ma bonne volonté, ma bienveillance, mon empathie pour vous qui souffrez.

      Dieu vous bénit et vous accompagne

      Bon courage pour cheminer

  6. Camille dit :

    Bonjour pasteur. Voila ca fera ma 3 eme année en couple avec un jeune homme. Nous sommes chrétiens et nous nous sommes rencontrés à l’église. Au début de notre relation, tout allait très bien. Mais dès qu’il retourne dans son pays, ca devient compliqué. Nous avons eu beaucoup de séparation (8). Mais nous sommes toujours revenu ensemble. La dernière fois, c’est un séminariste qui est intervenu pour que nous soyons de nouveau ensemble. Ce séminariste qui a causé avec lui en aparté me dit que mon bien aimé est très epris de moi. Mais j’ai toujours des doutes par rapport à nous. Je voudrais savoir si c’est normal et acceptable de prier pour avoir l’amour de l’être qu’on aime ou bien ne pas prier du tout pour nous et laisser le destin s’en charger!

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour Camille
      Oui, vous pouvez prier pour dire vos soucis à Dieu, vos espérance.
      Ensuite, il est bon d’écouter ce que Dieu vous dit, au plus profond de vous-même.
      De vous mettre vraiment à l’écoute, pas seulement de vouloir convaincre Dieu de votre opinion à vous.
      Est-ce que vous pensez que ce monsieur est fidèle, ou s’il se laisse diriger par son sexe, par son désir de s’amuser ? Demandez le lui droit dans les yeux. Et s’il a été infidèle, ce n’est pas quelqu’un pour vous (si vous voulez bâtir une famille).
      Il n’y a pas de destin. Il y a l’espérance de dieu, il y a la liberté des personnes, leurs forces et leurs faiblesses. Et cela donne un avenir sans cesse en recomposition.
      A vous d’ouvrir l’œil, d’ouvrir votre intelligence, de vous ouvrir à l’Esprit Saint.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  7. Mireilla dit :

    Bonsoir Pasteur ! Dans la quête des réponses, je suis tombée sur votre blog et je béni Dieu pour ce que j’ai pu retenir en vous lisant et en lisant les commentaires des frères et sœurs dans la foi qui vivent des situations complexes en amour.
    Dans cette même optique, je souhaiterais s’il vous plaît,que vous m’aidiez à comprendre si le chemin que j’emprunte est le bon. Voici mon histoire.

    Je suis une chrétienne de 28ans née de nouveau, non mariée et sans enfants. Il y’a 4ans j’ai fais voeu de chasteté et depuis je suis célibataire.

    Auparavant, j’avais eue à connaître deux déceptions amoureuses qui ont failli me rendre rebelle et froide envers les hommes. Face à un coeur brisé, j’avais décidé de ne plus m’ouvrir à l’amour, mais ce fût peine perdue car, au sortir de ma 2e ancienne relation, j’ai fais la connaissance d’un évangéliste qui normalement s’il le veut, doit être ordonné pasteur d’ici quelques années. Il a 32 ans et à une adorable petite fille de 12ans qu’il a découvert l’an dernier.

    La première fois que je l’avais vu, c’était lors d’un séminaire qui avait lieu dans mon ancienne église que je fréquentait et où je m’étais convertie. Le jour où il était venu, je ne l’avais pas bien remarqué, j’avais simplement sentie son regard insistant sur moi alors que j’étais de service ce jour là ( je suis une apprentie chantre du Seigneur Jésus 😊), à la fin du culte il ne m’avait pas abordé et avait presque disparu 😄. Dès mois plus tard, je vois sa demande d’ami sur Facebook. Comme je l’avais déjà oublié, j’ai vu sa demande, elle ne m’intéressait pas donc je l’aie supprimé immédiatement. La semaine d’après, il me l’a renvoie. Je me demande pourquoi il insiste, après je fini par accepter. Mais sur le coup en voyant ses publications je le trouve de vantard et je lui envoi un Messenger pour avoir plus d’information sur lui; Il me répond 3 mois plus tard en s’excusant du retard faute de connexion (chose vraie) et il fini par se présenter. Sur le coup, suite à son message d’excuse j’éprouve un sentiment de regret parceque je l’avais qualifié de vantard, je le lui fait part également et je m’excuse par la suite et on rigole.
    C’est de la que j’ai commencé à développer de l’intérêt pour lui.
    Sauf qu’il n’est pas pas très bavard ni très Réseaux sociaux d’ailleurs. Toutefois, je lui laissai des sms histoire de prendre de ses nouvelles et il répondait souvent (parfois avec du retard), mais il répondait et s’excusait également. Il n’avait jamais exprimé le souhait de me revoir, mais moi je le voulais sauf que je n’osais pas lui dire par gêne.

    Nous étions amis sur Facebook en 2018, et ce n’est qu’en mars 2019 que l’on a fini par se voir toujours lors d’un séminaire, mais ce jour là il s’est passé quelque chose d’étrange que je n’avais jamais vécue de ma vie.
    J’étais au protocole (car parfois je suis au micro pour chanter et d’autres fois je suis de service de protocole), comme je devrais installer les invités, c’était lors d’un séminaire de jeûne de mon ancienne église et lui il était invité. J’avais le dos tourné à la porte d’entrée et aussi je n’avais pas connaissance ce jour-là qu’il allait venir. J’étais en prière tout en étant de service et soudain j’entends une voix me dire à deux reprises: Voici ton époux qui entre maintenant.(😲) Un moment j’ai cru que quelqu’un m’avait parlé, mais quant je me retourne il n’y avait personne et le frère entrait dans la salle accompagné des autres personnes. J’étais perplexe, il ne m’avait pas aussitôt vu, étant donné que ce n’était pas moi qui accueillait les invités à la porte, j’avais le dos tourné. Vraiment, à cet instant j’étais complètement perdue car je ne comprenais pas ce qui venait de ce passer. À un moment j’ai cru que c’était ma conscience qui m’avait parlé, mais non! J’avais belle et bien entendu la voix me parler et quelque temps après j’ai ressenti comme une paix s’installer en moi et après j’ai centré mon esprit dans le séminaire.
    Après la séance, je me suis joint aux autres soeurs pour servir à boire et à grignoter invités. C’est alors qu’il est arrivé, son visage était tout gai et il m’a salué en me disant qu’il était heureux de faire ma connaissance, chose qui était réciproque et après je me suis occupé de lui servir ce qu’il désirait prendre et durant le petit instant du service, je percevais de temps à autre son regard sur moi.
    Après, il est revenu vers moi, m’a de nouveau salué et a dit qu’il espère que l’on puisse avoir d’autres occasions de faire plus ample connaissance, j’avais dit que cela était possible et nous nous sommes dits au-revoir.
    Nous nous sommes revus 2 mois plus tard toujours à un séminaire, car il était indisponible très occupé (ecole, église et responsabilités familiales). Cet, homme est célibataire, juste un enfant, orphelin de mère, aîné de ses parents, étudiant en master dans une école supérieure ( il termine cette année et sera affecté dans une province du pays auquel nous appartenons)

    Le soucis majeur qui m’emmène à vous s’écrire est que depuis que j’ai entendue cette voix me parler de lui, j’ai à la longue fini par développer des sentiments envers lui. Nous n’avons jamais parlé de cela. Seul bémol, j’ai pris la peine de l’observer et de recueillir les informations qui me parvenait à son sujet, que c’est un homme un peu timide et solitaire. Ce qui veut dire qu’il prend rarement les devants. Il m’a par occasion invité qu’à des événements ecclésiastiques, jamais en tête à tête. Mise à part le fois où il m’avait demandé de l’aider à choisir pour l’anniversaire de sa fille un cadeau. J’ai toujours fait le premier pas en conversation, lui il m’écrit en premier que rarement, avant je ne comprenais pas pourquoi, mais après observation j’ai compris que ça fait partie de sa nature. En gros, il y’a beaucoup des signes qui accompagnent ce que j’avais entendu. Mais, lui il est silencieux. Souvent j’ai envie de l’inviter faire une balade pour passer du temps ensemble, mais j’hésite au risque d’avoir l’étiquette de celle qui court après les frères. Or, je suis également de nature réservée et pas du tout chercheuse d’hommes. J’ai eue à coeur par le Seigneur de prié pour lui de nombreuses fois lorsqu’il était en couple avec une autre soeur. Au départ j’avais eue peur et j’avais sentie de la jalousie, mais je ressentais une paix qui l’envahissait le coeur comme pour me rassurer. J’ai appris beaucoup de choses à son sujet qui m’ont fait de la peine, j’ai à deux reprises voulut me retirer de peur d’avoir un chagrin d’amour, mais toujours est-il que je ressentais cette paix m’envahir et au lieu de pleurer, de me fâcher où de définitivement me retirer, je me revois remplie d’espoir en me rappelant à chaque fois ce que j’avais entendu et tout les signes qui corroborent avec ce que j’avais entendu. Au début de cette année on s’est beaucoup rapprocher en conversation et fréquentation. Mais, il est toujours resté également distant quant à mon sujet, je sais qu’il a déjà remarqué qu’il ne m’est pas indifférent,ce que je ne comprends pas c’est pourquoi il ne dit rien et moi ça me fait un peu mal même si très vite j’évaccue le cocktail d’émotions que je ressens quant j’apprends des choses du genre beaucoup des autres soeurs lui font des avances etc. La relation qu’il avait avec l’autre soeur est finie. Non pas par ma faute, mais parcequ’il disait ne pas se sentir heureux avec elle ( tout cela on me le dit😁) il n’en parle jamais. J’avais essayé de lui tiré les verres du nez, il reste très méfiant et silencieux donc je n’insiste pas (je n’aime pas trop me mêler de ce qui ne me regarde pas) Maintenant il est célibataire. Il y’a un temps j’ai appris qu’une petite sœur dans la foi que j’aime beaucoup est également amoureuse de lui car d’après elle, on leur avait dit qu’ils sont fait pour être ensembles. Comme elle et moi, on s’entend bien, elle me confie ce qui se passe entre eux, mais moi je ne lui ai jamais dit ce que j’avais entendu ni se qui se passe également entre nous. Des fois, je lui conseille, car elle aussi a constaté qu’il est timide et elle dit que ça lui fatigue déjà. Moi je lui dit d’essayer de lui faire parler comme avec elle aussi il s’entendent bien et je crois que selon ce qu’elle m’avait dit il l’avait rencontrer le tout premier jour du séminaire quant il m’avait également vu.

    De mon côté, il y’a juste 3 soeurs qui savent ce que je vis avec le frère. Du côté de ma petite soeur dans la foi, il y’a plusieurs personnes dont un homme de Dieu qui savent ce qu’elle ressent pour le frère. Du coup, je me sens partager dans mon amour pour le frère et comme j’aime également ma soeur en Christ, je ne veux point de discorde entre nous. Je me suis dis qu’il serait mieux que je me retire.

    Ma soeur en Christ est très intime au Saint-Esprit, moi également car je ne lui cache rien à lui , c’est mon ami intime et je l’adore. Il me surprend beaucoup 😊 depuis septembre 2019, à cause de mon déménagement et vu la distance entre ma nouvelle résidence et mon ancienne église, j’ai dû parler à mon pasteur pour qu’il me recommande dans une autre église. Il m’avait demandé de choisir et comme je ne connaissais pas d’autres église fiable dans la commune où je réside actuellement, j’avais accepté la proposition du frère à venir prié dans la même église que lui. Et don je fréquente la même église que le frère. Et j’ai intégré la chorale de cette église, je compte intégré aussi le département de service et protocole car j’aime bien servir là-bas, mais j’aime aussi beaucoup loué le Seigneur.
    Le frère est tranquille avec moi, pas de geste déplacer ni un autre comportement, il est plutôt prévenant et très pointu et sérieux pour ce qui est des affaires du Seigneur. D’ailleurs je l’admire beaucoup pour cela également et je le respect aussi beaucoup. Il occupe le statut d’ ancien dans cette église et il est très spirituel et convoité aussi (j’ai pu le remarquer en arrivant là-bas), mais très honnêtement je ne suis pas jalouse, j’ai juste peur de ne pas correspondre à son choix de conjoint vu que c’est un homme de Dieu qui exerce déjà dans son ministère, mais j’ai peur de ne pas être celle-là qui lui faut pour l’aider, le soutenir, l’encourager, le valoriser dans ce domaine. Des fois, quant je prie le Seigneur Jésus, je lui dis : Père, j’ai peur de me tromper et de d’être un pierre d’achoppement pour le ministère du frère ou d’être une femme insensée, mais stp, même si je me trompe, fait de moi une femme sage et vertueuse qui bâtit sa maison pour l’homme qui m’est destiné.

    Voici mon histoire ! Profondeq excuses pour la longueur du texte. Mais s’il vous plaît lisez moi jusqu’à la fin et que le Saint-Esprit vous éclaire par sa Parole pour me répondre. Qui sait, peut-être que votre réponse m’eclairera plus sur ce que je ressens.
    Que Dieu le bonheur, la sagesse et la grâce demeurent votre partage au nom Puissant de Jésus 🙏

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Ce que je vous conseillerais, si j’osais, c’est d’aller parler à ce monsieur. Je vous trouve formidable de sincérité, de pudeur, de foi. Prenez courage, et parlez lui. Comme vous l’avez fait ici.
      Dieu vous bénit et vous accompagne.

    • Volonty dit :

      Bonsoir père, désolé pour le dérangement à cette heure tardive !!!

      Voilà, j’aurais voulu savoir comment prier pour le retour de la personne que l’on n’aime selon la volonté de Dieu.

      En sachant que cette personne ne est très combattu au niveau spirituel et Malheuresement cette personne ne prie pas.

      Cordialement !!!

      • Marc Pernot dit :

        Bonjour
        Comment pouvez-vous être certaine que c’est la volonté de Dieu que vous aimez cet homme ?
        Demandez plutôt à Dieu sa lumière et sa force.
        Ensuite, prenez la vie telle qu’elle vient.
        Dieu vous bénit et vous accompagne

  8. Mireilla dit :

    Je suis désolée pour les fautes, je n’ai pas relu le texte avant de vous l’envoyer. De plus, il est très tard ici et j’ai sommeille.

    Vraiment milles excuses. Que Dieu vous bénisse et que sa bonté vous précède tout au long de cette magnifique journée qui s’annonce.

  9. Florence dit :

    Salut!
    Je suis dans un periode trop dur. J’ai 20 ans , j’étais en relation avec un frère de l’église pendant une année, après le une année de la relation le frère il est aller faire ses études à l’étranger malgré notre sepation nous étions toujours en relation je lui aimait et il m’aimait aussi, mais moi j’avais peur de la distance et mes pensées se tournaient toujours vers la négativité je pensais mal pour lui je croyais comme s’il me trompais orque ce n’était pas vrai, au fur de trop pensés les pensés se former en actions ce que je pensais c’est ce que je pratiqué vis-à-vis de lui en même temps je prié vraiment pour la relation, pendant que je lui voyais posté les photos sur Whatsapp avec ses amies sa me rendais de plus à plus jalouse et tout ce qu’il faisait sa m’énerver grave et j’avais décidé de rompre avec lui, malgré ma décision nous étions toujours amoureux l’un à l’autre, et en 2018 vers novembre nous avons rompue … Après 5 mois de séparation il m’envoyer un message de réconciliation il m’a dit qu’on se remette ensemble parce qu’il est toujours amoureux de moi malgré la distance et moi aussi j’étais amoureuse j’ai accepté et la relation se mise en forme tout était bien il m’appelait sur l’appel Whatsapp et on prenait du temps de parler après 2 mois il m’a demandé de me voir sur l’appel vidéo ,moi je n’étais pas d’accord parce que j’avais peur de mes parents et des mes frères ils sont trop rigueur et qu’il ne veulent pas que je puisse se mette das une relation amoureuse que de se concentrer à d’autres choses ,et à chaque fois qu’il m’appelait sur l’appel vidéo je ne décroché pas par peur des mes frères et mes parents vue que je suis là cadette, et il insistait ,j’avais gardé la vérité ai lieu de lui expliquer, j’ai gardé la vérité par peur qu’il me considére comme une petite fille et pendant tout ses insistance il pensais que je lui trompais et je lui veule plus et moi, j’avais décidé de lui dire la vérité mais il n’avait pas cru parce que le début je lui avait caché la vérité, à chaque fois trop des disputes, et sa me rendais mal à l’aise j’étais déconcentré en pensant qu’en notre relation déconcentré dans les études et dans ma relation avec Dieu car je faisais que prié pour la relation au lieu des prié pour d’autres choses
    j’ai pris encore une décision de rompre et de rester libre focalisé, dans mes études, dans ma relation avec Dieu ,mais notre relation est pris fin par le silence personne a envoyé à l’autre un msg d’une rupture, je lui avait juste proposé s’il veut s’engager avec une autre fille qu’il le fasse il m’avait pas répondu un silence.. Et depuis ce jour là la relation a pris fin malgré tout je suis toujours amoureuse de lui ,depuis notre sepation il ne pas engagé et moi aussi.
    Mais on s’écrit juste comme de simple ami.. j’ai le sentiment comme c’est lui l’homme de la vie, parfois j’ai envie d’arranger le choses et tout recommencer avec lui mais je peur d’être désobéissant devant Dieu pour ma décision prise d’arranger ma relation avec lui…. le garçon en question il m’aime bcp il m’écrit souvent et je le fasse aussi.. Mais je suis un peu troublé, je demande à Dieu qu’il me fasse connaître sa volonté pour cette relation même par des signes, des songes mais je vois rien, à chaque fois quand je prends la décision de lui oublié dans ma tête be fais que pensé à lui et son amour augmente des plus à plus, je prends le temps de prié pour lui et ses études….. Je me pose trop de questions pour cette relation vue que c’est ma tout première relation.

    je me demande si se remette ensemble c’est une bonne idée?si Je peux lui écrire en première pour arranger les choses ? Si aussi c’est la volonté de Dieu se remette ensemble.

    Merci Bcp.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      A mon avis, il est bon de vivre dans la simplicité, la droiture, la franchise.

      J’ai l’impression que vous cherchez à vous compliquer la vie volontairement. Soyez certaine que le résultat est effectivement une vie compliquée.

      Vous m’avez l’air d’aimer ce monsieur et qu’il vous aime. Et bien dites le lui.

      Au contraire, que faites vous ?

      • il vous aime mais vous lui dites qu’il a le droit de vous quitter,
      • il est fidèle (semble t il) et vous imaginez que peut-être il est en train de vous tromper,
      • vous l’aimez mais vous ne le lui dites pas.
      • Vous pensez dans votre cœur que c’est l’homme de votre vie et vous demandez à Dieu des signes et des songes (par ailleurs, c’est mauvais de penser se guider sur ce genre de choses, c’est pas fiable du tout).

      Bref, il me semble que vous adorez vous compliquer la vie. Si c’est votre choix, votre bonheur, continuez.

      Personnellement, il me semble qu’il est meilleur de vivre avec droiture, sincérité, franchise, simplicité, transparence.

      Ça se travaille. Avant de faire ou de ne pas faire quelque chose, plus chaque matin et chaque soir, priez Dieu, présentez lui ce que vous avez sur le cœur sans dire à Dieu ce que vous pensez qu’il devrait faire, mais demandez-lui ce qu’il aimerait, lui. Demandez vous ce que vous pourriez faire dans votre journée, posez vous la question de savoir ce qui serait droit, fidèle, simple et vrai.

      Vis à vis de Dieu, n’ayez aucune crainte, il comprend, vous aime, et vous bénit.

  10. Anoh Emile dit :

    Bonjour chers amis.
    Que Dieu vous benisse.
    Voici mon histoire j’ai besoin d’aide,
    je suis veuf , j’ai perdu mon epouse il n’y a 3 ans de cela et depuis ma situation financiere a pris un coup je suis un jeune fonctionnaire je le precise et pere de deux enfants je precise encore que j’ai mes enfants hors mariage et ma femme defunte mariee legalement elle et moi on a pu avoir d’enfant mais elle savait que j’ai enceinte une femme au dehors bref.
    Depuis lors je veux me remarier et j’ai fais deux rencontres sa n’a pas marche et pour la 3eme rencontre elle est agee de 5ans de plus que moi et elle n’as d’enfant elle est cadre d’une tres grande entreprise elle est aisee est 3 fois mieux financierement que moi hors moi dans mon esprit aujourd’hui je cherche une femme qui va epauler financierement, j’ai fais sa rencontre par l’intermediaire d’un grand ami et sa femme a 3 mois de rencontre je me suis presente a toute sa ma famille et a quelques mrmbres de ma famille et nous avons decide d’amenager ensemble dans une meme maison et puis que nous avons commencer amenage le doute s’intaller dans coeur je ne sais si je l’aime ou pas je suis chretien elle egalement , nous nous sommes associer pour avoir la maison et moi j’ai amenage deja et elle va le faire bientot je souffre enorment car je ne veux meme pas lui faire du mal elle est prete pour moi , que dois je faire merci de m’aider que Dieu nous garde
    je vous remerci

    • Marc Pernot dit :

      Franchement, je trouve que vous n’avez pas une façon très responsable de vivre. L’apôtre Paul conseille “tout est permis, mais tout ne construit pas”. Est-ce que vous pensez que votre façon d’avancer est constructive ? de tromper, de coucher, de faire des enfants un peu partout ?
      Maintenant, peut-être que vous essayez de construire ? De faire du solide et du vrai, du sincère, du fidèle ?
      Est-ce que vous avez sincèrement l’intention de vivre ainsi en vérité avec cette femme ? De la chérir, de la respecter, de l’honorer comme une personne précieuse ?

  11. Sylvia dit :

    Bonjour
    Je souhaite être éclairé sur ma situation.
    J’ai rencontré cette personne il y a 5 ans mais elle a dû rentrer dans son pays en Afrique car elle ne pouvait pas rester de manière illégale sur le territoire. On craint tous les deux Dieu.
    Ses nombreuses tentatives pour revenir sur le territoire sont restées vaines. Nos sentiments réciproques nous ont donc amenés à décidé de s’unir pour enfin vivre notre relation. Nous mettons tous les mois à travers des neuvaines Dieu au centre de ce projet et lui demandons que sa volonté se fasse. Mon problème est que je suis sans cesse remplis de doutes et principalement à cause des difficultés relationnelles liées à cette distance.
    Je bénéficie grâce à Dieu d’un certain confort de vie et je suis financièrement indépendante ce qui n’est pas le cas pour lui. De plus, nos contacts se font au gré de coupures d’électricité et ces périodes d’indisponibilités me plonge encore plus dans l’incertitude.
    Je me demande même parfois si ce n’est pas un signe supplémentaire que Dieu me montre pour m’indiquer que cette union n’est pas sa volonté.
    J’aimerais savoir si je fais fausse route.
    Le fait que nous nous retrouvions du jour au lendemain si éloigné et que ça soit si difficile de se retrouver n’est pas un signe de plus. J’ai besoin de vos conseils avisés.

    • Marc Pernot dit :

      Bon courage !
      Votre histoire me semble bien belle.
      Je ne pense sincèrement pas qu’il faille voir dans les coupures d’électricité un signe de Dieu !
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  12. Myrqueria dit :

    Bonsoir Pasteur Marc. Alors sans plus plus tardé, je vais droite au but.
    Moi personellement , j’ai 19 ans (je sais, je suis très jeune) et de mes plus jeunes ages vue à la situation que il y a des gens qui passe toute une serie de personne à aimer c’était pas plaisant pour moi. Car, je me suis dit que je ne pourrais le supporter. Et j’ai decidé à prier Dieu pour qu’il me choisisse une personne . Je lui ai tout décrit de lui à la moidre détaille. Je lui ai même dit il faut que se soit une personne que je connais jadis(parce que je sentais que j’ai pas la capacité de choisir) j’aivais 12 ans. Alors , je suivais Dieu comme un esclave dépouilllé de toute volonté. A 15 ans, un soir, il m’a envoyé prêché qlqu’un . J’ai ne voulais parce c’est quelqu’un que je connaissais depuis mes 9ans,(il a 5 de plus). Parce que je ne voulais pas qu’il me ridiculise. J’ai cédé et prêché ce garçon. Il ne m’a pas ridiculisé mais, il m’a dit :”j’ai fait cette demande à Dieu. De m’envoyer qlq’une qui m’aideras à faire l’évagile de Christ et pour qu’elle soit ma femme. Dans la sage décision de faire passer ce que j’avais de charge je lui dit Dieu m’a dit 1 je compte pas faire 2 sans sa vonlonté.
    Il devint pour moi un fils spirituel je lui conseillais, l’instruisais…
    Il fut un temps qu’il me parlait d’amour (j’étais méconnaissable de ce point , je ne ressentais rien interieurement, à ma connaissance juste il me faut qlqu’un. J’ignorais encore l’effet d’aimer qlqu’un). Après 7 mois, je ressentais de cœur une forte apréciation qui me fesait peur. Je me suis recourru à la prière pour savoir si c’était lui, j’ai pas eu de reponse qu’après 4 années. Je lui ai pas repoussé et lui disait que Dieu dit si ça se pourait. Mais pendant c’est 4 ans, il a connu plusieurs autres filles . Avant cette réponse de la 4e annee, je me suis c’est juste un fils.(je savais que j’aurais des fils et je suis au courante de mon appel) . Il avait habitude de m’insulter après s’excuser. Cette année , je lui dit la réponse. Il m’a dit qu’il ne veut plus de moi et allait annulé cette demande et m’a dit des choses très méchantes.
    J’avais su repousser tous les autres sur mon chemin pour avoir qu’un que lui en vue. Mais , je ne pouvais empêcher que d’autre me plaise autant qu’il avait d’autre petit’amie. J’ai maintenant un ami de la terminale de l’année derniére qui me courtisait puis septembre je lui deja repossé et dit tout pace que c’était un grand ami , on était trois ensemble .il est encore là et il me plait. L’autre ne veux plus me parler ,il m’accuse de briser c’est relation avec d’autre pendant que je gardais silence dans ces affaires de couple. Je n’espérait pas le perdre. Par ces mots et ces actions ,il m’a blesser cela diminue mon affection. Je ne sais que faire si je dois repondre le camarade ou attendre que 4ans revient á lui, ou balancer tout. Mais je prie encore sur ce sujet.
    En detaille, 4ans était dans un assemblé et avait quitter lorsque je luis prêchais il avait deja abondonner. Mais une chose des esprits cherchaient toujours à nous séparer.
    Mais , le camarade est dans un assemblé et craint Dieu mes nous ne voyons pas Dieu de la même manière.

    Il y a des choses que j’ai pas pris le tant d’écrire.
    Merci de répondre.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour Mademoiselle
      Effectivement, tout cela est un peu compliqué et embrouillé dans votre vie. Vous pensez à plusieurs hommes en même temps, entremêlez les histoires. Je pense qu’il serait bon de prendre du temps pour se poser tranquillement dans votre vie. Apprendre à être fidèle aussi dans son cœur, son attention, sa compréhension de l’autre, son pardon. Si l’on pense à quelqu’un qui, peut-être, pourrait être la personne avec qui on a envie de vivre et de vieillir, alors il me semble bon de ne pas regarder ailleurs pendant ce temps là, jusqu’à ce que l’on pense peut-être que ça n’ira pas, qu’on rompe alors le plus humainement et dignement possible. Et alors, il me semble utile de vraiment rompre, pas de faire semblant de rompre à moitié en imaginant pouvoir être “juste ami” avec un ex… et encore moins le garder en réserve dans un coin de son coeur.
      Mais il n’y a que des cas particulier dans la vie, et mes conseils ne valent que pour le cas général. Faites donc au mieux, bien sûr, dans la confiance que nous avons dans le pardon de Dieu. En s’appuyant sur lui aussi pour éclairer notre conscience sur ce qui est le plus juste de faire.
      Dieu vous bénit et vous accompagne.

  13. Lydiane dit :

    Lydiane

     1 juin 2020 à 11 h 19 min

    Moi egalement je suis dans cette situation.
    Ma.mere.ne voit pas un.bon oeil.ma relation avec mon copain actuel
    Nous sommes de.deux cultures.differentes et je me dis cest ca qui derange ma mere.en plus il na pas.encore une stabilite financiere.elle a beau me dire que cest pas ca qui la fait douter de ma relation mais je pense que si car elle a.tpujours dit que ce nest pas ce genre dhomme qu’elle.voulait pour moi ,elle revait grand pour moi.
    Je rappelle.que ca fait 5 ans que je suis en.relation avec mon copain et nous avons un enfant.
    Jai deja tellement au Seigneur de m’eclairer ,de me montrer le.chemin.es ce que cest lui lhomme.de ma vie?
    Si oui pourquoi malgre.notre volonte d’etre.ensemble et de nos efforts pour.concretiser notre union ca semble si difficile?
    Es ce que cette.difficulte n’est pas un signe?
    Je l’aime enormement et de toutes les relations vecues il.est le seul.qui a.ete.different.de part sa maniere.d’etre et de se comporter.En lui jai vu une ame soeur .
    Mais es ce que cest l’ame soeur reserve par Dieu pour moi?

    Répondre

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Effectivement, il convient de regarder la réalité en face, les difficultés et les opportunités, les fragilités et les forces, les atouts et les handicaps.

      Mais il ne faut certainement pas voir dans les difficultés un signe de Dieu. Dieu n’envoie que des bénédictions. Et si vous sentez une profonde affinité avec ce monsieur, je ne pense pas que Dieu irait contre. Il n’est pas comme ça. Mais la personne humaine a bien des dimensions, parfois il peut y avoir des affinités superficielles qui cachent des incompatibilités. Je ne peux pas savoir ce qu’il en est, c’est à vous de mesurer cela.

      Ensuite, je comprends un peu votre mère, elle a peur pour sa fille de la voir vivre avec un homme qui n’a pas de situation stable, que vous ayez fait un enfant sans être engagés par le mariage… effectivement, il faut comprendre qu’une mère espère pour sa fille chérie une trajectoire plus (comment dire cela gentiment ?) plus construite.

      Je pense que vous pouvez le comprendre ?
      Ensuite, vous avez raison de vivre comme vous pensez devoir le faire. Et en même temps essayer de mettre en place les choses, ne serait-ce que pour que votre mère soit plus tranquille, mais votre enfant et vous aussi ?

      En tout cas, Dieu, lui, vous bénit et vous accompagne

      • Lydiane dit :

        Merci pasteur pour votre intervention.
        Le mr se bat vraiment pour ameliorer la situation et quon puisse fonder un foyer.il m’a demande de me renseigner quand aux formalites pour que sa famille rencontre deja la mienne.
        Mais je me dis ma mere etant deja dans cet etat d’esprit(que la relation n’aboutira nulle part) es ce qu’elle acceptera meme de rencontrer sa famille?
        Par ailleurs jai decide de lacher prise et de me laisser porter par les evenements tout en demandant au seigneur d’agir et que sa volonte soit faite.
        J’espere avoir un bon denouement a cette situation car je suis partagee entre un amour pour homme et suivre la volonte de mes parents.
        je souhaites de tout mon coeur que les 2 parties puissent etre en accord afin
        Que je sois plus epanouie.

        • Marc Pernot dit :

          Dieu vous bénit et vous accompagne.
          Pensez aussi à votre enfant. A cette famille que vous formez tous les trois.
          Si vos parents ont du respect pour leur fille (ce n’est pas toujours le cas), même s’ils ne sont pas d’accord avec l’homme que vous avez choisi, après cinq ans de fidélité et un enfant, ils pourraient commencer à arrêter de vous embêter. Si vous parents ne vous respectent pas, effectivement, c’est triste. Vous pouvez les respecter, eux, dans leur humeur et leur dire que de votre côté vous les considérez comme de bons parents qui vous ont donné la vie et élevée, et qu’ils seront bienvenus chez vous, tant qu’ils respectent ceux qui sont avec vous.

          • Lydiane dit :

            J’aurai une derniere question a vous posez pasteur .lhomme de Dieu que vous etes pourrait me conseiller de faire comment pour arranger la situation?
            Jai tellement essaye de solutions mais rien
            Le dialogue avec les parents ca passe
            Le temps qui reste le seul.juge comme on le dit mais rien
            Alors que faudrait il que je fasse pour pouvoir apaiser tous ces problemes?

            Merci encore pour votre aide
            Je prie beaucoup et quand ca va pas je me refugie en Dieu et le fait de parler a un homme de Dieu me fait du bien

          • Marc Pernot dit :

            Bon courage, c’est bien difficile.
            Il me semble que vous aimez cet homme, le père de votre enfant. Je ne pense pas que vous deviez laisser cela être brisé, même par vos parents.
            Mais je ne suis pas sur place, je ne suis pas vous. Je n’ai pas parlé avec vos parents pour savoir ce que vraiment ils reprochent à ce monsieur, et comment ils brisent le cœur de leur fille…
            Donc je ne peux pas trop m’aventurer à vous donner des conseils plus précis qui auraient bien des chances d’être n’importe quoi.
            Donc, oui, il faut réfléchir dans votre cœur, votre intelligence, votre foi, votre conscience et avancer.
            Dieu vous bénit et vous accompagne

  14. Lydiane dit :

    Bonjour pasteur
    J’aimerai.vraiment beneficier de vos.conseils.car je suis un peu perdu .trop.de pensees.m’envahissent ainsi que les difficultes.
    Je peux pas en.parler a ma.famille.vu que ca.finit toujours en dispute.
    Je me.tourne aujourdhui vers vous pour avoir une demarche .
    Merci

  15. Genesys dit :

    Bonjour pasteur,
    J’aime un garçon plus grand que moi, on a eu des conflits familiaux alors j’ai demandé à Dieu si c’était lui ou pas quand il mavait quitter a cause de ces conflits la.. j’ai demandé à Dieu de me révélé si c’est lui ou pas…et c’est a ce moment là que le garçon a téléphoné plus de 3 fois on s’est remis ensemble mais après on a eu une dispute qui nous a emmener à la rupture. C’était une parole qu’il n’avais pas pu tenir et quand je lui ai fait comprendre que c’est pas bien ce qu’il a fait, il n’a point répondu. Alors j’avais dit que je le quitter, il m’a dit bye a jamais. Mais après il retourner juste pour parler quelque minutes des trucs qu’on parler…mais après il a dit bye… Je lui ai re parler de nous il m’a dit qu’après il va répondre a mon message mais rien…quand il m’avait quitter avant il a tout bloqué…changer mon nom (quand le nom change l’application dit qu’il a changé votre nom ou pas) mais la rien de tout ça pas de bloquage ni de changement de nom ni changer le code de son compte…quand je l’ai dit que j’attend sa réponse il me dit qu’il me quitte.

    Pouvez vous me donner des conseils svp apropos de ça . Merci Dieu vous bénisse

    • Marc Pernot dit :

      Peut-être que vous avez trop vite interprété comme un signe de Dieu une coïncidence de trois appels.
      Dieu ne parle pas comme cela. Il vous ouvre le cœur et l’intelligence. Cela demande de prier, d’ouvrir les yeux par vous-même, de réfléchir et de prier encore. Ensuite,c’est à vous de faire des choix.
      Je ne peux pas décider à votre place (Dieu lui-même ne le fait pas). C’est à vous d’analyser la situation, de comprendre ce qui doit être compris, d’agir pour le bien. Avec l’aide de Dieu.
      Il vous bénit et vous accompagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *