Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Vous aimerez aussi...

112 réponses

  1. Elisabeth dit :

    C’est l’histoire de toute une vie de questions, de confusions, que je suis sur le point de partager avec vous, j’ai tant besoin de votre aide, car je déprime.

    Depuis l’âge de 16 ans, j’ai toujours demandé au Seigneur de me donner un bon mari, j’avais décrit tous les critères d’homme sur une feuille. Je priais tous les soirs. A 21 ans, j’étais très courtisée, parmi les hommes qui me faisaient la cour, il y avait un homme pour qui j’étais amoureuse plus jeune. Hélas, il ne prêtait pas attention à moi, car il me voyait comme une petite sœur. Bizarrement, il s’est épris de moi, néanmoins je ne ressentais plus rien pour lui. Il ne cessait de me déclarer son amour avec temps de tendresse, d’attention, bref il me traitait comme une princesse. Jamais un homme ne m’avait traité de la sorte. Puis, voyant tout cela, j’ai prié mon Dieu afin que cet amour soit réciproque, en vain. Chaque fois je voyais la tristesse dans ses yeux, il me suppliait d’essayer mais je n’y arrivais pas. J’ai commencé à devenir très froide envers lui pour qu’il me laisse tranquille, car je ne voulais pas lui donner de fausses illusions.

    L’année d’après il est allé à l’étranger poursuivre ses études. Le jour où j’ai appris la nouvelle de son voyage, j’étais indifférente. Tard dans la nuit, dans mes songes, je le revoyais en train de me supplier de l’aimer, les attitudes sévères que je lui faisais subir. Du coup, je me suis mise à pleurer à chaude larmes, je me suis sentie toute seule, j’ai ressenti un manquement tout au fond de moi. C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à l’aimer profondément.

    Je lui ai demandé pardon, malgré tout, il m’a pardonné. Au fil du temps nous avons renoué notre amitié.J’ai découvert que nous avions beaucoup de choses en commun, un bon feeling et qu’il correspondait exactement à mes critères d’homme. A chaque fois que je faisais le jeûne ou la neuvaine pour que le Seigneur me montre des signes concernant mon futur mari, c’est lui que je voyais.

    Notre amour est enfin devenu réciproque. Aujourd’hui, nous sommes tous les deux âgés de 26 ans, il vit toujours à l’étranger et je ressens le besoin d’être en couple. Hélas,Il est sans emploi, rencontre des difficultés financières et sa situation dans son pays d’hôte n’est plus régularisée. Il m’avait promis de venir le mois de décembre dernier pour éclaircir les choses, mais n’a pas pu à cause de sa situation. Nous avons pris la décision de tout arrêter, puisqu’il craignait de ne pas pouvoir respecter sa parole.

    Je me sens seule, triste et je l’aime toujours et encore plus. J’ai décidé d’entamer lundi dernier une neuvaine accompagnée du jeûne pour avoir une solution. Que dois-je faire? Pourquoi le sort s’acharne sur moi? Oui, c’est ce que je ressens. Aidez-moi mon père. Est-il vraiment l’homme de ma vie ?

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour mademoiselle

      Je tiens à vous féliciter pour votre démarche de cœur, d’intelligence et de foi.

      Je ne pense pas qu’il faille chercher à interpréter les rêves, ce n’est pas un indicateur fiable car à travers cette expression de notre inconscient se mêle nos peurs, nos espérances, nos hormones, nos blessures anciennes, nos souvenirs, ainsi que les impressions reçues les jours précédents dans nos rencontres et les choses vues par exemple à la télé… et peut-être aussi la voix de Dieu.
      Mieux vaut prier et réfléchir. Manifestement, vous êtes largement capable de cela, notant les signes positifs et les signes négatifs des liens éventuels avec cet homme.
      Moi-même, je ne peux faire ce bilan, bien sûr. Ce serait très arrogant de ma part, et cela serait prendre des risques importants pour vous, inconsidérément.

      C’est vraiment à vous de discerner.

      Et pour cela, Dieu vous bénit et vous accompagne, dans cette prise de décision, et il continuera à vous accompagner quelle que soit la décision que vous prendrez. Car lui non plus ne vous forcera pas la main.

  2. Frère john dit :

    BONJOUR PASTEUR J AI UNE HISTOIRE COMPLIQUÉ QUE JE NE SAIS MÊME PAS OÙ COMMENCER QUE DIEU ME FASSE LA GRÂCE .PASTEUR JE SUIS NÉE D UNE FAMILLE NON CHRÉTIENNE A L ÂGE DE 13 ANS J AI DONNÉ MON CŒUR À JESUS DANS UNE ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE PROTESTANTE BAPTISÉE DANS L EAU ET BAPTISÉ PAR LE ST ESPRIT ,SUITE À DE VOYAGE DE TRAVAIL DE MES PARENT DE VILLE EN VILLE J AVAIS PAS PASSER BEAUCOUP DE TEMP D AFFERMISSEMENT DANS MON ÉGLISE MAIS J AVAIS PAS PERDU MA FOI A 19 ANS JE SUIS ARRIVÉ EN FINLAND COMME RÉFUGIER APRÈS J AI EU UN ENFANT AVEC UNE FEMME BLANCHE FINLANDAISE SANS SE MARIÉ APRÈS ÇA N A PAS MARCHÉ J AI RÉFLÉCHI À MOI MÊME TROUVER UNE FEMME DE MÊME PAYS D ORIGINE QUE MOI ON A EU 3 ENFANTS ON SE MARIÉ COUTUMIER CA N A PAS MARCHÉ ON SE SÉPARER CORRECTEMENT APRÈS JE ME SUIS DÉMÉNAGÉ EN FRANCE J AI RENCONTRÉ ENCORE UNE FEMME DE MON PAYS D ORIGINE ON A 3 ENFANTS TELEMENT NOTRE COUPLE A TOUJOURS DE PROBLEMR DISPUTE ALORS J AI DÉCIDÉ DE TROUVÉ UNE ÉGLISE POUR ÊTRE ENSEIGNÉ ET AFFERMIS MOI ET MA FAMILLE MAIS MA FEMME N EST PAS BEAUCOUP INTERSSER A L A PAROLE DE DIEU APRÈS CA NE MARCHE TOUJOURS PAS DANS NOTRE COUPLE ON NE VOIT PAS LES CHOSES DE LA VIE DE LA MÊME FACON RÉFLEXION DONC ÇA NE MARCHE TOUJOURS PAS ON EST EN 8 MOIS DE SÉPARATION NOS ENFANTS SOUFFRE ÉNORMÉMENT DE TOUT CE SÉPARATION J AI TOUT ESSAYÉ D ARRANGER AVEC LA MÈRE DE MES ENFANTS C EST TOUJOURS COMPLIQUÉ APRÈS JE ME SENS TELEMENT PERDU QUE JE COMMENCE ENCORE A M ENGAGÉ DANS UNE NOUVELLE RELATION AVECBEAUCOUP DE CRAINTE ET PEUR SI LA SÉPARATION ARRIVE ENCORE J AIME BEAUCOUP LE SEIGNEUR MAIS JE ME SENS PERDU DANS MES RELATIONS AMOUREUSE CHAQUE AMI DT MEMBRE DE MA FAMILLE M APPORTE DE CONSEIL QU IL ME FAUT CONTUNUER À ARRANGER OU SUPPLIER LA MÈRE DE TES 3 DERNIÈRE ENFANTS POUR REPRENDRE LA RELATION ET LES AUTRES ME CONSEIL DE RÉCONCILIER AVEC LA MÈRE DE MES 3 PREMIÈRE ENFANTS ET LES AUTRES ME CONSEIL D AVANCER AVEC MA NOUVELLE RELATION VRAIMENT UNE SITUATION DÉLICATE QUI ME TROUBLE

    • Marc Pernot dit :

      Mais que cherchez vous donc ? Éparpillant des ex-femmes et des enfants un petit peu partout dans le monde…
      A mon avis, il vous faut commencer à apprendre à vivre célibataire pour faire une pause dans cette course folle.
      Je pense que vous devriez arrêter de vouloir absolument être en couple. Et arrêter d’insister pour que telle ou telle de vos ex-femmes de vous reprendre. Si elle ne veut pas, cela se respecte.
      Quant aux enfants, vous en avez déjà suffisamment, il me semble, plus avec cet éloignement pour que ce soit déjà un responsabilité très très prenante pour vous en occuper comme un père s’occupe de ses enfants. Je pense que vous devriez vous concentrer là dessus. Être un père le plus digne possible, prenant du temps pour vos enfants, partout où vous en avez. C’est déjà du boulot, du beau et bon boulot à faire, extrêmement prenant.
      Pour devenir un homme assumant ces responsabilités majeures et magnifiques, je pense que là dessus vous avez raison, oui : renouez avec la foi, la prière, la réflexion. Laissez Dieu vous apprendre à être un bon père.
      Dieu vous bénit et vous accompagne.

  3. John dit :

    MERCI PASTEUR MARC PERNOT QUE NOTRE DIEU VOUS BÉNISSE POUR LA SAGESSE QU IL VOUS A DONNÉ DE ME RÉPONDRE SUR MON CAS VRAIMENT ÇA M A TOUCHÉ SURTOUT CE QUE VOUS M AVAIT D APPRENDRE À VIVRE CILIBATAIRE ET À ÊTRE UN BON PAPA POUR MES ENFAJTS .AIDEZ MOI PASTEUR COMMENT VIVRE UNE VIE CÉLIBATAIRE ET COMMENT ÊTRE UN BON PÈRE ? JE SUIS MAINTENANT PERMANENT DANS MON ÉGLISE ÇA FAIT 4,ANS DE FOIS JE SUIS À LA SÉCURITÉ À LA PORTE DE NOTRE ÉGLISE LE DIMANCHE MAIS J AI VRAIMENT CE DÉSIRE D AVANCER AVEC LE SEIGNEUR J AI UN APPEL D ÉVANGÉLISER LE SANS ABRIS LES GEBS DE LA RUE J AI UN CŒUR D AMIUR ET DE PITIÉ POUR LES GENS .UN COUPLE DE PROPHÈTE BLANC AMÉRICAIN ILS ÉTAIENT EN VISITE DANS NOTRE ÉGLISE ILS OBT PROPHÉTISÉ SUR MOI PAR RAPPORT À CET APPEL’ A MON AVIS JE CHERCHE DES ÉGLISES QUI ORGANISE LES COUR DE MISSIONNAIRE BÉNÉVOLE JE PRÉFÈRE M ÉLOIGNER UN PEU DE MA ZONE DE CONFORT POUR SE CONCENTRÉ PLUS AUX CHOSES DE SEIGNEUR MAIS J AI BESOIN DE TES CONSEIL S IL VOUS PLAIT

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Je pense que vous devriez prendre du temps pour vos enfants avant de vous disperser dans encore autre chose.
      Mais peut-être que vos occupations vous laissent énormément de temps libre et assez d’argent pour de fréquents trajets vers la Finlande ?

  4. Lou dit :

    Bsr homme de dieu ‘moi je voulais savoir est ce biblique qun homme de dieu dise ke tel homme n est pas ton mari’

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Vous voulez dire qu’un monsieur prétend parler à la place de Dieu ? Je trouve cela un peu inquiétant.
      Personne ne devrait se prétendre médiateur entre Dieu et la personne. C’est prendre la place de Dieu lui-même.
      Même Jésus, annonçait les promesse de Dieu, et il nous encourageait à s’adresser à Dieu directement, seul à seul, dans le secret.
      Pour savoir si telle personne est ou n’est pas faite pour vous :

      • Vous avez votre tête pour réfléchir si c’est une personne honnête, sérieuse, fidèle, respectueuse…
      • Vous avez ensuite votre prière, votre conscience pour en discuter avec Dieu.
      • Vous avez des ami(e)s et des parents, peut-être qui vous aiment et savent comment il se comporte dans la vie.

      C’est ensuite à vous de vous faire votre propre décision.
      Dieu vous accompagnera et vous bénira
      Quant à cette église où un homme prétend à parler à la place de Dieu et décider à votre place, personnellement, je me méfierais de cette église.

  5. So33 dit :

    Bonjour pasteur il y a quelques semaines j’ai fait une prière en demandant la volonté de dieu pour l’homme que j’aime même si nous sommes pas en couple de son retour et si il n’est pas pour moi qu’il reste la ou il est.
    Lorsque j’ai allumé mon téléphone il m’a envoyé un message de routine mais quelques jours après c’est redevenu au point mort parceque j’ai pris mes distances car je voulais être désiré comme une princesse, hélas sans succès.
    J’aimerais être éclairé
    Bonne journée !!!

    • Marc Pernot dit :

      Euh, je ne sais pas si ce monsieur vous aime. Mais j’ai l’impression que vous n’avez pas compris ce que c’est qu’aimer. Je veux dire : aimer pour bâtir un vrai couple, une famille. Car alors, aimer c’est vouloir prioritairement que l’autre soit heureux. C’est être heureux que l’autre se porte bien, qu’il progresse, avance, s’épanouisse. Pour faire un couple, il est nécessaire qu’un tel état d’esprit soit réciproque (sauf temporairement quand l’un des deux se porte mal).

      L’amour que vous semblez chercher c’est plutôt l’amour où l’on attend de l’autre qu’il fasse tout pour vous rendre heureuse vous. En fait, c’est vous que vous aimez, pas lui. Je veux dire pas d’amour au sens de d’aimer pour construire quelque chose ensemble. Votre “amour” pour lui est l’amour que l’on a pour un objet utile pour nous faciliter la vie. L’amour d’une princesse pour son esclave. C’est comme cela que j’aime mon précieux téléphone. Mais ma femme, je l’aime autrement, et elle aussi. Heureusement.

  6. Ngny dit :

    Bonjour Pasteur!
    J’ai lu vos conseils et je sais que cela pourra m’aider dans ce je traverse.

    Après savoir méditer sur les histoires d’être dans le concubinage sans être marié, j’ai décidé de vivre dans l’abstinence en attendant l’homme qui m’aimera et qui acceptera de se marier avec moi puis faire des rapports sexuels. Ma décision est largement animée par la Bible.

    Après plus de 5 ans d’abstinence, j’ai rencontré un garçon sur le net puis je lui donné mon numéro de téléphone. Il m’appelait régulièrement durant des heures et on parlait de tout et de rien. Après 2 mois, on s’est rencontré face à face. Il m’a semblé bien mais avec la sagesse que Dieu m’a donné, je lui ai dit qu’on devrait prendre un peu du temps pour mieux se connaitre pour savoir si on peut se mettre en couple ou pas. Mais je lui ai dit qu’on était libre de mener aussi nos vies comme nous le voulions et que s’il trouve une fille et qu’il veut être avec elle, qu’il le fasse. Moi je le lui ai dit pour voir sa réaction et le but de notre histoire.

    6 mois après, je lui disais qu’il était un homme bien et je m’attachais déjà à lui.Après 2 semaines et suites à mes nombreux messages, il m’a annoncé qu’il avait trouvé une fille. Cette annonce a été un coup de massette sur la tête mais connaissant la parole, je lui ai dit que Dieu trouvera une solution et que s’il n’est pas mon époux il partira mais s’il est mon époux, Dieu pourvoira.

    On a continué à communiquer pendant qu’il était déjà en concubinage avec cette fille. Je continuais de lui dire qu’il me manquais et lui aussi me le disait quelque fois. Je savais que tant qu’il était en concubinage, je ne pourrai jamais sortir avec lui.

    Un jour, il m’a proposé de sortir avec lui et qu’on devait garder notre relation en secrète parce qu’il ne voulait pas que sa partenaire découvre ça. Cette proposition m’a brisée en morceau et j’ai vraiment été déçu de son comportement. Je lui ai dit que j’étais incapable de réaliser une telle chose et il m’a dit que si je n’étais pas prête, que je laisse tomber et on a laissé tomber.

    Je suis étonnée qu’un tel homme demeure dans mon coeur ce que je n’ai jamais eu auparavant. Je me suis attachée à lui à cause de son honnêteté à mon égard mais je réalise que c’est un homme infidèle. J’ai continué dans la prière parce que je ne comprends comment mon coeur s’attache à un tel homme.

    J’ai envie de passer à autre chose mais j’ai l’impression d’être attachée par mon coeur et mes sentiments. Je ne comprends rien de ce qui se passe.

    J’ai décidé de tuer les pensées de mon coeur et j’ai fait 3 mois sans prendre de ses nouvelles. 3 mois plus tard, la pensée est revenue et j’ai envoyé un message sur son numéro et il m’a répondu. Il m’a dit qu’il n’est plus en couple et qu’il est déjà dans un autre pays. J’ai dit Dieu soit loué, que je devais aussi perdre mon temps comme cette fille et que ça pouvait ne pas marché.

    On a continué à communiquer. Actuellement, je me rends toujours compte que je suis attachée à lui, mon coeur m’étonne vraiment et je ne sais même pas quoi faire. On n’est jamais sorti ensemble sexuellement.

    Avec toutes ces pensées, je lui ai tout dit. Je lui ai dit que si je me marie avec un autre homme est ce qu’il sera touché, il m’a dit oui. Je lui ai alors demandé ce qu’il voulait de nous 2 et que si on pouvait se mettre en couple, il m’a dit qu’il est trop loin et qu’il ne pourra pas me donner des faux espoirs et qu’il ne pourra pas supporter aussi d’être seul sans me tromper.

    Avec toutes ces choses, je continue de m’attacher à lui et j’ai dû mal à passer à autre chose. Je me rends compte que mon cœur a un problème et parfois je ne sais pas quoi faire. Je continue dans ma prière et j’aimerai aussi un avis externe pour avoir plus d’informations sur ce sujet.

    Je me dis que vos conseils me donneront un aspect biblique que je connais peut être pas.

    Merci

    Zazy

    • Marc Pernot dit :

      A mon avis, c’est assez clair quand il dit que “il ne pourra pas supporter aussi d’être seul sans me tromper.”
      Je ne vois pas du tout ce que vous pourriez imaginer construire de solide, de fidèle et de beau avec ce monsieur.
      Même pas besoin de la Bible pour cela 🙂

  7. Dania44 dit :

    Bonsoir pasteur,

    Je confuse car un jour avant le jeûne que j’ai effectué l’homme dont je suis tombé amoureuse m’a fait part avec une audio que lui ne voulait pas être avec moi vu ma situation actuelle et la sienne car lui il se bat pour arranger sa situation personnelle et professionnelle.
    Son audio m’a complètement retourner le cerveau j’avoue que je lui ai rendu la monnaie de sa pièce par écrit puis sa c’est impeut mal passé et il ne me répondait plus.
    Le lendemain comme je vous ai dit je me suis mis en jeune de prière, puis lorsque je me suis endormie l’homme dont je suis amoureuse me montrer un enfant et me disait que se serait une femme dont il sont soit disant une relation fraternelle qui s’occupera de cette enfants, j’ai encore de nouveau rêvé de lui avec cette même femme et au part avant je rêvé souvent de lui avec cette même femme.
    Quelle message dieu ve me faire parvenir ?

    Je vous souhaite une excellente soirée !

    • Marc Pernot dit :

      Bonsoir
      Cela n’a pas de sens de vouloir interpréter les rêves. Ils sont un mélange de votre inconscient, de vos désirs, de vos hormones, de vos peurs, de vos blessures anciennes et de vos espérances, du dernier film que vous avez vu…
      Certes, il existe certainement des charlatans qui prétendent savoir les lire, mais je ne m’y fierais pas.
      Priez Dieu, réfléchissez avec votre tête, priez encore, réfléchissez encore… et prenez vous-même de sages décisions avec votre conscience éclairée,
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  8. Codjo dit :

    Bonsoir Pasteur !

    Je n’ai pas pas encore posé mes préoccupations pour en recevoir les réponses mais à lecture de vos réponses aux différentes questions dessus-ci , j’ai senti comme une paix intérieure m’envahit.

    Mon histoire n’est pas vraiment belle. J’en suis pas moi-même fier, et cela Dieu m’en est témoin.

    J’ai 25 ans et je suis étudiant. En classe de CM2 en 2009, j’ai fait une alliance avec Dieu, celui de ne pas avoir de sexe avant d’être marié. Aussitôt, je me suis engagé dans cette direction.

    Par la grâce de Dieu, Jai pu tenir jusqu’en 1ère année d’université où je fis la connaissance de Flora en Mai 2016, une soeur chrétienne d’une autre communauté par le biais de mon ami d’enfance qui était au fait son camarade du lycée. Elle était en 1ère série littéraire.
    Dès ma première vu d’elle, je suis tombé sérieusement amoureux d’elle, ce qu’elle ne m’a pas caché non plus. De son côté, elle avait déjà 2 ans passé eu le sexe avec un ami mais suite à cela elle décida de ne point livrer son corps à un quelconque homme avant de se marier.
    Déjà, on avait un point commun, celui de vivre la chasteté jusqu’au mariage. Après l’avoir promis le 8 Juillet 2017 de la fiancer lorsqu’elle reviendra pour les vacances 2019. Car après son admission au BAC session 2017, elle devait aller dans un autre pays le Burkina Faso pour ses études en droit ce que je lui avais demandé de faire car j’aimerais que ma future femme soit juriste. Elle répondais à mes exigences sans le moindre murmure ou hésitation.
    Aussi, lui dis-je, cette séparation de 2 ans nous permettra certainement de recevoir un signe de conviction que nous étions fait l’un pour l’autre.
    Pasteur, je l aime véritablement vous savez. Malgré que j’étais certe un jeune attaché au Seigneur et investir dans les activités ecclésiastiques à l’église comme au lycée et à l’université, je ne manquais pas parfois de la blesser avec mes mots et certains comportements maladroits, mais sans murmures ni colère, elle était toujours la 1ère à présenter les excuses.
    Elle m’est vraiment chère et je le suis aussi pour elle. On s’aime vraiment, mais je lui disais toujours qu il fallait forcément attendre un signe de Dieu( à cette étape de ma marche avec Christ, je ne savais pas encore que l’amour était qu’on ressentait l’un pour l’autre était déjà un signe y compris certains critères comme être réellement convertie, etc).Mais suite à promesse que j’ai fait à Flora, deux mois après j’ai eu le sexe avec une amie du groupe musical chez qui je dormais depuis presque 11 mois pour aller à l’école à cause des difficultés financières que les parents éprouvaient donc ne pouvant pas me prendre une chambre cette année comme les années précédentes. J’y vivais avec sa mère qui m’a aussi tôt considéré comme le 1er fils qu’elle devrait avoir à avant le décès de son époux.
    Après plusieurs fois après résisté plusieurs déjà, lorsqu’elle la proposa encore ce jour-là je n’ai pas hésité d’aller avec elle puis aussitôt contre toute attente elle tomba enceinte. Alors que je venais d’être admis à un concours qui me permettrait d’aller finir mes études en dehors du pays et dans une université internationale, la nouvelle de la grossesse m’avait tellement abattu que j’ai dû annuler le voyage pour me trouver un emploi car je venais aussi d’obtenir mon BTS.
    Sa mère qui m’aimait véritablement m’a dit qu’elle prendrait toute en charge et que je ne devais pas lamenter pour cela. Après pendant mois et des mois de pleuré et de colère contre elle(la soeur que j’ai enceinté ), J’ai décidé d e m’y mettre et d’assumer mon acte car j’étais aussi bien responsable. Certes,plusieurs j’avais refusé sa proposition déjà 2 fois durant ces 11 mois, mais j’ai fini par échouer et violer mon alliance avec Dieu. Avoir informé Flora dès la semaine que j’ai reçu l’information que j’ai enceinté l’enceintée.
    Puis j’ai demandé à Flora qui s’apprêtait à partir pour le Burkina Faso pour ses études en droit de s’en aller pour toujours et de ne plus m’espérer. Car je comptais désormais me mettre en relation et épouser avec celle qui était enceinte de moi. Je n’avais jamais aimé l’idée d’avoir un enfant dont je n’épouserai pas la mère.

    Mais malgré mon renvoi, Flora m’a dit après avoir longuement pleuré, je te pardonne cet acte parce que tu n’avais cessé de m’en parler dans les débuts et je craignais que ça arrive. Elle beaucoup ce jour-là. Moi de même. Elle m’a dit qu’elle ferait exactement ce que je lui avais demandé de faire. Aller et faire le droit comme je l’avais voulu, qu’elle prendrait l’enfant comme venant de ses propres entrailles.

    Après avoir donc assisté vraiment l’enceintée jusqu’à accoucher en Mai 2018, nous avons arrêté la relation car ça ne marchait vraiment du tout entre nous deux. Je décidai donc de rester vraiment en prenant 21 jours de jeûnes et prières pour retrouver ma relation avec Christ.

    Après avoir changé de lieu de culte des mois après à cause de mon déménagement, je fis la connaissance d’une nouvelle soeur (Felie) en Août 2018, à qui j’ai raconté cette histoire. Nous étions de très bon amis elle et moi quand tout à coup, nous sommes tombés amoureux l’un de l’autre.
    Mais se disant l’un à l’autre, c’est assurément une appréciation simple car nous habitions sur le même site de l’église avec d’autres frères et soeurs. Et en plus, je lui avais déjà avoué que j’étais sérieusement et véritablement amoureux d’une certaine Flora dont lui avait déjà montré et en parlait tout le temps.
    C’est dans cette atmosphère d’amitié que nous étions quand un jour de personnes membres de notre groupe d’évangélisation nous a annoncé en Octobre 2018, que le Saint-Esprit leur avait dit que nous étions fait l’un pour l’autre ( Felie et moi).
    Excité d’avoir reçu d’après moi ce signal de Dieu, j’écrivis aussitôt à Flora lui disant que Dieu vient de parler et à dire que tu n’es pas la femme de ma destinée( ce qu’on ne devrait jamais à une soeur de cette manière. )
    Elle a beaucoup de l’autre côté du fil. Moi également j’ai versé des larmes. Ce n’est que maintenant après plusieurs enseignements et recherches faites sur internet que je m’en suis rendu compte comme que j’avais agis comme un monstre.
    C’est ce jour-là elle annonça à mon père qui la connaissait comme mon meilleure amie su qu’au fait on s’aimait tous deux.
    Mon père après avoir écouté l’explication que je lui avais donné face aux prophéties m’a dit que je devrais me calmer et présenter mes excuses à Flora d’avoir parlé de la sorte.
    Je ne l’ai vraiment pas fait car j’étais vraiment excité par ces 2 prophéties qui avaient également augmenté mes sentiments pour Felie et pareillement chez elle aussi.

    C’est ainsi qu’en Novembre 2018, Felie et moi nous sommes mis ensemble. J avais déjà aussi trouvé un stage dont la prime me permettait de m’occuper de certaines charges de mon garçon.

    Flora me proposa que j’accepte au moins d’être de rester son amie ce que Felie ne voulait guère admettre de peur que je retourne avec elle. Voulant aussi être sincère dans ma relation avec Felie, je refusa d’offrir cette amitié à Flora car je l’aimais encore donc il fallait faire violence sur moi pour obéir à Dieu en la laissant( je croyais appeler payer le prix de l’obéissance).
    Mais malgré les mois qui passaient et malgré la joie et tout l’amour sincère que Felie me donnait, j’étais toujours amoureux et pensant à Flora. Je me rappelle encore de ces jours parfois au je coulais quelques larmes en pensant à Flora, une fille qui j’aime sincèrement et elle également. Je le sais et convaincu de c’est elle ressent pour moi. Elle en fait les preuves toutefois que je deconnais, elle m’a supporté.
    A y penser donc parfois, je m’attristais et je me disais, il faut que j’obéisse à la volonté de Dieu.
    De Novembre 2018 à Août 2019, j’ai fini par dire à Felie que j’étais toujours amoureux de Flora, j’avais pris même quelques instant de jeûnes pour que le Seigneur m’enlève ce amour diabolik que je ressentais pour Flora.
    Le 03 Septembre 2019 Flora revient au pays comme prévu et m’apporté comme cadeau une <> car avant son départ elle avait pris la mienne ce que j’ai aimé. Et je me suis moi-même acheté une autre. A son arrivé, je suis parti lui présenté toutes mes excuses, lui demander pardon pour tout le mal que je lui avais fait.
    Elle m’a pardonné puis a dit même si tu n’honores pas ta promesse d me fiancé com prévu, je respecterai ta décision.

    J avais vraiment prévu cette fois tenir ma parole , et aussi j’en ai parlé aux parents qui s’apprêtaient aller juste connaître ses parents aussi juste pour leur féliciter de la bonne éducation qu’ils avaient donné à leur fille.

    Alors que je m’appretais à informé son père et ma mère qui me connaissait bien de ce que j’aimais leur fille Flora et qu’on voudrait s’épouser une fois nos études terminer, le 13 Septembre 2019, pendant une veillée de priere entre jeune, un prophète annonce à Felie que l’homme dont elle est amoureuse c-à-d moi, était en train de courtiser une autre fille. Tout les jeunes qui connaissaient l’histoire m’ont regardé puis ont sourit. J’étais sur la batterie au groupe musical.

    Donc depuis lors, j’ai dit à chacune d’elle de s’en aller pour toujours de ma vie. Et je suis seul maintenant face à ma solitude.

    Je crains d’épouser Flora, celle que j’ai aimé et j’aime depuis maintenant 4 années puis me rendre compte dans le mariage après que j’ai fait le mauvais et qu’en plus Dieu m’avait prévenu.

    Je crains également de me marier à Felie par un amour influencé en parti par des prophéties, pourtant les enseignements que j’écoute sur internet et que je lis aussi affirment le plus souvent qu’on ne marie pas par prophétie mais par amour.

    Aujourd’hui, ce d’avoir promis le mariage à un moment à chacune de ses 3 filles( Flora,l’enceinté et Felie) leur épouser me fait culpabilisé. J’ai des remords d’avoir brisé d’une manière ou d’une autre le coeur de ses innocentes filles qui ont chacune de manière différentes m’ont offert le amour qu’une fille pour offrir à son homme. Je culpabilise même si j’en devrais choisi une parmi elle un jour ou une autre en dehors d’elles , je culpabilise de savoir qu’elles ont été méchamment blessé par moi.
    Mon coeur également a mal malgré que je sois le coupable.

    Merci de me pasteur.
    Que Christ vous remplisse davantage de sagesse !

    • Marc Pernot dit :

      Cher Monsieur
      J’ai effectivement l’impression que vous ne vous conduisiez pas de la meilleure des façons possibles.
      Ce n’est pas acceptable de courir après plusieurs personnes en même temps. Ce n’est pas bon pour ces personnes mais ce n’est pas bon non plus pour vous.
      A 25 ans, il n’est pas trop tard de devenir une personne responsable. D’enfin vivre dans la vérité, la fidélité, la sincérité, la droiture.
      Avec l’aide de Dieu.
      J’ai une pensée particulière de compassion pour ces femmes. Et pour votre enfant, j’espère que vous allez vous sentir responsable de lui et aider sa mère.

  9. Kouassi Grace Laurenne dit :

    Bonjour pasteur. J’ai une situation qui m’enbarrasse beaucoup. Il y a que mon petit ami qui est chrétien comme insiste sur le fait qu’il a la conviction que je suis celle qu’il veut épouser et il veut le faire le plus tôt possible alors que moi je ne suis pas prête et pas pressé. Car nous sommes ensemble et cela fait que 5 mois et le plus alarmant dans tous ça est que j’aurai bientôt 21 ans . Et suis encore étudiante . A chaque fois qu’on en parle et que dis que je ne suis pas prête il se fâche . Vraiment je ne sais quoi faire cela me déprime beaucoup. S’il vous plaît j’ai besoin de vos conseils

    • Marc Pernot dit :

      Bonsoir
      S’il veut vous épouser, il devrait d’abord vous respecter. C’est la base de la base.
      On ne force pas une personne que l’on prétend aimer. On n’insiste même pas !
      Alors qu’en plus d’insister, monsieur se fâche !
      Personnellement, je ne pense pas que vous pourriez construire un vrai couple avec une personne comme ça. Mieux vaut mille fois être seule qu’avec une personne qui ne vous respecte pas.
      Vraiment désolée pour vous que vous connaissiez cette situation.

  10. Claudia dit :

    Bonjour,
    J’ai 20 ans et je suis resté 3 ans avec mon premier amour que j’aime encore plus que tous. Malheureusement il m’a quitté il y a un peu plus d’un mois par manque de sentiments de son côté, et, s’est déjà remis avec une autre fille. Malgré ça, j’essaie de ne pas lui en vouloir et de garder la foi afin que nos chemins se retrouvent. Je demande à ce que tous bloquages entre nous soient retirés et que nous nous retrouvions pour toujours. Mais est ce que mes prières afin que Dieu nous remettent sur le même chemin sont autorisés? Ma demande est elle bien formulé et n’est elle pas égoïste? J’aimerai que ma demande soit accordé et que le Seigneur m’aide mais je ne veux pas l’offenser.
    Merci d’avance

    • Marc Pernot dit :

      Bonsoir Claudia

      Et bon courage. Ce n’est pas facile.

      Je pense que dans la prière il vaut mieux demander à Dieu de nous éclairer plutôt que de chercher à l’éclairer sur ce que nous aimerions qu’il fasse pour nous.
      Il vaudrait mieux lui demander ce qu’il a promis de vous donner : sa lumière, sa force, qu’il guérisse votre cœur blessé, qu’il vous donne d’avancer malgré les obstacles.

      Cela dit, vous ne risquez pas de l’offenser ! Il vous aime et il vous comprend.

      La question, c’est que si vous êtes totalement fixée sur ce que vous lui demandez, vous risquez de passer à côté de bien des bénédictions que Dieu a préparées pour vous sans même les apercevoir, sans les recevoir.

      Ensuite, sincèrement, je dois vous dire que je ne suis pas saisi de respect pour la façon dont ce garçon se comporte. Il vous a quittée il y a un mois après trois ans ensemble et il est déjà avec une autre fille ? Ce n’est pas correct, ce n’est pas une façon digne de se comporter dans la vie. Je n’ai pas du tout l’impression que ce soit un homme pour construire une vie, un vrai couple fidèle et durable, une famille…

      Dieu vous bénit et vous accompagne

  11. m. dit :

    Merci frére pouvez vous me répondre ? on ma reprocher dans ma famille que j’étais dans le péché de la rencontre que j’ai fait avec franck. Je suis convertie a DIEU on me repproche comme chrétienne j’ai fait rupture avec lui, il continue ses occulte magnétiseur mais je suis sùr que Dieu le sortira de celà et nous avons fait rupture j’ai beaucoup prier Dieu qu’il me mette un chrétien convetie sur mon chemin, et voilà qu’avec un homme nous sommes a 600kilométre l’un de l’autre avons fait des partage et sommes tombé amoureux ils va venir me voir ai je le droit ? je suis destabilisé m’on reprocher que je suis dans l’aveuglement nous sommes chrétienne évangélique. celà fait plus un ans que j’ai fair rupture avec franck que je n’ai jamais vue phisiquement. merci de me répondre si je suis en droit d’aimé je suis seul veuve depuis 6ans merci de vôtre réponse a mon égard qui m’aidera Dieu vous bénisse .

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Quand on est avec une personne qui ne nous convient pas, qui pratique des choses qui nous font horreur, je ne pense pas que Dieu nous condamne à rester en vie avec cette personne. Dieu serait vraiment cruel.
      Dieu veut notre bonheur, que nous puissions être bien dans notre vie de sorte que nous pourrons faire du bien aussi avec cette vie.

      Dieu est pardon, miséricorde et compréhension. Si vous vous étiez trompée en choisissant cet homme. Et bien vous pouvez demander à Dieu de vous pardonner, de vous éclairer. De vous donner de la force.
      C’est vrai que dans certaines églises, il y a des règles morales terribles qui enchainent les personnes. Je ne pense pas que Jésus était ainsi. Il a manifesté de la compassion, de l’amour. Vous n’avez pas de compte à rendre à l’église ou au pasteur. Mais à Dieu seul. Dans la prière. Il est amour et pardon. Il relève la personne, il donne sa paix.

      Si votre église est trop moraliste, et ne vous accepte pas comme vous êtes, je pense que vous devriez alors trouver une église protestante plus ouverte, qui vous rapproche de Dieu au lieu de prendre la place de Dieu pour juger.

      Cela dit, vous me faites un petit peu peur avec cette rencontre à distance. Ne vous précipitez pas. Ne cédez pas à la tentation de vous mettre en couple trop vite, avant d’avoir vraiment fait connaissance. Et cela prend évidemment quelques temps. Mieux vaut infiniment rester seule que de prendre le premier venu.

      Qui connaît ce que Dieu vous réserve demain ? Et l’an prochain ?
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  12. Nerea dit :

    Bonjour pasteur
    J’ai une situation qui me tourmente le cœur il y a un homme qui me fait la cour depuis longtemps pour autant cette homme je ne l’aime malheureusement, c’est quelqu’un de bien mais mon coeur n’y est pas à mainte reprise je lui ai dit que je ne voulais pas . Mais voilà pour ma famille c’est mon mari et c’est la voix de Dieu . Car j’ai mon pasteur qui a prophétisé que c’était mon mari et que mon mariage était combattu. Pour moi ce n’est pas spirituel certes mon mariage est combattu mais cette homme n’a pas ce que je recherche au niveau de sa personnalité je n’ai pas t’attrait ni physique pour moi cela ne peut pas être ma prophétie. J’ai de plus mal de me dire que je ne suit pas Dieu et que je désobéis mais je ne veux pas non plus me marier pour pêcher par la suite . Je demande au Seigneur mon père des réponses chaque jour je suis triste de cette situation

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Il me semble qu’un pasteur ne devrait pas se mettre entre Dieu et une personne pour lui dire qui elle doit aimer. Cela ne me semble avoir rien de prophétique, mais ressemble à de l’abus spirituel.

      Faites confiance à Dieu, directement. Par le Christ lui-même, l’Esprit vous est promis pour vous éclairer, vous , personnellement. Et c’est donc à vous de décider, ensuite, par votre libre conscience éclairée par l’Esprit, de ce que vous ferez dans votre vie. Jamais Jésus n’a placé une personne adulte sous le joug de sa famille et encore moins sous le joug d’un responsable d’église pour conduire sa vie. Au contraire, il libère la personne et critique sévèrement les chefs d’église qui mettent du poids sur le dos de leurs fidèles en essayant de les diriger. C’est au Christ que nous faisons confiance, pas dans une église et encore moins dans un homme, même et surtout s’il se prétend prophète. Le rôle de l’église et des pasteurs est de vous rapprocher de Dieu en ayant plus confiance en Lui, de vous libérer en vous aidant à réfléchir par vous-même, à prier par vous-même, à être plus en communion avec le Christ.

      Par ailleurs, le fait même que l’homme qui vous fait la cour insiste et insiste encore sans tenir compte de votre propre refus, cela n’est pas très bon signe non plus sur le respect qu’il vous porte. Comme vous dites très bien, comment vivre ensuite au jour le jour, sur la durée, dans ces conditions ? Je ne comprends pas non plus la façon dont voter famille se comporte vis à vis de vous ? Ce monsieur qui vous fait la cour est riche ? Ou bien c’est le pasteur de votre église qui fait pression derrière votre dos sur votre propre famille ? Ce serait alors vraiment grave.

      Bon courage. Et bravo de faire confiance au Seigneur pour vous soutenir et vous éclairer. Je ne rien vous conseiller de mieux, évidemment.

  13. Marcelin dit :

    Bonjour Pasteur
    Merci pour tous vos conseils.

    Moi je suis un jeune de 26 ans, célibataire sans enfants.
    J’ai rencontré une jeune femme de 30 ans qui a déjà eu un passé avec un autre homme et est actuellement mère de deux enfants. Le monsieur m’a abandonner quand elle était enceinte de son deuxième enfant et suite à un accident grave de la voie publique qui a entraîné la femme dans un coma de trois jours.

    Je l’ai rencontrée en février 2019 et je l’aime de tout mon cœur et je sens que c’est réciproque. Nous avons presque la même vision et je sens qu’avec elle je peux faire ma vie.

    Mais il se fait que mes pasteurs (puisque j’ai eu à changer de localités pour raisons d’études et de service actuellement, donc j’ai eu à rencontrer plusieurs pasteurs) et mes parents s’y opposent catégoriquement.

    Nous sommes tous de l’église des assemblées de Dieu et résidons actuellement au Togo, pays d’origine.

    Que faire dans ce cas de figure, SVP pasteur ?
    Merci bien

    • Marc Pernot dit :

      Cher Monsieur
      Je suis profondément désolé et vous présente mes excuses que des chrétiens aient aussi peu d’attention, de respect, de compassion pour leur prochain.
      Je suis ravi pour vous, pour ces enfants et pour cette femme qu’une vraie famille chrétienne puisse ainsi naître grâce à vous deux.
      Pourquoi un homme bon, comme vous, ne pourrais pas vivre ce beau projet ?
      Pourquoi cette femme et ses enfants qui ont été frappés cruellement par le malheur, l’infidélité, la trahison, l’abandon n’auraient pas le droit à cette nouvelle chance ?
      Dieu est un Dieu d’amour et de pardon. Christ, dans sa résurrection, incarne la possibilité de se relever, d’avancer, de vivre.
      Peut-être que vous pourriez aller voir à l’église presbytérienne, si vous en avez une proche de chez vous, ou dans une église luthérienne, épiscopalienne ou anglicane. C’est à dire une église qui laisse plus de place à l’amour de Dieu, manifesté en Christ, qu’à la rigueur impitoyable de la Loi.

  14. Sylvie dit :

    Bonsoir ou Bonjour Pasteur selon le moment où vous lirez.J’ai 19ans et j’ai un problème concernant la personne que je veux à mes côtés pour maintenant jusqu’à la fin de ma vie.Plusieurs jeunes hommes m’ont déclaré leur amour et m’ont assuré qu’ils sont prêts à suivre avec moi les enseignements du Christ,et m’ont promis qu’ils diront non à la fornication.Je les apprécie vraiment tous mais je ne sais pas comment choisir.Ils ont tous des qualités extras,une bonne personnalité,et ils semblent tous pouvoir m’aider dans ma vie spirituelle et professionnelle.Pouvez vous me guider?svp

    • Marc Pernot dit :

      Si vous ne sentez pas que l’un de ces Roméo est “le bon”, il est bien possible qu’aucun d’eux ne soit la bonne personne.
      Il est possible que c’est une personne que vous connaissez mais qui n’a pas attiré votre attention parce qu’il est moins doué pour faire la cour aux belles ?

      Mais je ne peux vraiment pas savoir, il faut placer cela devant Dieu.

      Il vous bénit et vous accompagne

  15. SJ dit :

    Bonjour pasteur j’étais en relation avec un jeune catholique et moi évangélique. Nous sommes beaucoup dans notre communauté fanatiques et cela le dérangeait beaucoup alors il disait que notre relation ne pouvais pas marcher mais moi pour son amour je le rassurais mais il a mit dans son esprit que nous ne pouvons pas être ensemble. Alors arrivé à un moment il ne voyait que mes défauts je lui rappelais que bien vrai que j’ai des défauts mais qu’il devrait plutôt se baser sur mes qualités comme je le fais. Et nous avons fini par rompre. Mais je l’aime beaucoup malgré qu’il m’a fait beaucoup de mal. Et ce qui m’emmène ici est que pendant notre relation je faisais beaucoup de songe où il y avait toujours une femme qui venait me l’arracher ou qui repondait à sa place lorsque je lui parlais. Et la première fois que j’ai vu cela dans mon songe je l’ai renvoyé de ma maison malgré sa supplication malgré qu’il me disais de l’ecouter. J’ai des regrets et je me dis que c’est Parce que je n’ai mis Dieu au centre que tout cela c’est produit. Alors après notre rupture decide de revenir à Dieu pour m’aider à le reprendre si c’est de façon spirituelle qu’on a rompu. Et je suis troublée car souvent mon cœur me demande d’abandonner et lorsque je baisse les bras je ressens que je fais erreur en abandonnant. J’ai besoin de votre aide

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour mademoiselle

      Les songes sont bien plus souvent le reflet de nos espoirs et de nos craintes que de la parole de Dieu. Je pense que vous guider sur cela n’est pas une bonne idée.

      Il est possible que l’église à laquelle vous appartenez pose un léger problème, effectivement, par exemple si elle ose dire que les catholiques sont idolâtres. C’est vrai qu’il convient d’avoir une certaine cohérence dans sa vie, et être mariée avec un catholique tout en appartenant à une église qui considère son mari comme idolâtre pose quand même un problème, surtout si vous participez de façon intense à cette église, en étant persuadée que c’est une église qui est dans la vérité.
      Si vous êtes d’une église anti catholique, peut-être que vous pourriez changer d’église pour une église protestante participant au mouvement œcuménique ? Ce serait peut-être une façon de rassurer ce monsieur ? Ce serait peut-être un geste de paix, de communion, de reconnaissance.

      Ensuite, la question n’est pas de faire des jeûnes et des prières pour convaincre Dieu de faire ce que vous espérez. Cela pose à mon avis deux problèmes :
      Dieu sait infiniment mieux que vous ce qui est bon pour vous. Il vaut mieux écouter la volonté de Dieu que de vouloir lui imposer notre volonté.
      Dieu vous veut tout le bien possible, car il vous aime. Quand on aime quelqu’un, on ne monnaye pas ses services (Dieu n’est pas à acheter par des sacrifices).
      Ce qui est une meilleure chose, c’est effectivement votre conscience qui vous dit que ce monsieur pourrait être l’homme de votre vie. C’est ce genre de chose qui est à creuser, dans la prière précisément pour écouter Dieu parler en vous, éclairer votre propre conscience. La réflexion a aussi sa part, en discutant avec ce monsieur, avec ses proches, peut-être, avec des personnes qui vous connaissent tous les deux. Mais sans écouter trop ces conseils aveuglément. Seul Dieu est Dieu et c’est dans votre conscience personnelle qu’il parlera.

      Ensuite, c’est bien entendu dans le dialogue avec ce monsieur que cela se joue. Si vous posez l’hypothèse qu’il pourrait être l’homme de votre vie, alors c’est avec lui qu’il convient de discuter. Sans non plus devenir acharnée, s’il dit que non, s’il persiste que non c’est non, il faut laisser tomber sans le harceler.

      Dieu vous bénit et vous accompagne

  16. coeur dit :

    J’étais avec un homme cela remonte à 6mois. On a vécu quelque mois de bonheur j’étais bien avec lui c’est tout ce dont j’ai rêvé dans cette vie,être la priorité d’un homme qu’il m’aime comme je le mérite qu’il me respecte et me mettre à ma hauteur en tant que femme cette homme rentrait dans tout mes critère possible. (Je précise qu’il est béninois) donc je suis aller au Benin le voir. Moi je suis ivoirienne. Il m’a aimer comme personne ne l’a jamais faire. Étant une personne qui n’a jamais eu de chance en amour j’étais ravie et je me disais que Dieu avait envoyé cet homme pour essuyer mes larmes je rendais gloire à Dieu avec des larmes tellement j’étais fière. Mais au bout de quelques mois on a eu une dispute et il m’a lâcher du jour au lendemain sa faire 6mois maintenant. Et j’en souffre je n’arrive pas à tourner la page et à passer à autre chose je n’arrive vraiment pas oublier cette homme,je fais une grave dépression,sa se voir sur mon physique. Depuis cette rupture sans vous mentir j’ai essayé de l’oublier avec un homme mais hélas je n’arrive pas. Un jour j’ai parlé à la femme d’un pasteur lors d’une prière qu’on a faire à la maison et elle a eu à me dire qu’elle a vu quelque chose qui étais placé dans mon bas ventre que c’est un esprit de mari de nuit qui m’en pêche d’avoir des relations et qui détruit mes relations depuis des années. Donc que j’avais besion d’une délivrance. Dans mon église j’ai faire une cure d’arme avec mon pasteur il a faire ma délivrance. Mais j’ai rencontré une qui a qui j’ai parlé de ce qui me tourmentais et elle m’a dire que cette homme m’es destiné qu’il est mon mari. Donc on vas prier pour que Dieu me le ramène tout et tout. Donc elle et moi on a jeûner 3jours j’ai prié depuis des mois je prie pour la même cause mais j’ai aucune réponse. Cet homme en question n’es pas encore revenu. J’ai peur de perdre mon temps,j’ai peur que sa ne soit pas la volonté de Dieu je ne sais pas quoi faire? Je sais pas si je doit persévérer dans la prière ou passer à autre chose et donner de la chance au autre homme. Car j’ai eu aucun signe de Dieu depuis lors. J’ai besion de conseil pasteur!

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour Mademoiselle

      Ma conviction, c’est qu’il vaut mieux écouter ce que Dieu cherche à nous dire, plutôt que de vouloir changer sa volonté à lui.

      La prière, la vraie prière, c’est plus la louange et le silence devant Dieu.

      Comme le dit Jésus, Notre Père céleste sait très très bien, mieux que nous, ce dont nous avons besoin, avant même que nous le lui demandions.
      Ne faisons donc pas comme ces païens qui cherchent à attirer de supposées bénédictions des dieux ou des esprits, chasser des démons ou je ne sais quoi.

      Faisons confiance à Dieu, à sa volonté bonne pour nous. Faisons notre part de travail, de service, de compassion, de cheminement, de lucidité, de paroles vraies.
      Cherchons la Paix.

      Vous avez dit à ce monsieur que vous l’aimiez. Il a entendu car a priori il vous connaît un petit peu et il n’est pas stupide.

      • Donc s’il revient, tant mieux, construisez du solide ensemble, du solide, du fidèle et du vrai. En vue de fonder une famille.
      • S’il ne revient pas vers vous tant pis, c’est que vous n’étiez pas faits l’un pour l’autre et même si c’est dur, mieux vaut que ça se termine le plus tôt possible. Il y a des personnes qui sont des personnes d’un instant, qui n’ont pas de racines profondes, vivant dans l’intensité et puis passant aussitôt à autre chose, à une autre personne. Si c’est un homme comme cela, il n’y a rien à faire, en tout cas pas de projets de vrai couple et de famille.

      Vous m’avez l’air d’être une bonne personne, ne vous gâchez pas. Construisez votre vie dans la réflexion et dans la confiance en Dieu.

      Psaume 131 : “j’ai l’âme calme et tranquille, Comme un enfant sevré qui est auprès de sa mère; J’ai l’âme comme un enfant sevré.”

      Ne craignez pas, Dieu vous bénit et vous accompagne. Ce qu’il veut et prépare pour vous est le meilleur.

      • Cœur dit :

        merci d’avoir pris la peine de répondre mais sent vous mentir je suis unpeu dans confusion face a votre réponse. Je ne sais toujours pas quoi faire,car malgré mon silence je n’arrive pas cerner ce que Dieu veux réellement ou me dire. Car malgré tout cet amour faire toujours surface donc je ne sais pas si Dieu veux que je patiente ou pas. Donc dite moi au moins quelque chose de concret afin que mon cœur soit en paix et afin que je prendre une bonne décision dans de bref salaire car cet histoire me fatigue. Je me suis bon je vais passer vraiment à autre chose si c’est vraiment mon homme Dieu fera en sorte qu’on se retrouve un jour après aussi je me dire que je ne suis patiente je sais vraiment pas quoi faire pasteur. Soyez concret svp

  17. DOKOU Georges dit :

    Bonjour Pasteur
    Je viens par ceci vous remercier pour les divins conseils que vous prodiguez à toutes ces personnes qui ont des inquiétudes. Sincèrement, vos réponses sont très convaincants et édifiants. Je prie que le Saint Esprit vous accorde plus de sagesse et illumine davantage votre pensée. Que Dieu se souvienne de vous à chaque fois e qu’il ait son regarde authentique toujours tourné vers vous.

  18. DOKOU Georges dit :

    Bonjour Pasteur
    S’il vous plaît Pasteur, je suis un jeune garçon chrétien. Ayant tout petit reçu les enseignements bibliques de la part de mes parents et de mon église, j’ai eu la crainte de Dieu et par la grâce divine et par l’aide du Saint Esprit je me suis abstenu en tout ce qui concerne les relations amoureuse et de copinage. Aujourd’hui j’ai 27 ans. Il y a de cela 2 ans que je prie pour le choix de conjoint, et hier je suis parti à une réunion et j’ai croisé une jeune fille avec qui j’ai eu quelques échanges. Tout à coup j’ai eu un intérêt pour elle. Etant revenu à la maison j’ai prié et dit à Dieu que j’ai rencontré une fille et je sais qu’il le sait bien car rien ne lui ait caché, et que j’éprouve une affection pour elle, mais juste que je ne sais pas que c’est elle ma femme donc qu’il m’éclaire.

    Ce matin, je suis tombé sur votre plateforme et j’ai lu vos réponses qui m’ont beaucoup réconforté et très humblement j’ai voulu vous soumettre mon cas pour quelques conseils.

    Merci Pasteur

  19. Frank dit :

    S’il vous plaît Pasteur
    Je suis un jeune garçon chrétien. Ayant tout petit reçu les enseignements bibliques de la part de mes parents et de mon église, j’ai eu la crainte de Dieu et par la grâce divine et par l’aide du Saint Esprit je me suis abstenu en tout ce qui concerne les relations amoureuse et de copinage. Aujourd’hui j’ai 28 ans. Il y a de cela 2 ans que je prie pour le choix de conjointe, et hier je suis parti à une réunion et j’ai croisé une jeune fille avec qui j’ai eu quelques échanges. Tout à coup j’ai eu un intérêt pour elle. Etant revenu à la maison j’ai prié et dit à Dieu que j’ai rencontré une fille et je sais qu’il le sait bien car rien ne lui ait caché, et que j’éprouve une affection pour elle, mais juste que je ne sais pas que c’est elle ma femme donc qu’il m’éclaire.

    Ce matin, je suis tombé sur votre plateforme et j’ai lu vos réponses qui m’ont beaucoup réconforté et très humblement j’ai voulu vous soumettre mon cas pour quelques conseils.

    Merci Pasteur

    • Marc Pernot dit :

      Cher Frank

      Bravo pour cette belle façon de vivre ! Sérieuse, réfléchie, fidèle. Je suis persuadé que c’est comme cela que l’on construit une belle et bonne vie.

      Bravo de vous demander si cette fille que vous avez rencontrée pourrait être, selon Dieu, la femme de votre vie. C’est exactement comme cela, je pense, qu’il faut se positionner dans sa propre vie. Dieu laisse libre dans la plupart des cas, comme le montre la parabole de la brebis perdue et des 9 brebis laissées libres car elles sont sur un juste chemin (Luc 15). Cela dit, Dieu a certainement un avis sur la question et il est bon de se placer à l’écoute de son avis. Et il accompagnera notre démarche, il est bon de compter chaque jour sur cet accompagnement si important, si éclairant, et en même temps si respectueux pour nous.

      Il est bien trop tôt pour que vous sachiez si vous êtes faits l’un pour l’autre, cette fille et vous-même. Mais c’est très possible. Pour cela, je pense qu’il faut prendre le temps de discuter, et même de philosopher un petit peu ensemble. Pour que vous puissiez tous les deux apprendre comment l’autre “fonctionne”, si je puis dire, ce qui est essentiel comme valeurs pour elle et pour vous, ce qui est en commun, ce qui est différent (c’est normal qu’il y en ait). De débattre de certains points et de voir comment vous pouvez accepter d’évoluer et/ou d’accepter des différences. Prenez aussi le temps de rigoler ensemble, de prendre du bon temps, régulièrement. Sans coucher encore ensemble car cela viendrait troubler cette découverte de la personnalité profonde.

      Mais surtout, ne laisser pas trop interférer les autres dans cette découverte. Ce n’est pas au pasteur, ni aux amis, à la famille de décider. Qu’ils aient un avis est bien normal, c’est à écouter, mais pas nécessairement à suivre. Repassez ces rencontres dans votre cœur, dans votre tête, dans votre prière pendant quelques mois au moins. Et vous aurez la réponse, je pense. Si ce n’est cette jeune fille, ce sera une autre personne. Votre démarche est si belle.

      Dieu vous bénit, et il bénit cette jeune fille. Il vous accompagne.

  20. Clara dit :

    Bonjour pasteur
    J’ai de difficulté à choisir entre un homme avec qui je sort actuellement et mon ex fiancé que j’avais tromper à cause de cet homme mais qui est revenu par ce que Dieu lui a révélé que c’est moi son âme sœur. Le problème est que je suis heureuse avec mon homme et il aime vraiment il a même accepté Christ à cause de moi puisse qu’il était un paien. Merci beaucoup

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Je ne sais pas comment on peut dire que “Dieu lui a révélé que c’est moi son âme sœur” ? Dieu lui aurait tendu une table de pierre où il a écrit cela avec son doigt ? Il faut se méfier d’une personne qui dit avec assurance que “Dieu m’a révélé ceci et cela”. Parce que ce genre de chose demande de l’humilité, au moins de dire : je sens dans mon cœur quelque chose qui m’incline à penser ceci et cela, est-ce que cela ne viendrait pas de Dieu ?

      Ce que cela révèle, c’est que votre ex-fiancé vous aime et veut vous reconquérir.
      Pour savoir ce que Dieu, lui, en pense, il faut le demander vous-même à Dieu, dans la prière, sonder au fond de vous si vous désirez vous engager avec tel homme ou tel autre. Et décider par vous même. Et ne plus changer après. Dieu vous accompagnera alors.

      C’est à cela que ça sert de se marier : à s’engager. A ne pas avoir ensuite à se demander si vous l’aimez encore ou si peut-être vous pourriez changer pour prendre telle autre personne qui déclare vous aimer, avec d’autres avantages… Cela n’en finira alors jamais et vous n’aurez rien construit, et fait plein de malheur autour de vous.

      Je vous conseille de vous fixer. Ce n’est pas une bonne idée de tromper son fiancé comme vous l’aviez fait. Si on aime une personne on reste avec, et si on ne l’aime pas on la quitte, avant de rechercher une autre personne. Et maintenant que vous êtes avec cet homme, ce n’est pas fidèle de vous poser la question de savoir si vous voulez changer encore. Si vous aimez l’homme avec qui vous êtes, restez avec et engagez vous avec lui, sans regarder à gauche, à droite ou en arrière. Ce n’est pas une façon constructive de vivre. La fidélité est une dimension essentielle, une fidélité du cœur, du regard, et bien sûr du corps. En tout cas, moi, c’est comem cela que j’ai envie de vivre. Mais chacun vit comme il l’entend.

      Dieu vous bénit et vous accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *