Le « Notre Père » en langue originale et dans l’antiquité

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. olivier dit :

    L’ancien notre père tel que je l’ai appris étant petit (dans les années 80’s) était ainsi :

    Notre Père, qui êtes aux cieux;
    Que votre nom soit sanctifié;
    Que votre règne vienne;
    Que votre volonté soit faite,sur la terre comme au ciel.
    Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien.
    Remettez nous nos pêchés, comme nous remettons a nos débiteurs.
    Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
    Et ne nous soumettez pas à la tentation.
    Mais délivrez-nous du mal.
    Amen.

    On ne disait pas « tu », on disait « vous » car en effet je trouve que l’on ne doit passe permettre de tutoyer le seigneur (comme on dit « tu » a un copain!)
    Cette prière n’existe plus, visiblement elle a changé avec le temps et les modes actuelles ….
    Personnellement je conserve celle ci et je n’applique pas la nouvelle actuelle, question de choix….
    Bien cordialement, olivier.

  2. sylvain dit :

    je trouve mieux dit: « Aidez-nous a ne pas succomber a la tentation. »
    et protegé nous du mal.
    Amen.

    • Marc Pernot dit :

      Je trouve votre traduction bien meilleure que la traduction officielle des églises.
      Mais hélas, c’est comme ça.
      Ensuite, pour notre prière personnelle, il est bon de la dire avec sincérité, et donc de prendre ses propres mots pour cela s’il le faut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *