Le « Notre Père » en langues régionales

Par : pasteur Marc Pernot

La main d'un bébé tient le doigt d'adulte - Image par Michal Jarmoluk de Pixabay

Sur cette page, vous trouverez :

Texte prié actuellement dans les églises protestantes & catholiques :

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne
que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés,
et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du mal.

[Car c’est à toi qu’appartiennent :
le règne la puissance et la gloire,
Pour les siècles des siècles.
Amen.]

 

En Rumantsch Grischun (dans les Grisons, une des 4 langues officielles de la Suisse)

Bab noss, ti che es en tsehiel!
Sanetifitga vegn ia tes num !
Tes regin avel vegnia tar nus!
lia veglia daventia sin terra seo en tseh iel!
Noss paun da mintgadi da a nus oz!
Ed ans perduna nossa eulpa, seo era nus perdunain a noss eulpants.
En’ans maina betg en empruvament,
ma spendra nus dal mal!
Pertge tes è il reginavel, la pussanza e la gloria
en etern.
Amen.

En Gruérien (Fribourg en Suisse)

Pére nouhro k’ Voj-ihè in paradi,
vohron Non chi rèvèrao,
vohron Rényo arouviche,
vohra Volontao chè fachè,
kemin din la yè achebin chu la têra.
Le pan dè ti lè dzoa, baīdè no le, ouè,
è pêrdenaodè nohrè pètyi, kemin no, no pêrdenin a hou ke l’an fê dou touao a no,
ma dèlevraodè no dè ti lè mô.
Amin.

En Piémontais

Nòstr Pare, ch’it ses ant ij Cej,
ch’a sia santificà tò nòm,
ch’a ven-a tò règn,
ch’as fasa toa volontà,
come ‘n cel parèj an terra.
Dane nòstr pan cotidian,
e përdon-ne ij nòstri débit,
come noi i-j përdonoma ai nòstri debitor.
E fane nen tombé an tentassion,
ma liber-ne dal mal, amen.

En Jèrriais (langue de l’île de Jersey)

Nouotre Péthe
Nouotre péthe, tch’es dans les cieux,
Qué Tan nom sait saint,
Tan règne veinge,
Ta volanté sait faite sus la tèrre comme au ciel.
Donne-nous aniet nouot’ pain dé touos les jours et pardonne-nous
nouos péchés,
Comme j’pardonnons ès cheins tchi nouos ont offensés;
Et né nouos laîsse pon tchaie dans la tentâtion.
Mais d’livre-nous du ma,
Car lé règne T’appartcheint, et l’pouver et la glouaithe,
à tout janmais.
Âmen

En Créole Haïtien

Papa nou ki nan syèl la,
Nou mande pou yo toujou respekte non ou.
vin tabli gouvènman ou, pou yo fè volonte ou sou
latè, tankou yo fè l’ nan syèl la.
Manje nou bezwen an, ban nou l’ jòdi a.
Padonnen tout sa nou fè ki mal, menm jan nou padonnen moun
ki fè nou mal.
Pa kite nou nan pozisyon pou n’ tonbe nan tantasyon,
men, delivre nou anba Satan.
Paske, se pou ou tout otorite, tout pouvwa ak tout lwanj, depi
tout tan ak pou tout tan.
Amèn

En Basque

Gure Aita, zeruetan zirena,
Saindu izan bedi zure izena,
Etor bedi zure erreinua,
Egin bedi zure nahia
Zeruan bezala lurrean ere.
Emaguzu gaur
Egun huntako ogia ;
Barkatu gure zorrak,
Guk ere gure zorduner
Barkatzen diegunaz geroz ;
Eta ez gu tentaldirat ereman,
Bainan atera gaitzazu gaitzetik.

En Breton

Hon Tad, hag a zo en neñv
hoc’h hano bezet santified;
ho rouantelez deuet deomp;
ho polontez bezet great war an douar evel en neñv.
Roit deomp hirio hor bara pemdeziek
ha pardonit deomp hon ofansou evel ma pardonomp d’ar re o deus hon ofanset;
ha na lezit ket da goueza en dentasion;
met hon diwallit diouz an droug.
Evel-se bezet graet.

(merci à Géraldine C. pour cette belle version)

En SMS (texto)

Ntr pR kié o 6E
ke tn nm 60 ifié
ke tn règn viN
keta volonT swafêt sr la tR como 6L
don-ns aujdh ntr p1 2 ce jr
pardon-ns no ofenç cm ns pardonon o6 à cE ki ns on ofenC
&ne ns soumépa à latentation
mè Dlivr-ns dumal
car C atoi KpartiN
lerègN lapuiçans &lagloir
pr lé 6ècl D6ècl
amN

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *