Toi qui nous as permis de t’appeler « Notre Père qui es aux cieux » (Maurice Gardiol)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *