un enfant émerveillé lors d'une lecture - Image par saralcassidy de https://pixabay.com/fr/photos/en-train-de-lire-surpris-3969956/
Texte Biblique

Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus. (2 Pierre 1:2)

↪ « Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur ! « (2 Pierre 1:2)

Pas une once de chantage dans cette parole de Pierre. Car si ces dons que sont la grâce et la paix de Dieu peuvent être multipliés c’est qu’il y en avait déjà avant une certaine quantité. Même ceux qui ne connaîtraient pas Dieu ni Jésus ont donc déjà au moins un peu la grâce et la paix de Dieu. C’est comme pour la vie : nous sommes déjà vivants et c’est un don que nous avons reçu, ensuite nous grandissons, nous nous émancipons, nous approfondissons et développons notre qualité d’être : et c’est augmenter, ou multiplier notre vie.

Pierre nous dit que la grâce et la paix peuvent être ainsi multipliées. Il y aurait donc des degrés dans la grâce et dans la paix. Comment le comprendre ?

Pour ce qui est de la grâce : l’amour de Dieu pour nous, notre dignité, notre valeur à ses yeux : cela est plein et entier, depuis toujours et pour toujours, je ne verrais pas là de degrés possibles, ou plutôt le seul degré de la grâce de Dieu pour nous est l’infini ∞. Seulement : cette grâce est une façon d’être de Dieu qui nous est communiquée avec la vie, et cette façon d’être peut être en nous au stade l’embryon et se développer, elle peut être plus ou moins en forme, plus ou moins active, plus ou moins rayonnante… C’est un regard qui garde de toute façon le meilleur sans naïveté, qui cherche à développer le meilleur et soigner ce qui ne va pas. Ce n’est donc pas seulement un pardon, la grâce est plus active que cela, plus constructive. Nous sommes tous au bénéfice de la grâce de Dieu et nous pouvons développer en nous cette façon d’être qu’est la grâce, la vivre vis-à-vis de nous-même, de notre vie en ce monde, et vis-à-vis de notre prochain.

Si la paix est ajoutée à la grâce, c’est parce que notre paix, le fait d’avoir déjà un développement assuré, un peu de paix nous prépare à cette dimension plus active qu’est de vivre par la grâce, et notre paix est aussi un des fruits de la grâce de Dieu vécue.

Pierre nous encourage à grandir dans la grâce et dans la paix par la connaissance de Dieu et de Jésus. C’est par l’étude, comme nous le faisons en ce moment, mais aussi par la prière.

par : pasteur Marc Pernot

verset médité prêt à être imprimé

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

3 Commentaires

  1. Rosset Claire-Lise dit :

    Cher Marc,
    Un tout grand merci de votre message. En vous lisant, j’ai tout de suite pensé à ce verset de 2 Pierre 3 : 18 qui m’a eu interpellée plus d’une fois : « Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.
    A lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité ! Amen !  »

    Pendant des années, j’ai eu souvent prié : « Seigneur, aide-moi à croître dans ta grâce et dans ta connaissance ! » En effet, l’église dans laquelle je suis née omettait le plus important : m’aider à inviter Christ dans ma vie. A me demander si on n’avait pas oublié de mettre Dieu avant le dogme, à tel point que Dieu frappait à l’extérieur de la porte de cette église pour enfin y trouver la première place.

    En vous lisant, je me disais : on navigue sans cesse entre l’accompli et l’inaccompli. La Bible nous bouleverse, nous déroute, dans des questions toujours ouvertes, sans jamais y trouver de réponses rigides. Elle est sans cesse mouvement, vie et restaure notre être dans un dynamisme créateur sans cesse renouvelé. Elle est avant tout Esprit et Vie !

    Bien cordialement
    Claire-Lise R.

  2. André dit :

    Bonjour Marc
    2 petits versets qui méritent un éclaircissements v 1″a tous ceux qui ont reçu une même foi en partage » et v11 « c’est ainsi en effet que vous sera pleinement accordé l’entrée dans le royaume de notre sauveur » sélection ou mauvaise compréhension de ma part ?
    Merci et belle journée

    1. Marc Pernot dit :

      Comme toujours, à mon avis, il est possible de lire « tout ce qui (en chacun) », plutôt que « tout ceux qui »
      En effet, personne n’a la foi à 100% (ni à mon avis à 0%), personne n’est bon à 100% ni à 0%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *