Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Par : pasteur Marc Pernot

Illustration : couple courant ensemble - Image: 'Couple running together - Copenhagen, Denmark' by Kristoffer Trolle https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/126744325@N07/46020672532

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je vous écris car je me pose beaucoup de question sur le chemin que je prends. Aujourd’hui je me sens triste et très peinée depuis que je ne suis plus avec celui que j’ai aimé. J’ai 22 ans, cela a duré 2 ans, et je ne m’étais jamais sentie aussi heureuse que pendant ces années là. Je remerciais toujours le Seigneur de me bénir d’autant de joies et d’amour, et lorsque mon ami m’a abandonnée (il n’est pas croyant) c’est comme ça que mon monde s’est écroulé. J’ai trouvé du réconfort dans la prière. Je ne me suis jamais sentie laissée par le Seigneur. Mais je me sens tellement triste de m’être « trompée » et de ne pas avoir su garder mon amour pour la bonne personne.

Mais comment savoir si la personne que l’on choisit est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Mon Pasteur me dit qu’il faut prier car trouver sa moitié est très important, mais qu’il fallait surtout garder son amour. Aujourd’hui après des mois à essayer de ne plus être triste, j’ai trouvé de nouveau un amoureux, mais ma démarche est différente. C’est la personne que je pense être pour moi mais je ne cesse de demander dans la prière à ce que Dieu m’envoie des signes, je ne cesse de me demander « est ce que je fais bien? ». Après l’aventure précédente, je n’ai plus du tout confiance dans mon sentiment comme une indication sûre. Comment faire pour reconnaitre l’amour que Dieu me réserve? Comment faire pour ne plus être affectée par un amour précédent..

Merci beaucoup à vous.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Et bravo pour la sincérité de votre démarche, pleine de courage et de foi, d’humilité et de sagesse. Peut-être que votre pasteur était contre le divorce pour vous conseiller de « surtout garder son amour » ? C’est vrai qu’il est bon de prier pour cela quand on est en couple, que Dieu nous aide à construire un amour solide et vrai, qu’il l’aide à évoluer, vivre, car pour durer l’amour doit vivre et évoluer au fil des ans. Mais pour qu’un couple existe il faut être deux, il faut aussi que ce « couple » ne détruise pas une des personnes du couple et de la famille. Et il y a des cas où un bon divorce vaut infiniment mieux que de rester dans une situation qui ne soit pas bonne du tout. Dans votre cas, la prière peut vous aider, votre sagesse et votre volonté d’avancer aussi, afin d’avancer, de progressivement arriver à arrêter de culpabiliser (cela ne sert à rien de bon). La prière et votre sagesse m’ont l’air de vous faire avancer sur la bonne voie, avec plus de foi et de sagesse, de maturité. C’est très bon signe. Vous êtes amoureuse, et cela est bien.

Sur cet autre point, je suis du même avis que votre pasteur : Dieu a beaucoup à nous dire et à nous enseigner. En particulier sur le choix d’un conjoint.
Mais Dieu est bien plus souple que d’avoir choisi pour nous à notre place. Je suppose qu’il a sa petite idée et qu’il cherche à favoriser de belles rencontres, mais il ne restreint pas notre vie à un unique bon chemin qu’il aurait planifié d’avance pour nous. Il est le Dieu de la vie, il ouvre devant nous une créativité possible, une liberté. Ensuite, quel que soit nos choix, et même si notre choix n’est pas le top du top de ce qu’il aurait espéré, Dieu nous accompagnera sur cette route. C’est la grande nouveauté proposée par l’histoire de Jacob. Dieu l’encourage et lui promet « Je t’accompagnerai ».

Je pense que c’est comme cela pour le couple.

  1. Il y a certainement des personnes dont nous pourrions tomber amoureux et qui sont pour nous à éviter absolument et Dieu saura nous le faire savoir (si nous nous ouvrons à lui), le témoignage de la Bible c’est souvent que Dieu est lumière (par exemple ce Psaume 36)et que Christ nous ouvre les yeux : afin de voir les .
  2. Il peut y avoir des signes de lui qui nous encouragent vers telle personne.
  3. Mais sinon, c’est à nous de voir parmi les possibles ce qui nous inspire et ce qui inspire l’autre en face, pour bâtir un couple. Dieu, lui, ne se contente pas de regarder, il est un immense service comme créateur pour nous accompagner, alors. Car tout est alors dans la façon de construire, de créer ce couple, cette famille, sur le long terme.

Donc je ne pense pas que « Dieu choisit pour nous », car ce n’est pas un tyran et nous ne sommes pas ses marionnettes. Dieu choisit avec nous, Dieu nous aide à choisir en connaissance de cause, Dieu nous donne la force de choisir alors que nous aimerions choisir tout en gardant ouverts tous les choix encore possibles. C’est particulièrement visible chez les enfants, mais ne sommes-nous pas toujours un petit peu des enfants ? Dieu nous laisse choisir, nous aide à avoir la force, la lucidité, le courage de choisir. Et ensuite il nous accompagne sur la route que, nous, nous aurons choisie même si ce n’était pas selon lui la route optimale : il fera tout pour que notre choix devienne un véritable choix de vie.

Donc je dirais : pas de panique. C’est bien, très bien au début de se demander « Que pense Dieu de cette idée de me mettre avec cette personne là ? ». Mais au bout de quelque temps, il me semble bon de passer à une autre question. Cet homme qui vous inspire de l’espérance, vous semblez sentir que vous n’êtes vraiment pas dans le cas de l’horreur que Dieu veut vous faire éviter (cas n°1 ci-dessus). Donc bon, la question n’est pas « est-ce que c’est celui que Dieu me réserve », mais plutôt « comment Dieu nous aide à construire le couple, la famille qu’il rêve sur la base de cet homme et de moi », comment faire avec le meilleur qu’il y a en chacun de nous deux, et de s’épauler pour ce qui est moins bon dans chacun des deux, comment apprendre comment l’autre « fonctionne » et faire au mieux comte tenu de cela. Comment l’aimer tel qu’il est maintenant, renoncer à vouloir le changer, et en même temps l’aider à cheminer, s’épanouir…

Bien sûr que vous êtes affectée par un amour précédent. Mais cela peut vraiment être pour le meilleur, en étant plus consciente que le couple n’est pas un acquis, mais que le meilleur est devant, le couple que vous formerez dans 10 ans, dans 50 ans et qui aura évolué car tous les deux vous aurez évolué et que vous serez passés ensemble par mil petites et grandes choses. Accompagnés par Dieu.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

419 réponses

  1. Joelle dit :

    Bonjour pasteur , j’ai rencontré quelqu’un il y’a quelques mois et au fil du temps on s’est rendu compte qu’on a beaucoup des choses en commun et le courant passe très bien entre nous, on s’entend très bien , on se comprend facilement , chose qui n’arrivait pas avant chez moi et chez lui également, tout est naturel sans forcer, entant enfant de Dieu nous aimerions avoir une relation dont Dieu est impliqué, nous avons prier enfin de connaître la volonté de Dieu mais jusqu’à là rien
    Devons nous continuer ou arrêter parce que là nous sommes dans une impasse notre relation n’a pas de nom , nous attendons la réponse de Dieu mais qu’en est-il de nous deux ? On s’évite de peur que nos sentiments prennent le dessus et que nous ne puissions pas réellement écouter Dieu
    Que devons nous faire 🙏🏼

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Franchement. Que vous faut-il de plus ? Que Dieu vous envoie un ange avec trois paires d’ailes vous portant un message sur une plaque en or ? En général, Dieu nous apporte de la lumière, c’est à dire la capacité à discerner par nous-même clairement la situation, cela afin de nous libérer, pas de nous enfermer. Dieu nous libère afin que nous puissions nous-même choisir, et créer notre propre route. Il nous crée pour cela : pour être ç son image : de libres créateurs et créatrices. Ensuite, Dieu nous accompagne et nous bénit.

      Méfiez-vous au contraire quand vous avez l’impression de recevoir des songes et des signes. Cela peut venir de n’importe quoi, donc avant de suivre cela tête baissée, mieux vaut de l’humilité et replacer cela devant la réflexion et la prière. Méfiez vous infiniment plus, et même fuyez ceux qui prétendent avoir eu des révélations sur vous et votre vie, c’est très souvent le signe d’une volonté de pouvoir sur les autres.

      Vous avez discerné dans vos cœurs, vous avez prié, écouté Dieu. Et vous avez discerné que vous deux pensez à un avenir ensemble. Je pense que vous pouvez avancer. Dans la confiance en Dieu qui est un Dieu de bénédiction.

  2. Bruno dit :

    Bonjour pasteur,j’ai des sentiments pour une fille depuis maintenant 3 ans. Mais elle chemine avec une autre personne. Ça fait des années que je demande à Dieu d’effacer de mon cœur,les sentiments que j’ai pour elle ,mais jusque là rien. J’ai toujours des sentiments encore pour elle. J’avais dit à Dieu que je ne voulais pas avoir de relation amoureuse avec une fille sans auparavant avoir une solide relation avec lui parce que pour moi le premier que nous devons aimer c’est Dieu. Donc lorsque j’ai commencé avoir des sentiments pour cette fille,je ne voulais tout de même pas m’engager à cause du vœu que j’avais fait.Comment faire pour la sortir de mon cœur? Nous sommes dans la même église et elle chemine avec un autre frère d’une autre église.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Bon courage. Et bravo de respecter ainsi cette fille dans son inclinaison vers un autre homme. C’est bien.
      Je me demande si le plus simple ne serait pas de commencer à faire en sorte de ne plus voir cette fille. Et donc que vous changiez d’église. Tant qu’à faire vous pourriez choisir une église qui fasse plus de théologie et moins de moralisme, qui laisse libre les fidèles dans leur don.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  3. Léa dit :

    Bonjour pasteur svp, je sors avec un gars et j’ai fait 2 avortement avec lui mais il ne m’a pas laissé dois je continuer de sortir avec lui ou le laisser ?
    Je me demande si je continue la relation avec mon copain,sa va ruiner mon amitié avec Jésus ?
    Svp j’ai besoin de vos conseils
    Merci beaucoup

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Bon courage et bravo de chercher à avancer avec le Christ sur le chemin de votre vie.
      Je peux vous assurer que Dieu vous est favorable, en toute circonstance, sans condition. Jésus a affirmé et il a montré par ses actes que Dieu est prêt à tout quitter pour chercher la plus perdue des brebis perdues.
      Mais justement, c’est sur lui que vous pouvez vous appuyer afin qu’il vous ouvre les yeux et vous donne de la force afin de tracer un beau chemin de vie.

      C’est à vous de décider si ce monsieur est une personne sérieuse pour fonder une famille avec lui, ou non.
      Mais si cet homme vous pousse à avoir des relations sexuelles sans que vous les désiriez vraiment, c’est simple : quittez ce monsieur. Il respecte plus son propre sexe que vous, il n’y a aucun avenir à rester avec lui.

      Au delà de cette question de continuer cette relation ou non, il me semble que c’est vous-même et votre propre vie que vous pourriez en tout cas prendre en main de façon plus responsable.

      • Est-ce bien sérieux d’avoir des rapports sexuels avec un homme alors que vous êtes encore en train de vous demander si vous voulez rester avec lui ?
      • Est-ce raisonnable d’avoir des rapports sexuels non protégés, au risque de concevoir et au risque attraper des maladies ?
      • Il vaut mil fois mieux être célibataire que d’être dans un couple qui n’est pas un vrai couple, bâti sur l’amour, sur le respect mutuel, sur la responsabilité dans la construction d’un couple solide.

      Dieu vous bénit et vous accompagne

  4. Davis dit :

    Bonjour pasteur,
    Svp je sors avec un croyant mais qui ne va pas à l’église, et qui ne crois pas à l’enfer ou du même au paradis, pourtant il croit en Dieu le Père, Jésus le Fils et le Saint-Esprit le Consolateur, je prie pour lui pour que Dieu ouvre ses yeux de plus en plus, en relation humaine, il me respecte, il m’aime, il est attentionné, sage, compréhensif, il a toutes les qualités qu’un chrétien devrait avoir, il respecte le fait que je crois que l’enfer et le paradis existent, il ne m’a jamais détourné de mes voies, je le considère pas comme un non croyant, parce que la Bible dit dans ◄ Romains 10:9 ►
    Versets Parallèles
    Louis Segond Bible
    Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Avant quand on était à la même école, il m’appréciait mais moi c’était tout le contraire, après 6 ans on est devenus amis sans aucun sentiment de ma part, pourtant lui il voyait en moi la femme de sa vie, de toute sa vie, il ne sait jamais sentir sûr de son sentiment, et il ne se livrait pas à aucune femme comme il l’a fait avec moi. Sans vous mentir il y a ce sentiment pour lui qui vient sans forcer, même pas lui, il m’a rien forcer, et c’est depuis la que j’aie cette voie en moi qui me dit c’est lui,sans vous cacher nous avions eu rapport sexuel qu’une seule fois, c’était pas forcer au contraire c’est moi qui suis allée vers lui, je lui ai dit que ça ne se reproduira plus en raison de ma foi, je sais que je suis tombée, et il n’est pas contre, il m’a dit qu’il va attendre le jour du mariage, actuellement il vit aux USA et moi je suis d’Haïti.
    Pasteur est-ce une mauvaise choses de continuer?

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Tous mes vœux de bonheur.
      A mon avis, nul n’a le droit de juger la foi d’une autre personne. Le Christ lui-même dit qu’il ne vient pas pour juger.
      C’est vrai qu’il y a certaines églises qui se permettent de juger disant que telle personne n’a pas le bon baptême, pas la bonne croyance, ne va pas à l’église et ne donne pas assez d’argent…
      Le salut de Dieu n’est pas un examen de croyances, ni de paroles qui sortent de notre bouche, ni de rites. Absolument pas.

      • D’abord parce que le salut de Dieu a pour seule cause l’amour que Dieu a pour nous. On garde celui que l’on aime. Si Dieu nous garde, qui s’y opposera ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous pour nous arracher à son amour et à sa vie ? Pas même notre péché.
      • Ensuite parce que Jean dit « Dieu est amour, quiconque aime est né de Dieu, et connaît Dieu. (1 Jean 4:7), c’est équivalent à confesser Jésus-Christ)
      • C’est très difficile de juger une personne sur l’apparence. Comme le dit Jésus, il y a de nombreuses personnes qui ont tout le temps à la bouche du ‘Seigneur Jésus, Seigneur Jésus’ (Mt 7:21) dont ces paroles sont du vent, sans profondeur, sans amour pour son frère ou sa sœur (1 Jean 4:20). Et d’autres personnes qui seront fort surprises d’être accueillies bras ouvert par le Christ car elles n’avaient pas l’impression du tout de l’avoir mérité (Mt 25:37).

      Donc, je pense que vous aimez cette personne (c’est à vous de le discerner), cette personne aime Dieu et aime aussi, un petit peu, selon ses forces, son prochain. Arrêtez de juger sa foi. N’écoutez pas, ou plutôt fuyez ceux qui prétendent juger la foi des autres. Laissez Dieu agir à sa façon, comme il le pense juste. Vous n’avez pas à convaincre Dieu de convertir cette personne. N’est-ce de toute façon le désir de Dieu de nous convertir ? Priez plutôt pour que Dieu VOUS convertisse vous, cela ouvrira votre cœur à vous à l’amour de Dieu, et vous aidera à avancer.

      Vous avez tout à fait le droit d’aimer cet homme comme il est, bien sûr, comme il est aujourd’hui, avec sa foi comme elle est.

      Dieu comprend, il aime et il bénit.

      • Davis dit :

        Merci pasteur, ça vous dit d’être mon papa spirituel svp?

        • Marc Pernot dit :

          Merci pour votre confiance. C’est un encouragement pour moi, et pour mon ministère.
          Mais je pense que ce ne serait pas sage, avec la distance, d’aller au delà de répondre à quelques questions, et de vous proposer sur le site tout ce que je peux comme prédications, méditations de la Bible, réflexions théologiques. Ensuite, quand vous serez installée quelque part, c’est bon de chercher une paroisse ouverte d’esprit et ouverte à l’Esprit (les deux).
          Dieu vous bénit et vous accompagne.

  5. Marine dit :

    Bonjour Pasteur.
    J’espère que vous allez bien? Je me permets de vous écrire, car je vis une période tres compliquée, en espérant que vos lumières m’éclaircissent. J’ai donné ma vie à Jesus, il y a de cela plusieurs années. C’est la décision la plus importante que j’ai jamais faite, et depuis, j’essaie de suivre son plan. Je sais que le Seigneur n’a pas un seul et unique plan pour moi, et que mes décisions créées ma propre route et c’est pour ça que j’ai besoin du Saint-Esprit. J’ai rencontré il y a quelques mois un homme formidable, avec qui nous partageons des valeurs similaires, nous avons dès les premiers instants mis le Seigneur au centre de cette relation. Malgré le fait qu’il soit musulman, nous partageons une spiritualité commune. Nous etions censé nous marier demain, mais une semaine avant j’ai décidé de tout annuler. Depuis trois mois, sa famille et particulièrement sa maman se sont dressées contre nous. Après l’annonce du mariage, une montagne de violences s’est abattue sur nous ; la première raison était le mariage inter religieux, puis des accusations en tout genre ont déferlées : sur ma personnalité, mon éducation, ma religion. Selon ses dires je suis présente pour séparer cette famille, l’éloigner de sa religion, me servir de lui.
    Rien ne lui convient. Je ne lui inspire que de la haine et du mepris.
    Elle a inventé de nombreux faits pour mettre ses amis et sa famille à dos et a exige à son fils de choisir entre elle et moi. Mon compagnon a tenu ferme et à force de patience, il a réussi à rétablir la vérité auprès de sa famille. Sa maman quant à elle, n’a pas abandonné, a continué son combat, après m’avoir menacé, m’insulter auprès de ma famille, de la sienne etc. Cette situation a été très dure pour nous, et particulièrement pour moi, se sentir rejetée, humiliée sans véritable raison. Jusqu’à aujourd’hui je ne comprends pas.
    Sa maman a tout fait pour nous séparer, on a tenu grâce à l’amour que l’on se porte et notre spiritualité. La semaine dernière, elle a fini par comprendre que son fils ne renoncerait pas à ce mariage, et a exigé que nous changions la date de mariage pour le célébrer à son anniversaire. Son fils lui a répondu qu’il en était hors de question qu’on modifie notre date de mariage pour elle, mais que la célébration avec ses proches sera bien faite le jour de son anniversaire. C’est après cet évènement, que j’ai décidé d’annuler le mariage. Par peur de devoir toute ma vie l’a contenter ou que mon futur mari change nos décisions pour l’a satisfaire, au détriment de notre couple, famille.
    Aujourd’hui je suis dans l’incertitude la plus totale. Mes peurs sont légitimes, avec toute la violence que j’ai reçu ces derniers mois. Je suis très amoureuse de mon compagnon, mais en l’épousant je choisi de mener une vie de difficultés, de rejets, d’incompréhension, d’exclusion. Sa maman ne m’acceptera jamais et elle a été ferme dessus. J’ai moi-même grandi sans ma famille paternel parce que maman est noire ( famille raciste). Et je n’ai pas envie de faire revivre la même chose à mes enfants, et moi-même de vivre cette vie.
    Dans l’amour parfait que Dieu a pour nous, je me dis que ce n’est pas la vie qu’il a pour moi. Son plan est certainement meilleur que ça ? Mais cela signifie abandonner mon compagnon, et vivre ma vie ? J’ai besoin de vos lumières, face à ce choix. Je supplie tous les jours que le Seigneur me guide et de faire selon sa Volonté, car c’est sa volonté qui est meilleure que la mienne.
    Je vous remercie pour votre réponse. Que le Seigneur vous bénisse.

    • Marc Pernot dit :

      Chère Marine
      Vraiment bon courage, c’est très difficile.
      Je pense que vous devez vraiment prendre du temps et ne pas vous précipiter comme cela. Vous avez rencontré cet homme il y a seulement quelques mois, il n’arrive pas à clarifier la situation avec sa propre famille, et vous décidez de vous marier précipitamment ?

      • Il me semble qu’il faut un peu de temps pour faire connaissance.
      • Particulièrement avec une différence de religion, il faut prendre le temps de tomber d’accord sur le fait d’élever les enfants sans leur imposer une des deux religions quand il sont petits afin de les laisser choisir plus tard? Cela n’a rien d’évident avec sa famille si fermée qu’il respecte (ce qui est bien normal).
      • Il faut le temps d’apprivoiser les familles, comme vous dites il peut y avoir du racisme, de l’intégrisme, des différences de coutumes.
      • Et dans ce cheminement, au delà de la force du coup de foudre, discerner dans votre cœur, votre tête, votre conscience et votre foi : ce que vous choisissez

      Tout cela ne se fait pas juste en quelques mois. Cela me semble très téméraire.

      Dieu vous bénit et vous accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *