Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Par : pasteur Marc Pernot

Illustration : couple courant ensemble - Image: 'Couple running together - Copenhagen, Denmark' by Kristoffer Trolle https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/126744325@N07/46020672532

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je vous écris car je me pose beaucoup de question sur le chemin que je prends. Aujourd’hui je me sens triste et très peinée depuis que je ne suis plus avec celui que j’ai aimé. J’ai 22 ans, cela a duré 2 ans, et je ne m’étais jamais sentie aussi heureuse que pendant ces années là. Je remerciais toujours le Seigneur de me bénir d’autant de joies et d’amour, et lorsque mon ami m’a abandonnée (il n’est pas croyant) c’est comme ça que mon monde s’est écroulé. J’ai trouvé du réconfort dans la prière. Je ne me suis jamais sentie laissée par le Seigneur. Mais je me sens tellement triste de m’être « trompée » et de ne pas avoir su garder mon amour pour la bonne personne.

Mais comment savoir si la personne que l’on choisit est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Mon Pasteur me dit qu’il faut prier car trouver sa moitié est très important, mais qu’il fallait surtout garder son amour. Aujourd’hui après des mois à essayer de ne plus être triste, j’ai trouvé de nouveau un amoureux, mais ma démarche est différente. C’est la personne que je pense être pour moi mais je ne cesse de demander dans la prière à ce que Dieu m’envoie des signes, je ne cesse de me demander « est ce que je fais bien? ». Après l’aventure précédente, je n’ai plus du tout confiance dans mon sentiment comme une indication sûre. Comment faire pour reconnaitre l’amour que Dieu me réserve? Comment faire pour ne plus être affectée par un amour précédent..

Merci beaucoup à vous.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Et bravo pour la sincérité de votre démarche, pleine de courage et de foi, d’humilité et de sagesse. Peut-être que votre pasteur était contre le divorce pour vous conseiller de « surtout garder son amour » ? C’est vrai qu’il est bon de prier pour cela quand on est en couple, que Dieu nous aide à construire un amour solide et vrai, qu’il l’aide à évoluer, vivre, car pour durer l’amour doit vivre et évoluer au fil des ans. Mais pour qu’un couple existe il faut être deux, il faut aussi que ce « couple » ne détruise pas une des personnes du couple et de la famille. Et il y a des cas où un bon divorce vaut infiniment mieux que de rester dans une situation qui ne soit pas bonne du tout. Dans votre cas, la prière peut vous aider, votre sagesse et votre volonté d’avancer aussi, afin d’avancer, de progressivement arriver à arrêter de culpabiliser (cela ne sert à rien de bon). La prière et votre sagesse m’ont l’air de vous faire avancer sur la bonne voie, avec plus de foi et de sagesse, de maturité. C’est très bon signe. Vous êtes amoureuse, et cela est bien.

Sur cet autre point, je suis du même avis que votre pasteur : Dieu a beaucoup à nous dire et à nous enseigner. En particulier sur le choix d’un conjoint.
Mais Dieu est bien plus souple que d’avoir choisi pour nous à notre place. Je suppose qu’il a sa petite idée et qu’il cherche à favoriser de belles rencontres, mais il ne restreint pas notre vie à un unique bon chemin qu’il aurait planifié d’avance pour nous. Il est le Dieu de la vie, il ouvre devant nous une créativité possible, une liberté. Ensuite, quel que soit nos choix, et même si notre choix n’est pas le top du top de ce qu’il aurait espéré, Dieu nous accompagnera sur cette route. C’est la grande nouveauté proposée par l’histoire de Jacob. Dieu l’encourage et lui promet « Je t’accompagnerai ».

Je pense que c’est comme cela pour le couple.

  1. Il y a certainement des personnes dont nous pourrions tomber amoureux et qui sont pour nous à éviter absolument et Dieu saura nous le faire savoir (si nous nous ouvrons à lui), le témoignage de la Bible c’est souvent que Dieu est lumière (par exemple ce Psaume 36)et que Christ nous ouvre les yeux : afin de voir les .
  2. Il peut y avoir des signes de lui qui nous encouragent vers telle personne.
  3. Mais sinon, c’est à nous de voir parmi les possibles ce qui nous inspire et ce qui inspire l’autre en face, pour bâtir un couple. Dieu, lui, ne se contente pas de regarder, il est un immense service comme créateur pour nous accompagner, alors. Car tout est alors dans la façon de construire, de créer ce couple, cette famille, sur le long terme.

Donc je ne pense pas que « Dieu choisit pour nous », car ce n’est pas un tyran et nous ne sommes pas ses marionnettes. Dieu choisit avec nous, Dieu nous aide à choisir en connaissance de cause, Dieu nous donne la force de choisir alors que nous aimerions choisir tout en gardant ouverts tous les choix encore possibles. C’est particulièrement visible chez les enfants, mais ne sommes-nous pas toujours un petit peu des enfants ? Dieu nous laisse choisir, nous aide à avoir la force, la lucidité, le courage de choisir. Et ensuite il nous accompagne sur la route que, nous, nous aurons choisie même si ce n’était pas selon lui la route optimale : il fera tout pour que notre choix devienne un véritable choix de vie.

Donc je dirais : pas de panique. C’est bien, très bien au début de se demander « Que pense Dieu de cette idée de me mettre avec cette personne là ? ». Mais au bout de quelque temps, il me semble bon de passer à une autre question. Cet homme qui vous inspire de l’espérance, vous semblez sentir que vous n’êtes vraiment pas dans le cas de l’horreur que Dieu veut vous faire éviter (cas n°1 ci-dessus). Donc bon, la question n’est pas « est-ce que c’est celui que Dieu me réserve », mais plutôt « comment Dieu nous aide à construire le couple, la famille qu’il rêve sur la base de cet homme et de moi », comment faire avec le meilleur qu’il y a en chacun de nous deux, et de s’épauler pour ce qui est moins bon dans chacun des deux, comment apprendre comment l’autre « fonctionne » et faire au mieux comte tenu de cela. Comment l’aimer tel qu’il est maintenant, renoncer à vouloir le changer, et en même temps l’aider à cheminer, s’épanouir…

Bien sûr que vous êtes affectée par un amour précédent. Mais cela peut vraiment être pour le meilleur, en étant plus consciente que le couple n’est pas un acquis, mais que le meilleur est devant, le couple que vous formerez dans 10 ans, dans 50 ans et qui aura évolué car tous les deux vous aurez évolué et que vous serez passés ensemble par mil petites et grandes choses. Accompagnés par Dieu.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

427 réponses

  1. Smile dit :

    Bonsoir pasteur,
    Je m’excuse pour cequi va suivre
    En fait, je suis dans une relation avec un jeune homme (petit ami) depuis 7 mois maintenant. Je vous assure que de toute ma vie et de toutes les relations que j’ai déjà eu à entretenir, il est meilleur que les autres que ce soit en terme de comportement, d’attention et le reste. Je crois même que j’ai beaucoup de chance de l’avoir. Il me respecte énormément et il est de bonne moralité.
    Le problème c’est que je ne veux plus qu’on pratique la fornication parceque je sais que Dieu n’aime pas cela. Mais il veut toujours le faire,
    Je l’aime énormément. Mais que dois je faire ? Je me retrouve dans une posture qui me brise le coeur. On essaie de trouver une solution pour rester ensemble sans pratiquer la fornication mais il est plus faible de ce côté par rapport à moi. Svp pasteur j’ai besoin de vos conseils, je veux qu’on trouve une solution tout en suivant Dieu. Merci beaucoup.

    • Marc Pernot dit :

      Chère Smile

      C’est moi qui m’excuse par avance de ce que je me sens invité à vous dire. En effet, cet homme a un comportement qui me semble totalement incompatible avec l’idée de fonder un couple avec lui.

      La question n’est pas tant celle du sexe. La question est celle du respect de l’autre. Non, il ne vous respecte pas. Il a demandé à coucher avec vous, vous avez refusé. Qu’il insiste le moins du monde est inadmissible. Absolument. Cela montre que le plaisir d’un instant pour son sexe mérite plus de respect à ses yeux que votre personne, que votre sentiment et que votre foi. Votre simple refus devrait suffire à ce qu’il n’insiste pas.

      Mais en plus vous avez expliqué que c’est pour vous une question de foi. Et s’il n’a pas senti que cela vous gênait, c’est qu’il n’a pas de sensibilité. Entendant et voyant cela, il a insisté ? En faisant cela, cet homme a montré son vrai visage : un profond manque de respect pour l’autre. Et un manque d’élévation pour lui-même : son sexe vaut plus pour lui que sa tête et son cœur. Ce n’est pas une belle façon d’être. Et cela le rend inapte, pour l’instant, à fonder un couple. Et encore moins un couple fidèle. Car une personne qui place ses organes génitaux au dessus de sa tête et de son cœur aura du mal à ne pas coucher partout à gauche et à droite, peut-être déjà maintenant et encore plus après quelques mois ou années de mariage. Alors que la base de la relation humaine est de tenir sa parole donnée, et donc le respect de la foi de son conjoint, et la fidélité à son conjoint. Il me semble important que cela soit la base d’un couple, d’un foyer. Ce n’est pas seulement une question de regard de Dieu, c’est une question de qualité des rapports humains, de fonder le couple et la famille sur une base solide et vraie.

      Donc, personnellement, je ne vous conseillerais pas de poursuivre quelque projet de couple avec ce monsieur.

      Mais sentez vous tout à fait libre, bien entendu.
      Car en tout cas, Dieu vous bénit et vous accompagne

  2. Bonjour pasteur je suis dans une relation avec un homme ça fait 5 ans nous avons eu un enfant ensemble c’est un homme bien il m’aime vraiment et je l’aime aussi tellement on a traversé de moments difficiles surtout quand il n’avait pas encore du travail grâce aux prières il a trouvé maintenant un bon travail qu’on lui paie mieux il veut m’épouser je lui ai dit que j’étudie d’abord il m’a dit pas de problème il va me soutenir et attendre que je termine mes études ça était toujours mon souhait de devenir sa femme mais le problème est qu’on dit qu’il n’a pas le choix de Dieu et que je dois mettre fin avec lui je suis vraiment confuse je sais pas quoi faire.svp pasteur j’ai besoin de vos conseils . merci beaucoup.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Bravo, je trouve votre histoire magnifique.
      Qui est-ce qui essaye de briser votre couple, votre famille ? Cela ne peut pas venir de Dieu.

      D’abord : Personne n’a le droit de juger de ce qui est dans votre cœur, cela vous appartient à tous les deux et à Dieu. Or, vous avez manifestement une profonde union entre tous les deux et un enfant ensemble. N’écoutez pas ces personnes qui veulent vous faire du mal. Elles prétendent peut-être parler au nom de Dieu ? Laissez les parler et faites confiance plutôt à Dieu directement qui met son Esprit en vous, en vous directement, dans votre cœur.

      Ne craignez rien, Dieu vous bénit et vous accompagne tous les trois.

  3. Anna Lucia dit :

    bonjour
    je suis m ‘appelle Maëlle j’ai 20 ans je suis en couple avec un jeune homme qui me satisfait pas en tant que couple je suis heureuse avec lui mais il me présente a sa en tant que son amie et devant des gardiens il me présente comme sa cousine tout ce que nous fessons ses le sexe comment savoir si c’est mon âme sœur. j’ai besoin de connaitre si m’aime vraiment en réalité je lui ai présente ma famille en tant que mon petit ami a toute ma famille.

    • Marc Pernot dit :

      Je me demande si vous ne vous êtes pas précipitée un peu trop à coucher avec ce garçon ?
      Commencez peut-être par arrêter de faire ça, cela vous permettra déjà de voir si il est sérieux ou s’il a juste envie de s’amuser. Deuxièmement cela vous laisse à tous les deux le temps de découvrir vos personnalités.

  4. Axelle dit :

    Bonjour pasteur, je suis en couple avec un homme ,bientôt on bouclera 3ans.
    On s’aime beaucoup,il me respecte,il m’a aidée à développer mon intimité avec Dieu ,il me conseille beaucoup et il faut dire que je suis une femme droite, on ne pratique pas la fornication, avant j’en étais esclave mais depuis que je suis avec lui, je n’éprouve plus cette pression liée au sexe
    On voudrait bien continuer ensemble et envisager des fiançailles,mais son électrophorese est AS ,on a peur pour mes résultats à moi.
    Que faire ?on s’aime énormément

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Je dirais que quand on s’aime on forme un couple droit, fidèle, solidaire, engagé l’un vis à vis de l’autre. Et ensuite on affronte les difficultés ensemble, dans le soutien mutuel.
      Alors, s’il y a des problèmes pour avoir des enfants, ou des risques difficiles, ce n’est pas une raison pour se séparer. Seulement, le couple réexamine sa vocation et la façon de la vivre. Il n’est pas obligatoire d’avoir le projet d’avoir des enfants, car il y a bien d’autres façon d’être fécond dans la vie. On peut aussi adopter, demander de l’aide médicale pour avoir une conception favorable…
      Donc, je dirais : allez faire cet examen et vous verrez alors, c’est de toute façon mieux que de ne pas savoir.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  5. Lulu dit :

    Bonjour pasteur, je suis avec un homme ça fait déjà 4ans. On vit sous le même toit mais on se disputent bcp toujours et toujours et ça dure depuis des années déjà pourtant il y’a Beaucoup d’amour entre nous mais on ne comprends pas pourquoi il y’a toujours trop de disputent sortir de nulle part. On s’aime énormément mais malheureusement il y’a toujours de disputent entre nous et là je suis perdue. Je me pose des questions nuit et jour de savoir pourquoi on se disputent tout le temps !? Même lorsqu’on essai d’éviter celà au bout de deux jours ça recommence. On vit déja chacun de son côté ,il quoabite avec son frère dans leurs appartements maintenant et moi je suis seule dans la nouvelle maison puisqu’on a déménagé de la maison on on vivait ensemble. On se voit chaque soir on dort ensemble mais ces affaires sont de l’ordre côté Chez son frère. Des fois on est chez son frère plutôt . Malgré même cette petite distance on se disputent toujours et ça me fait tellement mal moi qui prie bcp et lui aussi mais je ne comprends pas. J’ai 29ans il a 31 ans.

  6. Naika dit :

    Bonjour pasteur Je m’appelle Naika j’ai 17ans je vais avoir 18 ans très bientôt j’étais en couple durant 1ans, mais tout d’un coup je me sens pas dans la personne qui est en couple avec moi. Et je trouve pour le moment un garçon qui m’attire, je vois mon future avec lui, mais je le considère comme meilleur ami, je ne veux pas en couple avec lui sans Dieu.

    S’il vous plaît Papi: Marc Pernot aide moi ta fille🥺

    • Marc Pernot dit :

      Chère Naika
      Bravo de faire une place à Dieu dans votre façon de vivre et d’espérer. C’est effectivement hyper précieux.
      Peut-être, je dis peut-être car je ne vous connais pas, peut-être que vous devez vous poser un petit peu, car ce n’est pas très favorable de passer d’une personne à une autre rapidement. Ce n’est pas très bon signe. On a tout à fait le droit d’être sans amoureux pendant quelques mois ou quelques années. Et il me semble que cela vaut mieux que de passer des bras de l’un aux bras de l’autre. Ça, c’est aimer le fait d’être en couple. Ce n’est pas aimer vraiment la personne.
      Je ne suis pas certain que le critère pour être en couple soit que l’autre nous attire. Ça, c’est l’écorce. Les hormones ont l’art de se faire passer pour un amour vrai. Aimer, ce n’est pas être attiré. Aimer c’est trouver sa joie dans le fait d’aider l’autre à s’épanouir. Do,nc, le fait que ce garçon soit actuellement votre meilleur ami est dans un sens plutôt bon signe, car il y a plus que de la simple attirance physique, mais de la complicité.
      Pour le reste, je ne peux pas vous dire grand chose, ce ne sont que de faibles indices, et c’est de toute façon à vous de vous connaître, de connaître ce garçon, et de prendre des décisions, pas à pas, pour avancer dans votre vie.
      Dieu, en tout cas, vous bénit et vous accompagne fidèlement. Vous êtes sa fille chérie.

    • Nehemi Joseph dit :

      Bonsoir pasteur je m’appelle Nehemiej’ai 18ans,j’ai un ami qui à aussi le même âge que moi, il me considère comme sa meilleure amie à l’église, on ne parle pas à l’église seulement dans le portable, toujours il me dit qu’il voit son futur avec moi, il a l’habitude de m’appeler “Bæ”, tout d’un coup il me dise: qu’on pense que nous sommes ensemble, pour cela, je lui demande de brisé l’amitié, pour un moment. Et je vois qu’il ressemble à mon futur mari.😞

      Je veux un conseil papi Marc Pernot🤦‍♀️

      • Marc Pernot dit :

        Bonjour,
        Une communication à distance par téléphone ou par réseaux sociaux peut permettre une première entrée en relation. Mais il vaut toujours mieux se parler face à face, dans la vraie vie. Ce qui est même bien bien mieux c’est d’avoir l’occasion d’être dans une équipe ensemble pour mener à bien un projet. Car alors on voit comment l’autre fonctionne en vrai. Pas seulement en surface.
        Par exemple si des opérations d’aide aux personnes âgées, du catéchisme pour enfants, la construction de quelque chose étaient organisé dans la paroisse, ce serait excellent de s’engager dans ce service bénévole et que vous soyez tous les deux dans la même équipe ?

        • Nehemi dit :

          Je ne comprends pas vraiment papi Marc Pernot

          • Marc Pernot dit :

            Qu’est-ce que vous ne comprenez pas ?
            Il me semble qu’il faut vous parler en vrai, pas seulement pas téléphone.
            Et si possible réaliser des choses ensemble, des choses utiles, non personnelles.
            C’est comme cela que l’on apprend à vraiment se connaître

      • Nehemi dit :

        Je veux que tu me dises
        Est-ce qu’on a raison de brisé l’amitié?
        Et tu feras quoi si c’était toi papi Marc Pernot?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *