« Contrains-les d’entrer » : d’Augustin à Pierre Bayle, pour le pire et pour le meilleur (Luc 14:15-24)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *