« L’Éternel me dit : Voici, je mets mes paroles dans ta bouche. » (Jérémie 1:9)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird↪ « L’Éternel étendit sa main, et toucha ma bouche, et l’Éternel me dit : Voici, je mets mes paroles dans ta bouche. » (Jérémie 1:9)

Ce verset est proposé par une fidèle de ce site, Pascale, avec ces remarques :

⤑ À première lecture, de manière un peu naïve et avec une petite pointe de jalousie, je me suis dit qu’il avait bien de la chance ce Jérémie que l’Éternel s’adresse à lui de cette manière. L’aspect positif, c’est que cela a suscité un vrai désir d’entendre une parole venant de Dieu.

⤑ Mais, si j’oublie le contexte, si j’imagine (soyons fous) que ce verset m’est adressé, alors : « l’Éternel me dit » ces trois mots ont quelque chose de bouleversant : que le Créateur, la Source de la vie, puisse avoir un contact individuel, personnel avec un simple être humain ! Bien entendu, cette idée est récurrente dans l’Ancien Testament, mais cela n’empêche pas de s’en émerveiller de temps en temps et d’autant plus si je suis susceptible d’être cet humain.

⤑ « Voici, je mets mes paroles dans ta bouche. »

  • On voit parfois la prière comme un « je » qui s’adresse à un « tu », ici les rôles sont inversés. Ce n’est donc pas un monologue.
  • Il semble que Dieu puisse avoir besoin de nous, de moi, pour parler. Une telle promesse permet d’espérer et de prier que, parfois, je trouve des mots qui consolent, qui rassurent, qui réjouissent, qui encouragent, …, et que par là, je rende Dieu présent au monde.

Pascale

A quoi j’ajouterais :

⤑ Oui, nous sommes appelés à être prophète et prophétesse en Christ, c’est même un des accomplissements majeurs du Christ, et s’adresse à tous et toutes, de tout âge, de toute nation, de tout niveau d’instruction (voir par exemple cet article du dictionnaire, ce verset, cette prédication). Vous avez donc bien raison de prendre cette vocation de Jérémie pour vous aussi.

⤑ Oui, Dieu nous prie ! C’est effectivement un retournement remarquable. Cela va avec le fait que Dieu dit nous suivre,nous laissant libre de tracer notre route, et se tenant prêt pour venir à notre aide.

⤑ Et il est bon de se tenir « dans la prière de Dieu » comme le dit ce verset de l’Evangile :

Jésus parti en montagne pour prier, et il passa la nuit dans la prière de Dieu.
(Luc 6:12)

⤑ J’ajouterais que quand Dieu met sa parole dans notre bouche, ce n’est pas pour prendre la parole à notre place quand nous ouvrirons la bouche, mais il met sa parole dans notre bouche pour nous nourrir de sa parole, que nous la mâchions, la déconstruisions, l’assimilions à notre façon dans notre être, et qu’ensuite nous parlions avec nos mots. C’est d’ailleurs le sens de ces paroles de Jésus quand il nous dit de prendre et de manger « sa chair » (Jean 6:54-56, en hébreu, le même mot désigne « la chair » et « l’évangile, la bonne nouvelle »), et de manger le pain de la Parole de Dieu (Luc 4:4). C’est ce que l’on voit aussi dans le livre du prophète Ezéchiel :

Il me dit: Fils de l’homme, mange ce que tu trouves, mange ce rouleau, et va, parle à la maison d’Israël!
J’ouvris la bouche, et il me fit manger ce rouleau.
Il me dit: Fils de l’homme, nourris ton ventre et remplis tes entrailles de ce rouleau que je te donne! Je le mangeai, et il fut dans ma bouche doux comme du miel.
Il me dit: Fils de l’homme, va vers la maison d’Israël, et dis-leur mes paroles !
(Ezéchiel 3:1-4)

 

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *