Jésus dit : « Pourquoi ne discernez-vous pas de vous-mêmes ce qui est juste ? » (Luc 12:57)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird↪ Jésus dit : « Pourquoi ne discernez-vous pas de vous-mêmes ce qui est juste ? » (Luc 12:57).

⤑ Jésus semble stupéfait et déçu que les personnes de la foule n’en soient pas capables.

⤑ Il y a toute sorte de personnes dans cette foule. Il semble évident à Jésus que chacune et chacun devrait pouvoir tout naturellement discerner par elle-même ce qui est juste et bon de faire.

⤑ Pourtant, ce n’est pas toujours si facile de déterminer ce qui est juste. La vie elle-même, la vie réelle, notre vie n’est pas si simple, c’est d’ailleurs pour cela que la Bible n’est pas si simple, c’est afin de nous aider à approfondir la question. En général, cela ouvre sur encore plus d’excellentes questions à nous poser.

⤑ Ensuite c’est à nous d’y mettre ce que nous avons de cœur, d’intelligence, de personnalité pour trier, et apporter notre réponse. Et ainsi « discerner par nous-même ce qui est juste » dans ce cas précis. Nous n’osons pas prétendre en être capable ? Jésus le pense pourtant, cela lui semble évident.

⤑ En effet, Dieu nous a donné de son souffle, l’Esprit au fond de nous-même, bien plus que nous ne le pensons, selon la promesse de Dieu « Je répandrai mon Esprit sur toute personne; vos fils et vos filles prophétiseront » (Joël 2:28; Actes 2:17) Manifestement, selon Jésus, nous avons été équipés ainsi. Digne et capable, personnellement, de voir clair, et de décider juste par nous-même. En tout cas d’essayer, le reste est sous la grâce de Dieu.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. André coulon dit :

    Bonjour Marc
    Quand on lit tout le chapitre 12 on peut voir que Jésus nous invites au discernement, néanmoins je bloque sur une parole Luc 12 9a11 ou j’ai peur finalement de moi même aurais je toujours cette force de ne pas renier Dieu comment nous pouvons interpreter ce passage .
    Merci et bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *