Je t’ai cherché à tâtons, Seigneur, la nuit est si épaisse (Lytta Basset)

Illustration : chemin de prière - photo extraite de https://www.instagram.com/epg_geneve/
Je t’ai cherché à tâtons, Seigneur, la nuit est si épaisse !
J’ai erré de colline en vallon,
de morte saison en morte saison,
dans l’espoir fou d’un face à face avec toi.
J’ai crié, prié, pleuré, compté sur toi
plus que les gardes n’attendent l’aurore
Mais tu étais au ciel… et je restais seul-e.

Je t’ai cherché à tâtons, Seigneur, la nuit est si épaisse!
J’ai cru parfois, en un instant de grâce,
voir ton visage resplendir sur un paysage,
sur quelques personnes assemblées en ton nom.
sur un visage humain soudain transfiguré…
Mais avant même que mon cœur n’ait tressailli de joie,
tu avais passé, tu étais au ciel… et je restais seul-e.

Mais cette nuit, Seigneur, je ne te cherche plus :
penché-e sur le visage de ton Enfant,
j’ai su que tu me cherchais depuis longtemps.
Je t’ai vu, face à face,
en quête ardente de mon visage d’enfant,
mon visage perdu dans la nuit…

Que ton Esprit, Seigneur,
fasse de nous des messagers de compassion,
des messagers de bienveillance
pour ceux et celles qui souffrent autour de nous !
Que ton Esprit, en nous, intercède sans relâche
pour les peuples, les familles, les personnes
que nous te nommons maintenant,
dans un silence qui appelle pardon et bénédiction…

Lytta Basset
(Traces Vives, p.146)

N’hésitez pas à proposer une prière qui vous a aidé à prier.

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *