Viens, viens, ne meurs pas de soif au bord des eaux-vives (sœur Myriam)

Illustration : chemin de prière - photo extraite de https://www.instagram.com/epg_geneve/
Viens, viens.
Ne meurs pas de soif
au bord des eaux-vives.
Creuse en la terre de ton cæur
le lieu de ta soif,
creuse et creuse encore,
fore profond,
fore profond,
ne t’arrête pas aux scories,
à l’épaisseur du non-désir,
ne cède pas au désenchantement,
aux impatiences de la route.

Imprime à ta vie un rythme de silence.
C’est au dedans qu’il faut aller,
N’entends-tu pas bruire les eaux vives?
Déjà elles sont grosses
et montent pour irriguer tes rives.
Ne sens-tu pas venir cette crue de printemps
qui te fera ruisselant de fraîcheur ?

Ranime ton âme, ô vivant,
Parle à ton cæur
et dis-lui: viens.

D’après Soeur Myriam
(fut prieure de la communauté des Diaconesses de Reuilly)

N’hésitez pas à proposer une prière qui vous a aidé à prier.

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.