Autant que j’ai pu, je t’ai cherché (Saint Augustin)

Illustration : chemin de prière - photo extraite de https://www.instagram.com/epg_geneve/
Autant que je l’ai pu.
Autant que tu m’en as donné de le pouvoir
Je t’ai cherché.
J’ai désiré voir par l’intelligence ce que je croyais
J’ai beaucoup étudié et beaucoup peiné.

Seigneur, mon Dieu,
mon unique espérance,
exauce-moi,
de peur que par lassitude,
je ne veuille plus te chercher
Mais fais que toujours,
je cherche ardemment ta face

Donne-moi la force de te chercher
Toi qui m’as fait te trouver
et qui m’as donné l’espoir
de te trouver de plus en plus.

Devant toi est ma force,
devant toi est ma faiblesse.
Garde ma force,
guéris ma faiblesse.

Devant toi est ma science,
devant toi est mon ignorance;
là où tu m’as ouvert,
accueille-moi quand je veux entrer:
Là où tu m’as fermé,
Ouvre-moi quand je viens frapper.

Que ce soit de toi que je me souvienne.
Toi que je comprenne,
Toi que j’aime.
Augmente en moi ces trois dons,
jusqu’à ce que tu m’aies réformé
tout entier.

Augustin d’Hippone ou saint Augustin (354-430), de trinitate, xv, 51

N’hésitez pas à proposer une prière qui vous a aidé à prier.

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *