« Jean-Baptiste prêchait, disant : Il vient après moi celui qui est plus puissant que moi… » (Marc 1:7)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird↪︎ « Jean-Baptiste prêchait, disant : Il vient après moi celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de ses sandales. » (Marc 1:7).

➔ Il y aurait mil façons de saluer la force de ce que Christ apporte à notre vie, Jean-Baptiste en parle ici en évoquant les sandales de Jésus. Pourquoi cette mention ? Cela met l’accent sur Jésus comme étant en contact avec ce monde, avec les cailloux et la poussière du chemin. Le salut de Dieu est spirituel, certes, il est aussi une force pour aller et s’approcher des dures réalités de ce monde, y cheminer pour nous-même et pour aller aussi vers notre prochain.

➔ Pourquoi voudrait-on détacher les sandales des pieds de Jésus ? Pour le soulager de sa marche et qu’il se repose un peu ? Il prend souvent ce temps du repos, selon le temps, le besoin, selon son inspiration, son enthousiasme, sa foi, son amour pour les gens. Et c’est cela qui est bien. Comme le dit Paul, faisons comme le Christ, « portons à nos pieds ces sandales du zèle que donne l’Evangile de paix. » (Ephésiens 6:15).

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *