« Ils respecteront mon fils ! » (Matthieu 21:37)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird
↪ « Enfin, il envoya vers eux son fils, en disant : Ils respecteront pour mon fils ! » (Matthieu 21:37, parabole de Jésus sur les vignerons)

⤑ En pensant à la fête de Pâques, comment comprendre cette affirmation célèbre : Dieu a envoyé (ou donné) son Fils pour être le sauveur du monde ? Bien des sens différents lui ont été donnés. La parabole des vignerons me semble en proposer un sens limpide et bien inspirant. Le maître de la vigne envoya vers eux son fils, en disant : « Ils respecteront mon fils… » et ils arrêteront ainsi de faire n’importe quoi de cette vigne que je leur ai confiée.

⤑ Cette parabole nous permet de dire que Dieu avait le projet que Jésus de Nazareth serait respecté, qu’il serait écouté, entendu, compris et que l’être humain se réconcilierait avec son Dieu, qu’il essayerait d’aimer un peu plus son prochain et cette terre qui lui est confiée, qu’il apprendrait de Dieu à se respecter lui-même.

⤑ Aux yeux de Dieu, la mort de Jésus est un scandale de plus, un terrible gâchis nous dit cette parabole. Comment est-ce que le maître de la vigne va réagir à l’assassinat de son fils ? Jésus ne raconte pas la fin de l’histoire mais il demande à ses auditeurs de la deviner, ils répondent unanimement que le maître de la vigne exterminera sans doute les coupables. Mais Dieu n’agira pas comme cela après l’exécution du Christ, et c’est une surprise. C’est un Dieu qui peut pardonner même cela est un Dieu qui réagit face au mal par l’amour, encore et toujours. Un Dieu qui veut surmonter le mal par le bien, et qui considère comme juste et bon que « là où le péché a abondé, la grâce a surabondé » (Romains 5:20). Il y a là une théologie et une façon d’être qui nous sont données.

⤑ Voilà comment la croix peut nous sauver, nous vivifier et nous ressusciter : quand ce Fils est « respecté », que sa théologie, sa foi et sa façon d’être inspirent notre propre recherche de Dieu, notre propre conception de ce qui est juste, notre prière, et même quelques actes de notre vie quotidienne. Nous n’y arriverons sans doute pas parfaitement aujourd’hui ! Avec Dieu nous pourrons espérer vivre quelques instants de grâce, quand il nous est donné de faire un pas sur ce chemin que nos yeux ont contemplé.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *