Déçu par la vie, déçu par Dieu ? (Luc 11:1-13)

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Eliane Frommel dit :

    dans la prédication “Déçus par la vie, déçus par Dieu” Jésus dit : vous qui êtes mauvais…

    Sommes-nous nés mauvais ? Aurait-il pu plutôt dire : votre part d’ombre en vous est mauvaise?

  2. Eliane Frommel dit :

    voir le commentaire ci-dessus

  3. Marc Pernot Marc Pernot dit :

    Je dirais que nous avons, par rapport à Dieu, une certaine marge de progression.
    Dans un sens, on peut dire que nous sommes “nés mauvais” : seulement au sens où n’avons pas encore grandi, ce dont personne ne peut nous en vouloir. C’est un mal comme manque de bien. Il faut toute une vie pour s’ouvrir à la bienveillance. C’est pourquoi Jésus nous invite à ressembler à un enfant, non pour régresser (bien sûr), plutôt pour se placer dans une espérance de grandir en grâce et en sagesse.
    L’autre dimension mauvaise qui serait notre part d’ombre existe aussi : des blessures, de l’orgueil, de la peur, de la méchanceté. Vous avez raison, ce n’est qu’une part de nous-même, heureusement qu’il y a aussi une bonne part.

  1. 7 mai 2019

    […] frappée d’une récidive de cancer et que j’ai visité la semaine dernière (prédication : déçu par la vie, déçu par Dieu ?). Je connais bien des personnes à qui l’on a dit que Dieu est parfois source de maladie et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *