Je crois…

source en montagne (chanin.net)
Depuis que j’ai lu pour la première fois cet article, je me suis amusée régulièrement à rédiger pour moi-même une confession de foi afin de m’obliger à faire le point de temps en temps. M’autoriser à le faire n’était pas une évidence et a déjà été une première étape. Ensuite, je me suis étonnée moi-même car l’écriture ce n’est pas trop mon truc et l’exercice est somme toute plutôt intellectuel, mais je ne le regrette vraiment pas. Cela a constitué un outil pour reconstruire un édifice qui s’était écroulé, en espérant que maintenant il se construit sur des bases plus solides. Merci donc pour cette incitation permanente à la réflexion et à l’appropriation personnelle des idées…

Je crois que Dieu est la source de la vie et de tout amour, il injecte constamment du neuf pour faire évoluer le monde et nous rend capables, nous aussi, de créer. Aucun mal ne vient de lui. Il offre son amour, son pardon et son salut à toute personne, sans aucune condition, sans exigence de retour, mais en l’espérant. Il est comme quelqu’un à qui je peux tout confier et qui m’accompagne quotidiennement sur mon chemin de vie.

Je crois que Jésus de Nazareth est l’humain parfait, envoyé par Dieu pour annoncer au monde entier l’immensité de son amour, pour annoncer à chacun qu’il peut s’adresser à Dieu en face à face, qu’il peut s’autoriser personnellement à le chercher de tout son cœur, de toute son âme, de toute sa force et de toute son intelligence. Jésus, par son intimité exceptionnelle avec Dieu, par ses paroles, par sa façon d’être, par son amour qui est allé jusqu’à la mort, nous révèle qui est Dieu et ce qu’il espère de nous.

Je crois que Dieu est aussi présent en chacun d’entre nous par son souffle créateur, source d’union et de solidarité entre tous les humains. Par la foi et la prière, je peux me laisser davantage inspirer par ce souffle, recevoir un supplément de vie et espérer me transformer petit à petit. M’ouvrir à cette présence me donne une joie profonde et me rend plus libre.

Je crois que je suis au bénéfice de tous ceux qui, à travers les âges, ont cherché Dieu en sincérité et ont donné leur témoignage, en particulier les auteurs de la Bible, puis tous ceux qui ont minutieusement copié ces textes afin qu’ils nous parviennent et enfin tous ceux qui ont débattu de ces textes depuis plus de 2000 ans.

Pascale

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Marc Pernot dit :

    Chère Pascale
    Vous ne pouvez savoir combien ce texte me touche.
    Je suis persuadé qu’effectivement votre démarche, de la sincérité de la recherche, l’élaboration, jusqu’au courage de « sortir » ce texte est de bout en bout inspirante, communicative.
    Aussi, je suis hyper reconnaissant, franchement que vous ayez accepté de nous l’offrir.
    Bien amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *