Je ne te demande pas la tranquillité constante de la vie (Théodore Monod)

Illustration : chemin de prière - photo extraite de https://www.instagram.com/epg_geneve/
Ô Dieu,

Je ne te demande pas la tranquillité constante de la vie, ni la sérénité sans nuages, ni un ciel heureux pour tous les jours.

Je sens que nous sommes ici-bas dans le commencement, dans le portique, dans le prélude, et que le jour de ton éternité peut seul donner la pleine possession des infinis trésors que désire mon âme.

Je te demande, ô Dieu, de fortifier mon âme pour tes combats.Fais de moi une âme fidèle en ses dévouements, constante en ses affections, tendre pour ceux que tu me donnes à aimer, avec la grâce du détachement intérieur et la disposition de tout quitter sans murmurer, sur un signe de ta main.

Mais donne-moi la charité, la compassion ardente pour les misères des hommes, le don de souffrir avec ceux qui souffrent et d’adoucir les larmes des malheureux.

Donne-moi faim et soif de justice et dans la faiblesse même de mon âge et de ma condition, l’indomptable amour des causes justes et le courage de les défendre envers et contre tous.

Après cela dispose de ma vie, dirige ma destinée au milieu des agitations des jours qui vont venir, conserve-moi la paix du coeur et, dans l’obscurité des heures douteuses, la sainte assurance que je suis dans tes mains, ô mon Dieu, comme un enfant pendant son sommeil dans les bras de son père.

Selon Théodore Monod (1902-2000)
scientifique, penseur, mystique
Prière de l’Ordre des Veilleurs, proposée par le pasteur Vincent Schmid

N’hésitez pas à proposer une prière qui vous a aidé à prier.

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *