20 octobre 2020

jeune femme lisant la Bible sur un ponton (recadrée) - Bethany Laird sur https://unsplash.com/fr/photos/photo-dune-femme-lisant-un-livre-pres-dun-plan-deau-vGReyBvIX-o
Texte Biblique

« Que votre cœur ne se trouble pas. Croyez en Dieu, croyez aussi en moi. » (Jean 14:1)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird↪︎ Jésus : « Que votre cœur ne se trouble pas. Croyez en Dieu, croyez aussi en moi. » (Jean 14:1)

➔ Plus précisément, il est dit « Que votre cœur ne soit pas troublé » avec un verbe au passif : notre cœur ne fait pas exprès de se troubler, il est troublé par autre chose, si nous n’y prenons pas garde, si nous ne résistons pas activement comme le suggère l’impératif que Jésus nous adresse ici. Comment résister à cette tempête qui nous agite ? Par la foi, nous dit-il.

➔ Car c’est bien de foi dont il est question ici. La forme du verbe permet de le comprendre soit à l’impératif « croyez », soit à l’indicatif « vous croyez ». Cela nous suggère que nous sommes tous entre les deux, nous avons un peu de foi et nous nous pouvons chercher à plus encore avoir la foi : à être plus et mieux relié à Dieu et au Christ par la pensée, par la réflexion, par la confiance, par la prière, par l’espérance.

➔ La foi est l’antidote au trouble. Placée au début et à la fin de la phrase, elle est pour nous la source et l’objectif : Vous avez foi en Dieu et en Christ vous avez foi, Ayez encore plus profondément foi, votre cœur sera plus fort que ce qui le trouble.

➔ Ô Dieu, viens à notre aide, augmente en nous la foi. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

3 Commentaires

  1. André dit :

    Bonjour Marc
    Plusieurs demeures et je reviendrai vous cherchez est-ce-en cela que Jésus nous demande d’avoir foi?
    Merci

    1. Marc Pernot dit :

      Le « croyez » dans ce verset est le verbe de la confiance, pas celui de la croyance. La question n’est pas tant le contenu (ce que l’on croit) mais en qui on a confiance.
      On a foi en Dieu, foi en Christ.
      Ensuite, pour ce qui est du contenu de ce que dit Jésus, cela doit être interprété, questionné, vécu. Que veut dire « demeurer », ici ? Est-ce être dans l’éternité, la « vie éternelle » qui commence dès maintenant et reste vivante à la mort de notre corps ? Qu’est-ce qu’une « place », un « lieu » ? c’est dans le cœur de Dieu, si je puis dire ? Dieu nous sanctifiant, nous connaissant et nous reconnaissant comme son enfant pour l’éternité ? Est-ce que Dieu aurait besoin d’être « préparé pour cela ? Certainement pas. C’est donc là encore uen question de notre propre foi à nous, se sentir réellement aimé par Dieu, ayant notre place dans son amour, dans sa vie, dans ce monde où nous sommes pour l’instant, une place dans l’œuvre qu’il poursuit en ce monde ?
      C’est en tout cas à interroger dans la prière, en toute confiance qu’en Dieu ce sera bien.

  2. ANDRÉ dit :

    Merci pour votre réponse et cela nous fait réfléchir et creuser le sens des mots des phrases pourquoi c’est dit comme ça quel interprétation nous pouvons en faire comment cela peut nous faire évoluer pour moi aujourd’hui grandir dans cette confiance de l’amour de Dieu plus que une croyance mais plutôt une confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *