« Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous ? » (1 Corinthiens 6:19)

un enfant émerveillé lors d'une lecture - Image par saralcassidy de Pixabay↪ Paul : « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous ? » (1 Corinthiens 6:19).

→ Cette affirmation essentielle surgit par surprise dans une lettre de Paul. Comme il le suggère, nous n’avions pas tellement l’impression d’être ainsi le plus sacré des temples, le plus précieux des écrins abritant la puissance créatrice de Dieu.

→ Ce que désigne dans la Bible cette expression imagée de « Saint Esprit » ou de « souffle de Dieu » : c’est Dieu qui se rend présent pour apporter au monde un geste de création. C’est ce que l’on voit dans la première phrase de toute la Bible « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre, La terre était chaos et vide, il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. » (Genèse 1:1-2). C’est cela, et rien de moins, qui nous habite. Ce souffle de nouveauté capable de faire émerger la vis du chaos le plus profond. Ce souffle nous a été donné, il fait de nous un être capable de créer, nous aussi : capable d’apporter à notre façon et à notre rythme des gestes décisifs pour mettre de la vie belle, là où il y avait auparavant du chaos.

→ Paul ne nous dit pas d’être bien religieux ou bien sage afin d’avoir cette puissance de l’Esprit en nous. Il affirme que nous avons déjà cette puissance de faire de si belles et bonnes choses. Peut-être seulement que nous ne le savons pas assez. Comme une fonction cachée de notre être, c’est une noblesse et c’est une extraordinaire puissance de création qui attend seulement que nous nous en servions.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. André dit :

    Bonjour Marc
    Je viens de lire tout le passage de cette meditation ce matin et en lisant depuis le verset 1 j’ai du mal a tout saisir des passages comme nous jugerons les anges qu’est qui fondent ces paroles peut être un contexte que nous ne saisissons plus aujourd’hui ! Au verset 9 des hommes qui couchent entre eux alors que dans notre société actuelle des églises acceptent des unions homosexuels . Je voudrais bien comprendre le contexte ,j’ai 2 amis qui eux me disent que toute l’écriture est inspiré et qui condamne les homosexuels ! Peut-être qu’il y’à plus à comprendre dans tout ce passage merci Marc de vos éclaircissements .
    Bonne journée à tous

    • Marc Pernot dit :

      on ne peut pas lire la Bible comme cela, comme un code de lois dictées par Dieu, sinon elle devient source de mort.

      Si on prend la Bible comme un code de loi, il faudrait lapider un enfant désobéissant à ses parents (Deut 21:21), il serait une « abomination » pour une femme de porter un vêtement d’homme (Deut. 22:5), donc un pantalon, par exemple, ou une veste, est-ce que ceux qui utilisent ce genre de petits versets pour discriminer leur semblable prennent autant au sérieux ces passages pour leur propre vie famille ? Et qu’ils ne portent pas de vêtement en fibres mélangées, explicitement interdits par la Bible (Lév. 19:19), et donc qu’avant de condamner l’orientation sexuelle de leur prochain, ils vont mener une croisade contre les fibres mélangées portées par les personnes de leur église !

      Mais ces commandements, ces personnes homophobes n’y font pas pas attention (ce qui est normal), par contre ils osent juger leur frère ou sœur homosexuel, l’éprouver gravement dans sa foi et dans sa vie, en allant chercher à peine quelques petits versets, même pas de la bouche de Jésus, parmi les 31’102 versets de la Bible. Pour le moins, cela devrait inviter à la prudence. Ensuite, dans les versets cités il n’est absolument pas question de couple de deux personnes de même sexe qui s’aiment et veulent édifier un couple stable et fidèle.

      Et quand bien même il y aurait dans la Bible un commandement négatif très clair et exactement sur le sujet du couple homosexuel de deux personnes qui s’aiment et se promettent fidélité… cela ne suffirait pas à dire qu’il faudrait prendre ce commandement à la lettre sans réfléchir. Nous le voyons pour les commandements cités plus haut, mais aussi dans les paroles de paroles concernant l’esclavage ou la soumission de la femme à son mari, l’encourageant à subir sans broncher le viol conjugal, ou la soumission aux autorités même si ce sont des tyrans sanguinaires envahissant le pays voisin ! Mais ces personnes prétendant utiliser des versets pour condamner les homosexuels au nom de la Bible ne la respecte pas quand cela les arrange. Par exemple, ce commandement de Jésus, de Christ lui-même ! qui dit : « ne résistez pas au méchant » comment l’appliquer à la lettre ? en laissant un violeur, un gangster ou un tyran faire n’importe quoi… peut-être en laissant sa maison ouverte en partant en vacances ? en laissant la clef sur sa moto ? Et laisseraient-ils un homme inconnu faire monter dans sa voiture leur enfant marchant sur le chemin de l’école ? Où est alors cette pseudo innocence « ce n’est pas moi qui suis homophobe, c’est la Bible qui le dit clairement que l’homosexualité est mauvaise », que devient alors leur lecture littérale de la Bible quand ça touche à leur enfant et à leur possessions matérielles ? Jésus n’aurait pas été assez clair pour eux avec son « moi, je vous dis de ne pas résister au méchant » ?

      La Bible est géniale quand on la prend comme un réservoir de questions à se poser. C’est alors un outil puissant pour vivre, et pour faire vivre.
      Mais comme tout outil puissant, le feu ou un couteau par exemple, l’outil peut être utilisé pour faire vivre ou pour tuer. En lisant ces quelques versets très discutables par ailleurs contre l’homosexualité, effectivement ces personnes tuent des personnes, souvent leur vie spirituelle, parfois mènent à la dépression et au suicide de jeunes. Cette lecture de la Bible est donc non seulement fausse, elle est en plus criminelle.

      Dieu vous bénit et vous accompagne

      • André dit :

        Les attestant disent que benir des couples homosexuels ne reflètent pas l’idée du couple que Dieu voulu c’est se mettre à côté du projet que dieu veut j’ai même lu qu’il voyaient ça purement comme du sexe pour du sexe de l’idolâtrie en somme. Ils s’appuient sur des textes de la Genèse pour instauré la complémentarité homme femme et ephesiens.
        Merci de votre réponse je ne juge personne je cherche juste à comprendre
        Bonne journée Marc

        • Marc Pernot dit :

          Ce n’est pas parce que l’on s’appuie sur un texte de la Bible que l’on a raison de dire que telle ou telle idée serait la volonté de Dieu. Le diable utilise des textes de la Bible pour tenter Jésus. Des théologiens de l’apartheid se sont aussi appuyé sur de beaux textes de la Bible pour soutenir que les noirs sont en dessous des blancs et doivent les servir !
          Quand on dit que le couple homosexuel n’est pas dans la volonté de Dieu, le problème :

          • C’est que l’on porte un jugement sur la nature même de la personne homosexuelle, et non pas sur ses choix et ses actes. Paul dans 1 Corinthiens 12 dit que par l’Esprit il devrait être impossible de dire à un autre membre que parce qu’il n’est pas un œil on n’a pas besoin de lui et qu’il ne fait pas partie du corps du Christ.
          • Ce jugement contre le couple homosexuel fait des dégâts considérables, spirituels, mais aussi des rejets dans les familles (comme dans le commentaire ci-dessus), psychologiques, et même de vrais morts. Or, s’il y a un commandement majeur, c’est bien « tu ne tueras pas ».

          Si une personne pense que le couple homosexuel n’est pas la volonté de Dieu, que ce soit pour elle-même, mais sans porter un jugement sur les autres.

          Comment savoir si telle ou telle interprétation de la Bible est bonne ou non, dans ces circonstances ? On reconnaît l’arbre à ses fruits, nous dit Jésus. Si telle interprétation va dans le sens de la division, de la détresse, et de la mort, ce n’est pas très bon signe.

          • André dit :

            Merci de votre réponse Marc oui il faut faire preuve de sagesse ! J’ai vu que le temple du marais essaie d’accompagner ces personnes sans les juger puissent il y’avoir l’amour comme la chose la plus importante d’ailleurs vous en parle dans votre dernière meditation.
            Que Dieu nous guide

          • Marc Pernot dit :

            La phrase « sans la juger » me fait craindre le pire car pourquoi la jugerait-on ? Et si vraiment on ne la juge pas, cela veut dire que l’on bénit son couple.
            Il y a bien des façons « d’accompagner la personne homosexuelle » : 1) soit en lui laissant entendre que son projet de couple avec une personne de même sexe n’est pas dans la volonté de Dieu. 2) soit en l’encourageant à envisager de bâtir un couple fidèle et stable avec l’aide et la bénédiction de Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.