un enfant émerveillé lors d
Texte Biblique

« Le Royaume de Dieu, c’est la justice, la paix et la joie, par l’Esprit. » (Romains 14:17)

↪ « Le Royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par l’Esprit. » (Romains 14:17)

Paul intervient ainsi dans le contexte d’un débat dans l’église pour savoir si un chrétien pouvait manger ceci ou cela, boire ou non. Il y aura toujours partout des gens pour faire la leçon aux autres : leçons de morale, leçons de bonnes pratiques religieuses, de justes doctrines, selon eux. Paul nous libère de tous ces bons apôtres, il se met même en colère : « Toi, pourquoi juges-tu ton frère ? » (14:10) Et il nous encourage à discerner par nous-même en conscience ce que nous penserons juste de faire, en tenant compte de ceux qui nous entourent. Puis, dans ce verset qui nous intéresse, Paul nous dit que l’Évangile est complètement d’un autre ordre.

L’Évangile c’est que Dieu est à l’œuvre en notre faveur. Le « Royaume de Dieu » c’est Dieu qui travaille en nous, au dedans de nous, dit Jésus (Luc 17:21), c’est cela, son Esprit. Le chrétien n’est donc pas une personne qui se soumet à un conformisme. Tout au contraire, c’est une personne que Dieu rend plus authentiquement elle-même, sortant du lot. Voilà ce que Dieu nous donne, selon Paul :

  • La justice : Dieu travaille à nous rendre plus juste, Dieu nous aide à devenir plus juste. Cela ne vient pas par des consignes extérieures, mais à nous aider à ouvrir nos yeux, à avoir une conscience, un amour de ce qui fait du bien. C’est une inspiration.
  • La paix : Dieu nous construit, nous aide à nous construire (en effet le verbe hébreu shalam signifie « faire la paix » et aussi « compléter une construction » (comme Salomon pour le temple, c’est ce verbe shalam qui est utilisé (2 Chroniques 5:1).
  • La joie : Dieu nous espère heureux d’être nous-même, vivant en ce monde. Ce sera alors quelles que soient les péripéties. Ce don de la joie est une sacrée force. En grec, cette fois-ci, chara« la joie » vient de charis « la grâce » : cette joie dont parle aussi Jésus (Jean 15:11) est à recevoir comme un don de Dieu, un fruit de son Esprit.

Quelle joie d’accueillir ces dons, de les reconnaître aussi chez ceux que nous aimons, puis de les chérir, de les nourrir et de les abreuver.

par : pasteur Marc Pernot

verset médité prêt à être imprimé

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

4 Commentaires

  1. Cédric dit :

    Si je dis que Paul développe ce que Esaïe avait annoncé ?

    1. Marc Pernot dit :

      Avec ses fruits de l’Esprit au chapitre 11 ?

      « L’Esprit de l’Éternel reposera sur lui :
      Esprit de sagesse et d’intelligence
      Esprit de conseil et de vaillance,
      Esprit de connaissance et de respect de l’Éternel. »

      En tout cas, « justice, paix et joie », cela fait une jolie trinité de fruits de l’Esprit. Aux Corinthiens, il propose « la foi, l’espérance et l’amour », c’est bien vu aussi.

  2. Marie-Dpminique dit :

    Oui accueillir le travail de Dieu en nous le désirer l accomplir au fil des jours ça prend du temps de la vigilance de la réflexion..

  3. Anne-Claude dit :

    🙏💖💞

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *