Pourquoi et le comment prier ? Un texte de Philippe A., paroissien

Par : pasteur Marc Pernot

Illustration : visage d'un homme retraité - Image: 'vieux04' by Eric delcroix  https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/ http://www.flickr.com/photos/24998164@N06/2570806422« Réjouissez-vous en espérance.
Soyez patients dans l’affliction.
Persévérez dans la prière. »
(Romains 12:12)

Nous avons toujours la tentation de minimiser notre temps de prière par rapport aux multiples actions dans nos journées… nous mangeons et buvons pour que notre corps se porte bien, est-ce que nous prions et méditons la Bible pour que notre « spiritualité » soit efficace ?

La fidélité à cette rencontre personnelle régulière avec Dieu conditionne notre vie. C’est une grâce qui nous est offerte par Dieu dans ce contact avec Lui par la prière. Il n’y a pas de foi sans prière, mais pas davantage de prière sans foi.

Mais c’est toujours Dieu qui vient en premier ; il nous précède… et sait ce que nous allons lui dire… C’est important de considérer la prière comme une action qui a des conséquences sur notre vie. C’est Dieu qui veut que nous priions. Quant au sens de notre prière, n’oublions pas que l’Esprit aussi vient en aide à notre faiblesse… (Romains 8:26).

La prière est un don de la présence du Père, du Fils et de l’Esprit.

Il est donc normal de préciser que la prière est d’abord une réponse personnelle à cette présence de Dieu en nous, puis cette prière nous amène tout naturellement au partage avec d’autres, notamment en communauté.

Tout le progrès de notre prière est enraciné dans notre conviction que Dieu est présent en nous. Est-ce une prétention ? Dieu nous parle au travers de sa Parole, grâce à l’Esprit, sans s’imposer.

L’Ecriture est la parole vivante du Dieu vivant. Elle est souvent notre guide pour nous renouveler dans nos prières.

Notre prière intérieure devient normalement le meilleur chemin pour rencontrer chez les autres les mêmes dons et répondre en eux et avec eux à la présence du Seigneur. Ces échanges de prière édifient la communauté. Alors le chemin se découvre en marchant. C’est en priant qu’on apprend à prier. Le partage est enrichissant. Nous sommes complémentaires dans nos prières.

Comment faire passer le message d’une prière persévérante et nécessaire, sans tomber dans le jugement ou la morale, là est notre question ?

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *